• Posté par : Tom 31 mai 2015


    Mélanie Rutten est LA révélation des éditions Memo et, c’est certain, une des grandes écrivaines de ces dernières années en littérature jeunesse. Avec un trait de crayon et de plume singuliers et éblouissants, son style touche en plein cœur, et bouleverse en tous sens. L’ombre de chacun puis La source des jours sont d’une beauté sans nom et retentissent avec un écho manifeste en chacun de nous. C’est remarquable, et magnifique.

                    L’ombre de chacun raconte des histoires croisées, sincères et innocentes, et finalement justes et humaines. « C’est l’histoire… d’un Cerf inquiet, d’un petit Lapin qui veut grandir, d’un Soldat en guerre, d’un Chat qui fait toujours le même rêve, d’un Livre qui veut tout savoir, et d’une Ombre. » Leurs aventures vont se mêler et se démêler, jusqu’à un final plein de tendresse. La source des jours, tout aussi talentueux, propose la même efficacité schématique.

                    En fait, Mélanie Rutten réussit à allier le talent incommensurable des mots, qui touchent et qui sonnent vrai, et la force toute en poésie colorée et éthérée de dessins aériens, et simplement inouïs. Le texte, tout d’abord, porte une sensibilité au fond juste et grave, à la fois réfléchie et presque lyrique. Le ton est enfantin, mais cette gravité et cette justesse se joue dans ce timbre doux et presque naïf, qui donne à l’album cette chaleur sans nom. Les illustrations, elles, apportent autant que le texte, d’une façon tangible et puissante. C’est toujours lumineux, tourné vers l’émotion. Le pinceau propose une touche pure et fluide, qui s’élance vers l’émotion, et crée des personnages d’une expressivité saisissante.

                    Dans ces albums, et plus particulièrement dans L’ombre de chacun, Mélanie Rutten traite le thème difficile mais méticuleusement mené, du chemin initiatique. Délicieusement humains, les personnages pourtant pas physiquement Hommes se cherchent, se heurtent la vie, puis se soutiennent les uns aux autres… pour grandir. D’une façon lumineuse et philanthrope, Mélanie Rutten veut tendre la main vers l’autre, source d’une paix candide, pleine d’élancement vers le bonheur et sa lumière.

                    Au fil d’une histoire d’une puissance ouatée, elle écrit et dessine l’avenir de personnages en devenir, et celui d’une littérature qui invite à grandir. Cette littérature vaut bien son détour, quand on s’arrête un moment sur cette œuvre brillante, qui prie chacun d’écrire son histoire, en se défaisant de son ombre, avec une fervente tendresse. Elle raconte aussi comment on se construit, avec son début à connaître et sa fin à tracer, et tout ce qu’il y a de difficile et merveilleux entre les deux, entre l’amour et la nature, qui nous entoure et nous fait. Cette littérature, illustrée et écrite, parle de départs, de retours et de voyages, ceux incontournables et métaphoriques, de notre humanité.

                    C’est simple : Mélanie Rutten offre à la littérature, jeunesse et adulte en fait, une œuvre de poids, sensible et – disons-le ! – grandiose. Les textes sont d’une authenticité indéniable qui troublent jusqu’à en trembler, et les illustrations - aquarelles fines, colorées et tendres - resplendissent. C’est plein d’humanité, de douceur et de justesse. C’est délicat et singulier. C’est immense et bienveillant, intelligent et magique. Lumineux. Majestueux.

    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►



    Par Mélanie Rutten
    Aux éditions Memo
    56 pages
    17€


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►



    Par Mélanie Rutten
    Aux éditions Memo
    48 pages
    17€


    (Photo : Pages d'encre, La soupe de l'espace, Les maîtres fous, D'une berge à l'autre) 




    sais ? Merci d'être toujours >>>

    { 4 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Je viens de flasher sur les graphismes de cet album, que je ne connaissais pas avant de lire ton article ! Les teintes de couleur sont magnifiques *___*

      Merci pour la découverte, je note !

      RépondreSupprimer
    2. Génial alors, merci beaucoup !

      RépondreSupprimer
    3. Wow ! Je ne pense pas lire ces albums, mais je suis dingue des dessins. Les couleurs sont resplendissantes *^*

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Mais pourquoi ne penses-tu pas les lire ? Ils sont grandioses, aussi intenses que n'importe quel roman, et tellement plein d'émotions, de justesse et de chaleur... ♥

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -