• Posté par : Tom 21 févr. 2015

    Bulles & Blues


                    Le nouveau tome de la série de romans graphiques de Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini est enfin là ! Elles reviennent avec une troisième histoire qui présente un côté encore peu exploré du portrait fait des adolescents qu’est la relation aux adultes, tout en essayant de dépeindre une nouvelle fois les difficultés des rapports aux autres, et comment grandir est difficile à cet âge-là.


                    En effet, elles racontent l’histoire de Chloé, qui vit dans une famille où il n’y en a que pour Soan, son frère, duquel elle est très proche, et où ses parents s’énervent contre ses mauvais bulletins. En parallèle, les profs restent indifférents au harcèlement de la classe sur Léa (cf Mots rumeurs, mots cutter), tandis que Soan s’éloigne de Chloé, et ce de manière déchirante pour elle… Elle raconte tout ça, en mots coupants et touchants, avec des espoirs et des rêves au milieu d’une vie qui se déchire un peu, et en quelques dessins, faits par Léo Sapolsky qui apporte son talent à l’histoire.


                    En fait ce troisième volume déçoit un peu. Le début perd le lecteur dans l’intrigue : il est trop rapide, presque brouillon. Celle-ci prendra finalement plusieurs tournants : le mensonge de Chloé (qui aurait pu être oublié car il est trop peu exploité), son envie d’aider l’autre sans savoir comment faire, et la relation avec son frère, qui traduit la difficulté de sortir de l’enfance et d’aller vers d’autres personnes… 


                    Mais finalement, l’histoire se cadence, le rythme est plus régulier et preneur, et on finit la BD touché, changé. Les deux auteures abordent ce thème de la relation à l’adulte vers lequel l’adolescent peut toujours se tourner, tout en montrant qu’il faut grandir en allant vers l’autre, en se détachant de ceux qui ont toujours été nos plus proches amis pour essayer d’en trouver d’autres. Enfin, elles vont jusqu’à dévoiler et rendre hommage au pouvoir de la BD et de l’illustration, qui, souvent, peut faire changer des choses.


                    En bref, même si le début est un peu maladroit, Bulles et Blues clôture avec soin un premier cycle réussi, avec des textes doux et forts, et des illustrations sucrées et colorées. L’album montre comment grandir, comment aller vers l’autre, et comment on peut faire changer les choses en agissant… ou dessinant. C’est tendre, touchant et sincère.


    Bouche d’ombre



                    On connaissait Carole Martinez pour ses textes forts et profonds mais pas encore pour une co-écriture. Ici, elle s’allie au dessin énergique et sensible de Maud Begon pour écrire une histoire tourmentée, et bouleversante… Lou et ses amis, en 1985, s’initient au spiritisme, entre leurs problèmes d’adolescents, de familles et d’amour. Entre l’onirisme du texte et les incertitudes des dessins, talentueux et délicats, l’histoire penche tantôt vers ce rêve, cette poésie, tantôt vers le noir, l’horreur… le drame. Ça remue, étincelle, et vire plus loin que ce qu’on avait imaginé. Avec une bande-dessinée forte et réussie, qui tourne au fantastique ou au merveilleux, les deux auteurs livrent une histoire bouleversante sur l’adolescence, et les fantômes de nos esprits, qui nous hantent, jamais bien loin, dans une lutte sans fin… restera-t-il alors le drame, ou l’onirique lumière ?


    Hello Fucktopia



                    L’auteur de Maliki revient sur la scène avec un texte complètement différent mais vraiment fort, unique et touchant. Il livre l’histoire de ses débuts à Paris, entre déchéance et espoirs, à travers une héroïne, Mali, qui ne sait plus trop où va sa vie. C’est le récit passionnel et sombre mais tourné vers l’espoir de la vie dans ses plus terribles méandres, qui veut se relever, et trouver une once d’humanité derrière ce miroir brisé. Avec des dessins forts et relevés, osés et originaux, et surtout des dialogues cinglants et touchants, un texte parfois poétique, souvent réaliste et acide, il écrit une BD qui sort des sentiers battus, et à notre plus grand plaisir… A lire, sans aucun doute.





    Bulles & Blues



    Par Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini
    Aux éditions Gulf Stream
    72 pages
    15 €
    Série Rouge Tagada

    Bouche d'ombre


    Par Carole Martinez et Maud Begon
    Aux éditions Casterman
    72 pages
    15 €

    Hello Fucktopia


    Par Souillon
    Aux éditions Ankama
    80 pages
    14,90 €

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -