• Posté par : Tom 18 mai 2017

    Un des meilleurs albums de la littérature jeunesse au texte et à l'illustration singulières. Immanquable!
    Comme tout le monde est sans aucun doute depuis que je l’ai lu (et je le re-confirme à chacune de mes lectures) un des albums que je place dans mon petit panthéon de la littérature, dans ces albums à ne jamais donner, dans ces pépites tendres, drôles, touchantes et fortes qui m’ont ému, fasciné et séduit à la fois. Grand coup de cœur pour ce texte saisissant et cette illustration osée, tout dans le symbole, cet album est pour moi l’un des meilleurs albums de la littérature jeunesse française contemporaine. Et même, de la littérature jeunesse tout court.
    Et là évidemment, votre est question c’est : POURQUOI ?
    Avant tout, laissez-moi vous raconter l’histoire de Comme tout le monde

    Cette petite roulotte bariolée et un peu boulotte sillonne donc le vaste monde et finit par arriver « à l’orée d’un joli bourg fleuri ». Mais là-bas, sous les chuchotements assourdissants des « qu’en dira-t-on » de tout le monde, et les remarques quotidiennes contre ses roues, ses couleurs ou son embonpoint, la roulotte est bien obligée de devenir, peu à peu, autre chose qu’une roulotte, un peu plus une maison : bref, elle devient comme tout le monde.

    Jusqu’au moment où elle a autre chose à faire qu’à écouter ces vipères…


    Un texte puissant et tendre, jouant sur les mots comme une chanson

    Comme tout le monde est d’abord un texte saisissant, attachant et poétique. Véritable joueuse et magicienne des mots, Charlotte Erlih en use avec adresse et construit un album tout en rimes internes, riches et étonnantes. Le texte est un vrai plaisir à lire, à sentir sur sa langue : il clignote, brinquebale tout un tas de sonorités amusantes ou cahotantes.
    « Une petite roulotte, bariolée et un peu boulotte, sillonne le vaste monde. Qu'il vente ou qu'il mouille, qu'il crachote ou qu'il bouille, elle trotte, cahote, engloutit du pays. »
    Cet univers presque enfantin, en tout cas acidulé, grandement maîtrisé participe à rendre cette petite roulotte attachante et expressive. Le texte la fait vivre, à travers un vocabulaire qui rappelle avec finesse sa silhouette engoncée et remplie d’imaginaire et son univers à elle, riche et chaotique, qu’elle transporte avec tendresse.

    Une illustration unique et originale

    C’est extrêmement intéressant de noter dans Comme tout le monde comment le texte et l’illustration se complètent. Ils racontent la même chose tout en disant chacun l’histoire à leur manière. Alors que la petite roulotte devient comme tout le monde, l’illustration de plus en plus grise semble faire vivre cet élan vers la banalité et ce triste caquetage ambiant qui muselle l’originalité. Elle suit le texte, l'illustre vraiment, avec le style reconnaissable entre tous de Marjolaine Leray.
    Par ailleurs, l’illustration va plus loin et met en scène le texte : écrit à la main, il tonne quand le tonnerre gronde ou s’anime entièrement, accompagné de symboles au tampon, quand les maisons ou les roulottes discutent, parlent et crachent et caquettent.
    Enfin, l’illustration s’affranchit aussi du texte, elle n’illustre pas seulement, elle dit plus, elle raconte, elle interprète. Si elle est parfois dans le symbole (le bariolé n’est par exemple fait que de deux couleurs), elle fait vivre aussi la petite roulotte avec la simplicité de ce symbolisme. En quelques coups de crayons — trois carrés, deux ronds et deux traits maîtrisés — Marjolaine Leray donne vie à un personnage tendre, drôle, attachant et ultra expressif.

    Un message fort mais raconté

    Derrière cette histoire attachante, narrée et illustrée de manière singulière, Charlotte Erlih et Marjolaine Leray racontent une histoire forte, avec une grande finesse, qui résonne particulièrement dans le contexte mondial actuel. Le personnage est influencé et lassé par ce tout le monde clivant, qui finit par vivre à sa manière, là où elle est, et pourtant différente. Comme tout le monde propose ainsi en filigrane, sans lourdeur, et toujours en mots et histoires, un fin regard de tolérance, une douce idée de vivre ensemble. Et ce, sans jamais le dire. Le texte limpide et l’illustration particulièrement unique le suggèrent avec habileté et subtilité.
    La petite roulotte de Charlotte Erlih et Marjolaine Leray est donc le parfait exemple de ce que j’aime en littérature jeunesse. Plus qu’un exemple, Comme tout le monde est un livre essentiel, un sans-faute à mettre dans toutes les librairies et entre toutes les mains. Ce texte saisissant qui maîtrise la langue avec une perfection surprenante s'allie à une illustration unique, entre symbole, émotion et expressivité pour dire l’histoire attachante d’une drôle de roulotte… et parler de tout un tas de thèmes importants et abordés avec une grande et rare justesse.
    C'est (je le répète) l'un des meilleurs albums qu'il m'ait été donné de lire.

    ____________________

    Une petite roulotte, bariolée et un peu boulotte, sillonne le vaste monde. Une fin de journée, elle fait halte à l’orée d’un joli bourg fleuri. Mais aussitôt, au village, les commentaires font rage. Ses roues, ses couleurs de fleurs et son toit sans cheminée : tout est prétexte à cancaner… La petite roulotte fait pourtant de gros efforts pour être comme tout le monde. Pour mettre fin aux vilains potins, elle abandonne ses roues et ses couleurs et se fait construire une cheminée. Jusqu’à ce que ses amies les roulottes passent par là. Les suivra-t-elle ?

    Un livre soutenu par Amnesty International

    De Charlotte Erlih et Marjolaine Leray
    Éditions Talents Hauts
    40 pages
    13 €

    Comme tout le monde est le premier album de Charlotte Erlih, une auteure de plusieurs romans adolescents dont le saisissant Highline.


    Marjolaine Leray, elle, a déjà publié deux albums aux éditions Actes Sud Junior : les très remarqués Avril le poisson rouge et Un Petit Chaperon rouge que je vous conseille très fortement si vous ne les connaissez pas encore.

    { 9 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Ce que tu peux être convaincant ! Effectivement, il a l'air très chouette même si au niveau esthétique je préfère le Vide ! Ah la la la, trop de tentations :) je regretterai presque de ne pas avoir de mater ou de primaire ! Je vais conseiller ça à mon amie instit :)

      Encore merci pour cette découverte !

      RépondreSupprimer
    2. Il est dans ma pile depuis très peu et tu m'as vraiment mais vraiment donné envie de me jeter dessus en rentrant (chose que je ferai bien sûr haha :D) ! Merci pour cet excellent avis :D

      RépondreSupprimer
    3. Je suis très, très heureux de vous avoir toutes les deux convaincues... Yessssss

      RépondreSupprimer
    4. Tu m'as convaincu je crois... ! Merci pour la découverte !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mission accomplie, trop heureux ! Hâte d'avoir ton avis :)

        Supprimer
    5. Difficile de savoir ce que j'adore le plus : cet album dont j'ignorais l'existence et qui m'apparaît désormais comme essentiel, ou tes critiques virtuoses ? Merci pour ce conseil précieux, cet album m'a tout l'air d'une perle ! À travers tes mots et les extraits que tu nous proposes, je l'aime déjà d'amour xx

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je t'adore, merci ! ♥
        PS : j'adore ta photo de profil.

        Supprimer
    6. Bon si après ça j'ai pas envie de le lire ... ��

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -