• Posté par : Tom 20 févr. 2016

    Une maison d'édition dans laquelle je vous propose d'entrer avec des chats, de la peinture et un cousin rigolo !
    Un nouveau paysage dans celui déjà bien vaste de l’édition jeunesse ! Little Urban, qui a débuté l’année dernière, et propose un catalogue déjà riche, très coloré, et très moderne. Vous pouvez le découvrir sur leur site, au top du top, avec des animations, des activités, et des applications disponibles sur l’Apple Store. Je vous propose de découvrir Little Urban à travers trois publications très différentes mais qui représentent parfaitement la maison : du rire, de la couleur, un esprit tendre et bienveillant et une charte graphique et éditoriale moderne.

    1, 2, 3, on est tous des cats ! est une histoire pleine d’un beau charme jazzy. Avec un dessin sombre d’où sortent des figures aux détails élégants, on découvre l’histoire de chats danseurs, de chats chanteurs, de chats flâneurs. Sur un rythme de jazz, qu’on s’imagine à la Aristocats, se joue une trame fine et douce, où il ne se passe finalement pas grand-chose. On y découvre pourtant un univers urbain noir mais plein de grâce, auquel se mêle ces personnages qui filent mais en dansant. Le texte fait parfois des ratés, comme un faux pas tordu, mais on lui pardonne. C'est parce qu'il se veut d'apprentissage, avec le système du comptage, qu'il semble parfois artificiel. On lui pardonne parce qu'il reste à la fin cette agréable impression d’avoir bravé la nuit dans une danse électriquement suave.


    Le Livre blanc est plus classique, finalement pas très nouveau dans sa volonté de faire découvrir les couleurs et les animaux aux enfants. Pourtant il le fait tout de même d’une manière assez originale, jouant à la fois sur l’idée d’un mur blanc sur lequel viendrait peindre un petit garçon et sur celle du paratexte avec le livre blanc. Et si c’était une mise en abyme ? et si ce petit personnage qui peint sur un mur blanc n’était finalement qu’un petit personnage peignant sur le livre blanc ? On joue sur l’échelle et la représentation qu’on a du garçon. Mis à part cela, l’illustration stylisée, avec ses aplats de couleurs douces, rend une atmosphère moderne et bienveillante qui plonge le lecteur dans un cocon fin et divertissant. Et il peut compléter sa lecture grâce à une application, application primée en 2014. Le Livre blanc est unique, et créatif. Il laisse l’imagination vagabonder de page en page !


    Mon Cousin Momo, enfin, est un album hilarant, qui parle avec cet humour faussement lourdingue, de différence et de famille. Momo, venu de loin, débarque dans sa famille cousine. Ses cousins ont hâte ! Quoi de mieux qu’un nouvel ami pour jouer et s’amuser ? Mais très vite, ils vont déchanter : Momo ne mange pas et ne joue pas comme eux… Et pourtant, derrière ce gros hamster un peu naïf, se cache un cœur fondant de gentillesse. Et c’est ici que se cache toute la tendresse de l’album. Le ton est drôle et rythmé, parfois plus lent et c’est dommage, mais rappelle avec un grand plaisir les albums les plus drôles de la littérature jeunesse : de Gaston (Hélium) à Caca Boudin ! Et il révèle finalement, cette tendre affection pour ce personnage au regard cocasse et à l’embonpoint plaisant. Et il reste magnifique dans son développement. Il est toujours attachant et drôle mais finit par dire avec une volonté très bien dosée qui ne prend pas la place de l’histoire que la c’est dans la différence que ce joue le meilleur de nos relations. Un vrai coup de cœur. C’est chouettement délicat, et simplement désopilant !

     ____________________

    Au-dessus de la ruelle, les notes s’envolent. Au rythme de la trompette, les ombres s’affolent… Deux chats vêtus de blanc dansent une samba endiablée, Quatre, huit, seize, vingt félins viendront à leur tour danser. Les lumières de la ville scintillent dans le noir.
    Combien de chats danseront donc ce soir ?

    32 pages
    10€50
     
    Un petit garçon en noir et blanc.
    Un mur blanc.
    Sept pots de peinture…
    Au rythme du pinceau, des animaux apparaissent pour, à chaque fois, s’échapper des pages colorées. Une histoire muette pour apprendre les couleurs et les animaux en toute simplicité.

    48 pages
    9€90

    Momo l’écureuil volant est très impatient de rendre visite à ses cousins. Mais une fois sur place, Momo est loin de faire l’unanimité. Momo s’habille bizarrement. Ses jeux sont étranges. Et il ne sait même pas jouer à cache-cache ! Pourtant, grâce à Momo, ils vont tous réaliser qu’essayer de nouvelles choses et de voir la vie un peu différemment peut être très TRÈS amusant.

    32 pages
    10€50

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -