• Posté par : Tom 22 juil. 2017


    À tous les passionnés de littérature jeunesse,
    Qui se reconnaîtront en ces pages et auront envie, si ce n’est de garder le livre, de l’offrir largement aux enfants autour d’eux.
    Carnet de lecteur.trice à destination des enfants qui découvrent le plaisir de la lecture, cet objet littéraire est bien pensé et indispensable pour tout bon lecteur qui se respecte (hé oui, il va falloir investir Monsieur / Madame).
    Pourquoi ?


    Pour tenir un journal de lectures

    J’écrirais bien aussi quelque chose pour vous vanter tous les mérites d’un journal de lectures, mais Lupiot, que vous connaissez bien maintenant, l’a déjà fait sur son blog. Ce qu’elle y dit, principalement, c’est que c’est un très bon moyen de :
    1. Se connaître soi-même et comprendre un peu mieux ce que l’on préfère ;
    2. Se souvenir de ses lectures (la base) ;
    3. Pouvoir accéder plus rapidement à des coups de cœur et bonnes lectures, pour les conseiller par exemple ;
    4. Attiser sa passion : c’est stimulant, et j’en reparle plus bas.

     

    Parce que les LISTES

    Je suis sûr qu’il y en a beaucoup parmi vous qui aiment les listes : les listes de courses et de ménage à faire, peut-être pas, mais même dans ce cas-là, c’est très agréable de faire la liste en elle-même et de cocher au fur et à mesure. Comme le dit Lupiot dans son article sur le journal de lectures, c’est auto-congratulant de voir ses propres avancées et de pouvoir quantifier ce qu’on a produit.
    Alors des listes de livres, c’est dix fois plus jouissif. Élisabeth Brami propose à son jeune lecteur plein de listes très chouettes que j’ai grandement envie de faire à mon tour :

    • des collections de mots,
    • des collections de personnages,
    • des collections de livres préférés,
    • des livres que tu veux lire,
    • des livres à lire plus grand,
    • des titres de livres qu’on veut écrire (voir la fin de mon article)…

    Pour garder le feu de sa passion

    Quand vous êtes un lecteur passionné (je suis sûr que vous en êtes un) vous ne vivez parfois plus que pour votre passion. Petit preuve de mon côté :

    • Je lis dans le métro,
    • Je travaille la journée dans une maison d’édition,
    • Je rentre et travaille le soir sur mes études d’édition / ce que je veux écrire / mon blog.
    Vous aurez compris, je ne vis (presque) que pour les livres !
    Alors un carnet de lectures, ça permet de condenser un peu tout ça, de s’exprimer avec passion pour parler de ses lectures, des émotions ressenties, de nos rencontres littéraires… Un journal de lectures comme celui-ci, c’est de l’or de lecteur : un espace rien qu’à soi pour s’exprimer sur sa passion !
    Le fait de s’exprimer sur cette passion, de lister les livres qu’on a lu et aimé, cela donne encore plus envie de lire : on veut goûter à ce plaisir de parler des livres, goûter à ce plaisir de remplir ce carnet


    Parce que c’est une très belle transmission

    C’est Élisabeth Brami, autrice lue, reconnue et vétérante de l’édition jeunesse, qui propose aux lecteurs ce carnet de lecteur. Et elle le fait avec son âme d’enfant lecteur : elle le dit au début du livre, elle aurait aimé écrire les livres qu’elle avait lu pour le simple plaisir de les redécouvrir aujourd’hui. Un carnet comme celui-ci ne pouvait être proposé que par un.e auteur.trice passionné de lecture et avec une âme d’enfant encore en lui.
    Les commentaires d’Élisabeth Brami parcourent tout le carnet : elle donne des secrets, des conseils, elle nous révèle la première phrase du premier roman qu’elle a écrit étant petite… Une vraie relation privilégiée s’installe entre écrivaine et enfant, et ça, c’est vraiment chouette.

    Parce que, nom d’un T’slich, c’est beau !

    Le carnet est mis en page, en images et en couleurs dans un très chouette graphisme, moderne et enfantin. Il est réalisé par Marlène Normand, et est vraiment drôle, chouette et dynamique !
    Le livre est aussi un bel objet, avec un bon format et très sympa à manipuler.
    Si le papier est très bien pour écrire, le livre n’est peut-être pas très pratique à ouvrir pour écrire dedans : il se referme seul, et s’ouvre peu.


    (Un regret ?)

    On regrettera peut-être deux choses :
    1. Qu’on nous vende un carnet dit « secret » sans moyen de le sceller aux yeux de tout parent / copain ou copine / extraterrestre / Björn tendre et drôle (vous avez vu, j’en profite pour vous rappeler que le tome 2 de Björn sort à la rentrée !) : moi j’aurais défini ce carnet comme celui d’un super-lecteur.trice peut-être, ou carnet de drôle d’enfant plongé entre deux livres…
    2. J’aurais personnellement ADORÉ ce livre étant petit. J’aurais passé mon temps à le remplir. Mais je crois malheureusement que 8 sections pour 8 livres qu’on a aimé, c’est très peu. Il aurait fallu faire un plus gros livre… ou alors il faut tout simplement se faire violence en tant que jeune lecteur pour ne choisir que 8 livres, pourquoi pas ses préférés… Et ça, je l’ai vu avec les 7 livres qui ont marqué ma vie, c’est très, très, très difficile.

    Parce qu’on y parle lecture ET écriture

    Le livre se termine sur une partie pour les jeunes auteur.trices. En effet, quel.les écrivain.es ne relient pas l’écriture à la lecture ? Élisabeth Brami propose donc des pages d’écriture libre, des listes d’idées de romans, des premières phrases de livres à écrire...


    Et pour prolonger ce carnet du super-lecteur.trice, je vous conseille, pour tout jeune écrivain en herbe :


    ÇA.
    Ce livre de génie est proposé également par une écrivaine de génie.

    Le jour où mon frère Nathan et moi avons rencontré Susie Morgenstern qui venait d’apprendre que nous voulions devenir écrivains (devant la tête de ma mère qui se disait : oh la la la, ils vont vivre dans un carton), elle a dit, avec son très bel accent américain : « mais c’est un très beau métier, écrivain ! ». Je crois que je m’en souviendrai toujours.

    C’est avec ce livre que j’ai fait de nombreux exercices d’écriture et que j’ai compris :
    • Le plaisir du jeu avec les mots,
    • Le fait qu’il fallait travailler tous les jours ou du moins le plus souvent possible l’écriture, même en y travaillant peu, même en ne posant que trois phrases les unes à côté des autres,
    • Le plaisir de poser le regard autour de soi pour trouver l’inspiration.
    C’est un très chouette carnet d’écriture pour tous les passionnés et je vous le conseille vivement.



    Cet article de passionné a été écrit dans le cadre de Booktube et la Blogo en Livre ! C’est une très belle initiative lancée par Nathan dans le cadre de la grande fête nationale de la littérature jeunesse, Partir en Livre. Tous les jours, jusqu’à la fin du mois, Booktubeurs et blogueurs se relaient pour parler d’un livre de littérature jeunesse. Hier, c’était la très chouette Mathilde sur sa chaîne YouTube Ma Malle aux Livres, demain ce sera la géniale Lucille, sur son blog La Ronde des Livres (le blog d’un ours en peluche nommé Teddy dont vous vous souvenez peut-être ?)
    Alors portez-vous bien, amis passionnés de littérature jeunesse, et comme le dirait mon tout nouveau t-shirt que j’aime d’amour : souriez, vous lisez !

    { 12 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Merci pour la découverte de ces deux livres ! Je vais sûrement jeter un œil curieux au Carnet de l'apprenti écrivain, rien que pour trouver des idées d'exercice !
      Pour ce qui est du carnet de lecteur, cela dépend de l'âge et de la maîtrise de chaque jeune lecteur, mais je pense que proposer de lister 8 livres n'est pas si mal pour un début. Je ne sais pas si un jeune lecteur possède autant de coups de cœur que nous, lecteurs passionnés que nous sommes !
      Dommage que les enfants qui m'entourent soient encore trop petits pour que je leur offre un tel livre. En tout cas je garde l'idée en tête !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci de suivre mon conseil alors ;)
        Hum... je ne m'avancerai pas autant que toi ! À cet âge-là on lit beaucoup... beaucoup ! Beaucoup.

        Supprimer
    2. Peut-être bien, mais tout dépend du profil de lecteur. Je connais des jeunes qui ne lisent malheureusement pas :/ Bon, dans une ville comme Paris, ce genre de cas est sans doute très minoritaire cela dit !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mais oui tu as raison, je pense ! Bien vu. C'est plus ma frustration de lecteur qui parle ;)

        Supprimer
    3. Je pense qu'on voudrait tous que ce soit le cas x)
      En tout cas c'est une super initiative, qui pourrait combler certains manques notamment dans le milieu scolaire. Certaines classes pratiquent le club de lecture et encouragent les jeunes à tenir un carnet ; personnellement on ne nous a jamais fait faire de telles choses, donc l'existence d'un tel carnet même en dehors des cours est vraiment un plus ! Maintenant il faut en parler pour que les parents soient convaincus !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ha oui, en effet, bonne idée !
        Je suis sûr que les parents seront convaincus...

        Supprimer
    4. Mais c'est une super idée ces petits carnets ! J'adore ! Bon même si c'est vrai que 8 livres c'est trop peu.

      RépondreSupprimer
    5. Un super article (comme toujours). Je pense que le gros lecteur, après ces huit premiers livres, aura envie de se faire son propre carnet, un peu comme un bujo. C'est à mon avis, un excellent guide pour démarrer cette expérience. Et ça peut aider les petits lecteurs à apprendre à exprimer leur avis sur un livre (ce qui est une chose ardue)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est vrai ! Comme me le disait Mélanie sur Facebook, aux enfants de continuer le carnet quitte à recopier les pages de celui-ci. Merci de ta prolongation de réflexion, et de ta lecture ;)

        Supprimer
    6. J'ai ri au passage mentionnant la tête de ta mère ah ah (mon père a fait un plan de carrière plutôt: écris mais prévois un truc à côté au cas où...)

      Mais BREF ce n'est pas le sujet ! Je travaille le journal de lecture avec les 6e mais je ne suis pas encore au point, je dois retravailler ca avec l'article de Lupiot et le tien!
      C'est compliqué avec des non-lecteurs, mais je ne perds pas espoir !
      En tout cas merci pour la découverte!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Hahahaha pareil !
        Super, merci ! Tu nous diras ce qu'il en est :)

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -