• Posté par : Tom 23 déc. 2015

    Un jour on ira dans les montagnes du monde, là où soufflent des braises apeurées. On oubliera le vent qui rugit au dehors, on aura plus que ces arbres morts imprimés sur nos rétines sans formes. Où est passé ce soleil sans nuage qui fait rêver le temps au-delà des frontières ? Des fois cents fois il renaît sous nos yeux écarquelés et sait guérir l’ombre de nos corps endormis.

    Un jour, on ira sur les flancs des montagnes pour sentir l’extérieur d’un souffle qui fait trembler un cœur las. On navigue au milieu des sapins, à minuit, quand le monde encore vierge de nos vies trop pressées sait saisir dans un pas le battement d’un monde qui s’écroule.

    Un jour on ira en haut de cette montagne pour regarder les ruines et vouloir rebâtir ces collines aux flancs troués, ces villes aux cœurs brisés, ces champs aux peaux ridées.

    Un jour, on aura plus que nos cœurs pour battre et se battre. On sera bien obligés de trouver autre chose que des mots sans panache pour construire des empires de non-sens sans navire. On sera bien obligés de trouver autre chose que nos mains pour réussir à faire jaillir une source dans le regard de l’autre.

    Un jour, on descendra la montagne pour voir qu’en bas, même si ce n’est pas au cœur de celle-ci, même si ce n’est pas sur ses flancs élancés, même si ce n’est pas sur sommet glorieux, il y a bien assez de quoi vivre.

    Nos rétines iront mieux sous ce soleil de début du monde. Les ombres ciselées qui nous ont hantées s’éteindront sous les feux de nos foyers lumière. Les talons grèves de nos chaussures tempêtes résonneront… Puis s’éteindront.

    Et ce sera fini

    La brise aura soufflé le vent.

    2015 est passé comme des bulles à la fois lourdes et légères. Du bonheur, et beaucoup de belles choses. Je ne pense pas avoir le temps de faire un vrai bilan et comme le blog n'a ni queue ni tête depuis un moment, je vais juste vous laisser avec ce texte que j'ai écrit pour clore l'année. À l'année prochaine !
    Belette et moi vous souhaitons de très belles fêtes de fin d'année. Gardez-vous bien.
    (Photo (c) Nadaec : elle illustre simplement l'article, et n'en est en aucun cas l'inspiration.)

    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Magnifique. A l'année prochaine! :)

      RépondreSupprimer
    2. J'étais là, à chercher la source de cet extrait aux mots qui résonnent, pour en découvrir l'histoire... avant de me rendre compte qu'aucun livre ne pourrait me l'offrir, puisque c'est un texte original ! Ce que tes critiques nous le montraient déjà : tu as une très belle plume.
      Bonnes fêtes de fin d'année, et que 2016 t'offre d'autres splendides lectures !

      RépondreSupprimer
    3. J'étais là, à chercher la source de cet extrait aux mots qui résonnent, pour en découvrir l'histoire... avant de me rendre compte qu'aucun livre ne pourrait me l'offrir, puisque c'est un texte original ! Ce que tes critiques nous le montraient déjà : tu as une très belle plume.
      Bonnes fêtes de fin d'année, et que 2016 t'offre d'autres splendides lectures !

      RépondreSupprimer
    4. Merci beaucoup ! Si tu cherches bien tu trouveras un autre blog...

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -