• Posté par : Tom 16 févr. 2015


    Chaque semaine un édito pour la semaine à venir... Comme ça si je n'ai pas le temps de faire autre chose, je vous ferais au moins l'édito (le lundi, et si je n'ai pas pu le mardi au plus tard). Cet édito vous présentera donc les articles de la semaine passée, les articles que je prévois cette semaine et des petits bonus !


    La librairie
    ... un milieu de rêve ! C'est tout mon univers, condensé en un lieu, avec du travail qui ne tourne qu'autour des livres, des éditions, et du plaisir. C'est fatiguant, il y a des choses moins marrantes, et on ne conseille pas toujours qui on veut et ce qu'on veut, mais être libraire, c'est génial ! Sinon, j'ai réussi à tenir le blog, non ? Allez, on recommence pour cette semaine...

    La semaine dernière sur le blog
    • Edito #40 >>>
    • Chronique : Les 100, le livre ou la série ? >>>
    • Critique de Oublier Camille, de Gaël Aymon >>>

      Le livre de la semaine dernière

     Parce que j'ai écrit une chronique dessus, et qu'il est à la fois simple et à la fois puissant. On est pris dans un récit qui coule, nous entraîne en quelques mots dans une narration sincère et unique. Mais elle ne surprend pas, jusqu'à des scènes plus pimentées, originales, épiques, fortes... En fait, Oublier Camille, "montre avec simplicité ce que c’est d’être au monde, d’être un homme, d’être amoureux, et qu’on peut toujours chuter, surtout à cet âge, car on se relève et on avance. Ce livre est simple et court mais se veut sincère et criant de vérité. A lire, entre deux émotions, pour apprendre l’amour, le réapprendre ou le voir dans sa simplicité la plus tendrement maladroite, et la plus sincèrement authentique."



    Souvenir d'un livre...
    Un livre lu il y a longtemps, mais dont je me souviens avec nostalgie, ou joie, ou tristesse...

    Parce que je viens de lire Glendower, qui m'a rappelé que ce premier livre était absolument sublime et épatant ! Une ambiance unique, entre un lieu dépeint avec soin et un imaginaire terrifiant et fascinant, aux personnages profonds et solides, armés d'un style et d'une écriture maîtrisée et brillante. A l'époque j'avais écrit : "un chef d’œuvre jeunesse à mon goût, parce que sont réunis ici toutes les qualités d’une très bonne histoire : une intrigue prenante, une mythologie unique et explosive, une ambiance au parfum de sel, et surtout des personnages extrêmement attachants ! Un livre à côté duquel vous ne pouvez pas passer ! ♥"
    >>>




    La citation de la semaine
    « Tout n’est pas fragile et surtout pas les rêves. » - Marie Chartres, Comme un feu furieux (chronique mercredi)

    A découvrir
    Un concours... >>>

    Cette semaine...
    • Chronique BDs ou Focus LVDB#2
    • Critique de Comme un feu furieux de Marie Chartres


    Bonne semaine à tous !

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -