• Posté par : Tom 6 juil. 2016

    3 albums beaux et intelligents pour vivre mieux ensemble : à deux, à plusieurs, en amitié, en société...
    Aujourd’hui, la question du vivre-ensemble est sur toutes les lèvres. Dans une société sans cesse remise en question, que ce soit en politique, dans le social, dans nos rapports de tous les jours, ou avec les attentats qui ont récemment remué le monde, on s’interroge sur notre (in)capacité à fonder quelque chose ensemble. Peu à peu, cette question perce donc de plus en plus dans les catalogues des éditeurs. En documentaires, par exemple, les éditions Nathan ont publié un « Questions / Réponses » en avril 2016 sur ce thème tandis que Milan en publiera un en août.
    Je vous propose 3 albums pour mieux vivre ensemble qui m’ont touché, séduit, fait rire et qui, j’en suis presque sûr, vous plairont aussi !

    Bleue & Bertille est un album attachant et acidulé qui raconte la rencontre de deux girafes. Celles-ci ne sont pas nées avec la même couleur de poil et ne vivent pas de la même façon… Alors quand Bertille, girafe jaune habituée à sa routine incessante, rencontre Bleue, girafe bleue – vous l’aurez deviné – un peu plus libérée des habitudes, c’est la confusion… mais il y a aussi un peu d’amour dans l’air.
    Cet album aux couleurs pétillantes et aux dessins foisonnants a une belle force narrative. Les deux girafes, en plus d’être loin des clichés et bien incarnées, gagnent un peu en épaisseur à chaque page et s’entraînent mutuellement dans une séduisante balade qui les rend plus réelles et attachantes. Cette balade à travers la jungle leur permettra à la fois de découvrir d’autres façons de voir le monde et à la fois de se connaître mutuellement. Très bel album sur la tolérance et la différence, Bleue & Bertille apprend à vivre à deux ou à plusieurs… avec le sourire.

    Le Putois qui m’aimait est une fable absurde qui raconte l’histoire d’un homme qui, un beau jour, sans rien demander, commence à être suivi par un drôle de putois. Notre héros au nœud papillon rouge pétant essaie de le semer… en vain. Il use de tous les stratagèmes pour le perdre mais le putois, avec sa démarche délicieusement nonchalante, est toujours là. De fil en aiguille, à force d’essayer, notre bonhomme y arrive enfin. Mais il y a tout d’un coup comme un vide dans sa vie. Alors pour le remplir, il retrouve son putois préféré et se met à le suivre… au cas-où celui-ci s’amuserait à recommencer sa filature nonchalante.
    Avec ses personnages uniques et ô combien comiques, entre ce héros apeuré et ce putois léthargique et attachant, on rit à chaque page. Empruntant les codes burlesques du cartoon et du dessin-animé, les auteurs réussissent à merveille leur album : ça donne une histoire d’amitié absurde et touchante, qui fait rire et touche en même temps.

    S’unir c’est se mélanger ! Derrière ce titre un peu facile, se cache son sous-titre Une histoire de poules. Et là résonne toute la dimension dramatico-pathétique de l’album. Le titre ô combien sérieux (ne vous y arrêtez pas) est cassé par les caquètements drôles et épuisants des poules qui se chamaillent. Chez les poules blanches, l’agitation est à son comble le matin où Marcel, le coq blanc, est déclaré disparu. Les poules marrons et noire vont s’allier aux poules blanches pour le retrouver. Mais ce n’est pas si facile qu’on le croit, d’allier trois communautés différentes dans un même but.
    Avec leurs personnages délirants, les auteurs racontent la difficulté de s’unir quand on est différent et la difficile lutte des droits des uns et des autres. Les poules abordent donc tour à tour les questions de couleur de plumes, de représentation des genres, des différentes cultures… Toutes les revendications de tolérance et de mixité (ou presque) y passent sous le regard aiguisé mais aussi divinement loufoque des poules. Plus encore, l’album traite avec grand humour de la politique et de ce blabla inutile qui n’agit pas et n’aboutit qu’à une stagnation impuissante des troupes. Et les poules finiront finalement par agir… pour rien. Les auteurs parodient ainsi de manière très intelligente notre société actuelle avec drôlerie et extravagance.

    ____________________

    Bertille est une belle girafe jaune. Elle répète chaque jour inlassablement les mêmes gestes. Elle adore sa petite routine. Jusqu’au jour où elle rencontre une girafe qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau, sauf qu’elle est… BLEUE. Une très belle histoire sur la différence sublimée par les illustrations de Kristyna Litten.

    Éditions Little Urban
    32 pages
    10€50


    Un homme découvre un putois devant sa porte. Il n’est tout d’abord pas effrayé par l’animal, avant de découvrir que celui-ci est décidé à le suivre. Malgré ses tentatives pour lui échapper, l’homme ne parvient pas à distancer la bête. Taxi, opéra, cimetière, carnaval… rien n’y fait. Ce n’est qu’au bout de plusieurs tentatives qu’il parvient à le semer. Il achète une nouvelle maison et commence une vie nouvelle. Mais l’homme s’interroge : que fait le putois en ce moment même ? A-t-il commencé à suivre quelqu’un d’autre ? L’homme part donc à sa recherche et, quand il le retrouve, décide de garder un œil sur lui, afin de s’assurer qu’il ne le suive pas à nouveau…

    Éditions Milan
    56 pages
    13€50


    C’est la panique au poulailler. Marcel, le coq blanc, a disparu. Un sale coup du renard, les poules en sont persuadées. C’en est trop, les attaques incessantes du renard sont devenues insupportables. Les volatiles décident de riposter. Toutes les poules, les noires, les rousses et les blanches se rassemblent pour passer à l’action. Mais comment s’organiser ? En bataillons ? Par couleur ? Par taille ? Qui se postera aux premiers rangs de la nouvelle armée des gallinacés ? Les noires peut-être, puisque leur coq s’exprime avec tant de charisme ? Hors de question pour les poules blanches, qui veulent venger la disparition de leur bienaimé. Elles veulent passer en premier. Et d’abord, pourquoi le commandement reviendrait-il à un mâle ?
    Une histoire drôle et intelligente sur le pouvoir, la démocratie et la place de l’individu dans la société. Qui se referme sur une chute délicieusement amusante.

    Éditions du Père Fouettard
    52 pages
    16€

    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Oh mais ils ont l'air drôlement bien ces trois albums ! Je les note pour les cadeaux à faire aux enfants des copains ! :)
      Si tu en vois des aussi sympa et pour plus âgés (je vais avoir des élèves allophones, je commence à regarder côté albums !), je suis preneuse ! (Oui je prends tout vos avis :D

      En tout cas, je vais aller faire un tour très vite chez ma libraire !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Génial merci c'est adorable.
        Pour plus grands c'est à dire ?

        Supprimer
      2. J'ai des collégiens (dès 11 ans), je sais qu'on fait pas vraiment des albums pour cet âge là mais bon, sait-on jamais ^^

        Supprimer
      3. Non c'est une super idée bravo. Je vais essayer de faire un article là-dessus ! :) j'ai jusqu'à la rentrée c'est ça ? ;)

        Supprimer
      4. Non c'est une super idée bravo. Je vais essayer de faire un article là-dessus ! :) j'ai jusqu'à la rentrée c'est ça ? ;)

        Supprimer
      5. Ah ah non non pas de pression surtout ! :D
        J'ai repéré "Presque tout" de Joëlle Jolivet pour le vocabulaire ! Ma tutrice utilisait aussi les albums de Monsieur Hulot, bref, tout un champ de possible ! :D

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -