• Posté par : Tom 12 févr. 2015



                    Les 100, vous en avez sûrement entendu parler par ici… c’est un incontournable de la science-fiction : le parfait cocktail du genre entre planètes, espace, et extra-terrestres qui ne sont autres que… des humains. En bref, un livre virevoltant et jouissif, à lire d’urgence !


    Mais vous le connaissez peut-être plus sous forme d’une série ? En effet, Les 100 ont été adaptés l’an dernier en série et sont maintenant diffusés en France sur Syfy et France 4 ! De quoi leur prodiguer un avenir pérenne… une cadence dynamique, des personnages hauts en couleurs et beaucoup d’action : en bref, une série qui détonne.


    Et pourtant, quand on a lu le livre avant, on a du mal à s’y retrouver. Le premier épisode est en fait le premier tome de la série, avant que le tout ne bifurque complètement. Alors que vaut-il mieux faire : lire ou regarder ? La réponse est : les deux ! Et je vais expliquer pourquoi dans cet article.


    La différence principale est dans le rythme. La série s’envole, décape tout : elle a une cadence effrénée qui offre une intrigue riche, pleine de suspens, de rebondissements, et offre un scénario brillant. Le livre, lui, est beaucoup plus lent, beaucoup plus près des personnages, psychologiquement parlant, car cette lenteur, en aucun cas gênante et qui offre aussi une bonne dose d’action, permet de s’attarder sur ceux-ci, sur leur passé, leur présent, leurs projets et leurs caractères.


    Ainsi, la série permet plus d’imagination autour de l’intrigue et de rebondissements, plus de combats, plus de rencontres avec les Grounders, les terriens restés sur la planètre. La série est un spectacle aussi visuel : on redécouvre la Terre dans des petites merveilles, mais aussi très sombres, presque effrayantes. La Terre nous apparaît comme nouvelle, dangereuse mais aussi pleine de mystères épatants. En fait, la CW a créé un univers à part entière et a tiré du livre les questions les plus propres à l’action et au rythme des séries : la survie, de la confrontation, la possession, et l’humanité dans ses questions de rapport à l’autre.


    Le livre, lui, se concentre plus en profondeur sur les personnages. Avec des flash-backs plus poussés et preneurs et des réflexions plus développées, Kass Morgan a réussi à créer des personnages uniques, originaux et plus vrais que jamais. Ils sont authentiques, dans leurs émotions et leurs réflexions, tout comme ils sont nouveaux, car ils nous font interroger, dans leur contexte si particulier, sur des questions qui nous font écho alors même que des siècles nous séparent. En fait, Kass Morgan arrive à créer une intrigue forte, détonante, tout en façonnant, avec de simples mots, des psychologies entières et des questions intimes : notre humanité dans son essence, et nos questions les plus quintessentielles : qui suis-je ? pourquoi suis-je humain ? vers où je vais et pourquoi par là ?


    Vous l’aurez compris, la série, comme le livre sont défendables, et peut-être même que l’un ne va pas sans l’autre. La CW a réussi à faire exploser le livre dans son action tout en gardant parmi les personnages essentiels leurs essences, leurs questionnements et leurs caractères. Le livre, lui, à l’origine de tout, reste un petit chef d’œuvre de science-fiction : un univers extrêmement bien développé (comme dans la série) avec des personnages profonds et forts. C’est puissant et intime à la fois. En bref, c’est un OVNI à dévorer.


    Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.
    Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
    Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité.


    Par Kass Morgan
    Aux éditions Robert Laffont, Collection R
    17€90
    378 pages 


    Après une apocalypse nucléaire causée par l'Homme lors d'une troisième Guerre Mondiale, les 318 survivants recensés se réfugient dans des stations spatiales et parviennent à y vivre et à se reproduire, atteignant le nombre de 4000. Mais 97 ans plus tard, le vaisseau mère, l'Arche, est en piteux état. Une centaine de jeunes délinquants emprisonnés au fil des années pour des crimes ou des trahisons sont choisis comme cobayes par les autorités pour redescendre sur Terre et tester les chances de survie. Dès leur arrivée, ils découvrent un nouveau monde dangereux mais fascinant...

    Créée par Jason Rothenberg (2014)
    Avec Eliza Taylor, Paige Turco, Thomas McDonell
    Format : 42 minutes
    Saisons : 2







    là, de me supporter, m'écouter, me conseiller et >>>

    { 13 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. La série of course ! :p Et mon 12x02 qui est en train de charger !:3

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne dirais pas OF COURSE mais chacun son avis ;)

        Supprimer
    2. Ayant commencé le livre et étant à plus de la moitié, en ayant vu la série, je réponds aussi la série. La narration du livre me déçois, je trouve qu'il n'y a pas assez de descriptions, pour des gens qui ne sont jamais allés sur terre c'est un peu décevant... Et puis c'est bête mais je préfère les personnages comme ils sont dans la série...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je comprends mais je trouve que le livre décrit très bien leur psychologie et l'approche humaine d'un territoire que nous connaissions si bien mais qu'il faut reconquérir.

        Supprimer
    3. Très intéressante ta comparaison. Je pense me lancer bientôt dans le roman.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci beaucoup ! Lance-toi c'est génial !

        Supprimer
    4. J'ai commencé la série qui est super bien ! :) J'ai hâte de lire les bouquins :p

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Lis-les, je les préfère pour ma part... petite affection de lecteur pré-série :)

        Supprimer
    5. on ne retrouve pas le couple clexa dans les livres si ?!

      RépondreSupprimer
    6. Bonjour,
      dans les livres, on ne retrouve pas le couple lexa-Clark ?! si ? si oui dans qu'elle tome? et puis n'avons nous pas un point de vu lexa ? beaucoup de questions mais étant mon couple favori, j'aimerai lire les livre en sachant si oui ou non clexa sera présent ... ^^ merci de me répondre O plus vite ;) !

      RépondreSupprimer
    7. Lexa n'existe pas dans le livre... ;) reste à la série, il me semble que c'est la mieux finalement !!

      RépondreSupprimer
    8. Franchement j'ai commencé le livre en même temps que la saison 3 et j'ai une préférence pour le livre qui met en scène mes deux personnages préférés ensemble ce qui comble mon désespoir dans la série même si elle est quand même ma série préférée !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ton avis est intéressant ! De quels personnages parles-tu ?
        Personnellement, j'ai maintenant du mal avec le livre... les personnages (dont les filles tellement badass dans la série) me paraissent un peu ternes !

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -