• Posté par : Tom 2 avr. 2015



    Nous sommes à la fin du parcours du prix La Voix des Blogueurs, prix récompensant le meilleur livre élu parmi une sélection de 9 coups de coeur par 9 blogueurs différents.
    Pour rappel, ce prix est donc l’aboutissement d’une année de coups de cœur en 2013. Chacun de nous, 9 blogueurs, avons choisi un livre, notre coup de cœur de l’année passée. Nous avons donc 9 livres qui sont en lice, dans une dure compétition qui prendra fin cette semaine (nous tenons à nous excuser de ce retard).


    Il reste maintenant 3 finalistes, mais un petit retour sur un des 9 sélectionnés est tout de même utile...

    (Participez à la Mention des Lecteurs ! >>>)
    _________________________


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►

    « Je te haïssais. Avec tes cheveux verts, sales, tu représentais tout ce que j'exécrais alors : le désordre, le mauvais goût, l'improductive et vaine révolte juvénile. Tu malmenais ta féminité dans des hardes trouées, des guenilles comme jetées au hasard sur ton corps. Si tu avais été ma soeur, papa t'aurait reniée. J'aurais voulu te voir traînée par les cheveux hors des salles, sous les injures, et rejetée au loin, loin de mon monde ; j'aurais souhaité te voir lavée à grande eau dans la cour et tes nippes brûlées dans un grand autodafé ; j'aurais aimé... Mais rien. Rien que tolérance démocratique et muette réprobation. J'enrageais. » La suite ? Explosive. Entre la fille fantasque, rebelle, et le jeune garçon trop sage se noue une histoire d'amour dans laquelle celui-ci se jette à corps perdu, émerveillé.
    Dans la France en pleine mutation du début des années 80, ou le fric, les paillettes et les faux- semblants remplacent peu à peu les idéaux, le narrateur découvrira – tragiquement – un tout autre visage de sa belle compagne...

    Par Erwan Larher
    Aux éditions Plon
    19€
    240 pages

      L'abandon du mâle en milieu hostile dénote dans ce classement. Coup de coeur d'Iris, touchée par sa délicatesse et sa force, il a séduit le jury, dans ses qualités littéraires, et ses recherches stylistiques, par une histoire profonde et juste. Comme le dit Nathan, "Un masculin vif, transperçant et littéraire, qui tente tant bien que mal de se stabiliser entre la sincérité et le recul, entre l'objectivité et les sentiments, entre des sanglots de mots et une retenue admirable." En effet, c'est l'histoire d'un homme qui écrit, raconte, chante, parle, déclare... déclare son amour, la vie, et avance. Si l'histoire touche et transperce, le style a déstabilisé certains membres du jury... Mais pourtant, il y a une originalité et une profondeur uniques. "On trouve en fait dans les mots au départ emphatiques, une réceptivité et une affection pleine d’émotion, pour un récit qui par de nombreux chemins nous évitent un trajet déjà vu, et nous entraîne de manière viscérale au cœur d’un frissonnement d’une vie qui s’écroule en partie, qui doit se reconstruire par les mots, ou tout simplement se justifier." (>>>)

      Et vous, qu'en pensez-vous ?
      LA VOIX DES BLOGUEURS #2

      Laissez un commentaire

      Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
      N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

      S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

    • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -