• Posté par : Tom 16 déc. 2014



    Voici la cinquième sélection de Noël ! Dans cette sélection "Pour les plus grands", découvrez des romans "adultes", des pépites, des découvertes incroyables à ne pas lire trop jeune mais tout autant adolescent qu'adulte, parmi mes lectures ou découvertes de l'année. C'est parti pour un petit tour d'horizon de ces livres qui DOIVENT se retrouver au pied de votre sapin ou que vous devez vous offrir en cette belle fin d'année...





    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/09/tel-est-le-mystere-des-hommes-qui.html(L'oublié de la photo) Dans un cri, un souffle humain, court, mais intense, Carole Zalberg dresse un portrait touchant d’un peuple déraciné, aux mots qui s’usent mais qui protègent, et qui ne cherchent qu’un peu de paix pour se rappeler qu’ils sont toujours vivants et qu’ils espèrent toujours le bonheur. Elle dresse aussi un portrait bouleversant d’une humanité qui s’égraine, se perd dans des folies alarmantes ou des guerres intemporelles. Elle montre une humanité qui, tantôt soudée tantôt défaite, peut arriver à tout faire jusqu’au pire, et dans les deux cas. C’est le discours poignant d’un père à sa fille, qui, comme l’Homme qui marche de Giacometti en couverture, semble se courber en une perpétuelle errance face à une humanité alarmante, et transmet dans ses mots tout son amour, et tout ce qu’il peut offrir à sa fille de protection et de mots justes. Un témoignage juste et poignant, qui pour « dire le monde » - comme le souhaite le prix Littérature Monde obtenu pour cette édition 2014 par Feu pour feu - se frotte à lui avec ardeur et sait en capter sa déperdition, son espoir et son souffle.

    11€50
    80 pages




    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/08/il-parait-que-les-grandes-douleurs-sont.html
    Un roman intelligent pour les plus matures, qui déroute et envoûte, dans toute la force d’une prose qui veut réveiller l’Humain qu’on a en soi. On trouve en fait dans les mots au départ emphatiques, une réceptivité et une affection pleine d’émotion, pour un récit qui par de nombreux chemins nous évitent un trajet déjà vu, et nous entraîne de manière viscérale au cœur d’un frissonnement d’une vie qui s’écroule en partie, qui doit se reconstruire par les mots, ou tout simplement se justifier. Le narrateur, agaçant, attendrissant, ou pitoyable, s’acharne dans ce drame grelottant à essayer de vivre, dans une époque faite de bruissements, et d’argent en tous genres. Si l’on sort profondément attaché au héros, on voit dans ces mots la vérité pure et simple qu’ils existent pour avancer, pour se sauver, pour sursauter, pour s’émouvoir, et non seulement pour raconter, ce qu’Erwan Larher, dans les deux cas, réussit avec brio.


    19€
    240 pages


    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/02/jaimerais-retourner-linstant-precis-ou.html
    C’est le récit torturé d’émotions éclatantes. C’est le récit d’une vie dans sa déchéance et dans ses éclats sans égal, où l’auteure repousse sans cesse toutes les limites pour que ses mots se gravent en nous. Percutant de sensibilité et terrifiant de vérité, elle nous offre une vision absolument claire de son thème dur et fragile, là où la vie n’a jamais été aussi cruelle, là où la vie n’a jamais été aussi belle. Ce roman nous touche dans toute sa gravité, dans toute sa violence. Un livre intemporel, pour les plus grands, mais qui touchera aussi les grands ados… dans toute sa quintessence.

    17€95
    426 pages



    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/09/tout-est-question-de-linguistique-de.html
    Un roman « adulte » accessible à tous par son écriture assez simple, même si sophistiquée dans le ton et son rythme. Il sait raconter l’humain et ses vices, ses déchéances au sein d’un couple, dans sa relation parfois mesquine avec l’autre, dans un ton extrêmement comique qui dérape parfois vers le drame. Toujours avec le génie de son écriture, et la sympathie qu’on porte à l’intrigue et aux personnages, il analyse le langage au sein d’un mariage et le mariage en lui-même dans sa dégradation, en portant une attention minutieuse aux détails et aux différentes relations qui peuvent être au sein d’un tel duo. C’est frais, c’est mordant et c’est aussi sérieux, avec brio, et émotion. Virtuose.
    20€90
    416 pages 

    { 2 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Je ne me considère pas comme "grande" mais j'ai vraiment beaucoup aimé "L'instant précis où les destins s'entremêlent" qui m'a boulversé bien que ce soit un roman dur et pas vraiment gai.
      Merci de me l'avoir fait connaître. ;)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Ce sont des lectures que d'autres peuvent lire aussi, bien entendu ! De rien et merci de ta confiance :)

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -