• Posté par : Tom 14 déc. 2014



    Voici la quatrième sélection de Noël ! Dans cette sélection "Courts, mais intenses", découvrez les romans qui vous émouvront en quelques mots, en un souffle, parmi mes lectures ou découvertes de l'année. C'est parti pour un petit tour d'horizon de quelques courts livres intenses et forts qui DOIVENT se retrouver au pied de votre sapin ou que vous devez vous offrir en cette belle fin d'année...





    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/09/quand-les-mots-ont-une-histoire.htmlC’est le récit juste et touchant d’un adolescent fauché par une catastrophe. C’est dans l’émotion la plus terrible qu’est la perte de l’autre et ainsi d’une partie de soi qu’Orianne Charpentier trouve le terreau de mots pourtant difficiles à écrire. Avec douceur, tragédie et humanité, elle conte la reconstruction, la construction de soi, dans cette métaphore du tsunami qui soudain ravage tout et vous laisse sans plus rien comme émotion qu’un vide atroce, un trou dans l’existence. L’auteure dose son ton avec justesse pour raconter le deuil d’un adolescent. Voyage initiatique dans tous les sens du terme, ce récit s’inscrit comme l’un des plus grands et des plus émouvants dans la collection Scripto, chez Gallimard.




    8,90 €
    176 pages



    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/08/des-mots-pour-dire-les-mots.htmlUn récit court, à cran, sur la rapidité des mots qui ralentissent, au fur et à mesure, apaisés. C’est le flot d’écume enlivrée qui se jette sur le sable peu à peu rongé, perdu. C’est le cri d’une jeune fille, le cri d’une perte, le cri d’une humanité qui se veut dérobée, qui se veut envolée, mais qui n’est juste qu’un vide. C’est un récit court, sensible, affuté, aiguisé, pour nous montrer toute la force des mots quand ils sont dits avec  une franchise vigoureuse, et habile. C’est le récit court, mais intense, d’un écrivain talentueux qui sait saisir la diatribe lente et douce d’une jeune fille perdue.

    9€
    72 pages




    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/09/tel-est-le-mystere-des-hommes-qui.htmlDans un cri, un souffle humain, court, mais intense, Carole Zalberg dresse un portrait touchant d’un peuple déraciné, aux mots qui s’usent mais qui protègent, et qui ne cherchent qu’un peu de paix pour se rappeler qu’ils sont toujours vivants et qu’ils espèrent toujours le bonheur. Elle dresse aussi un portrait bouleversant d’une humanité qui s’égraine, se perd dans des folies alarmantes ou des guerres intemporelles. Elle montre une humanité qui, tantôt soudée tantôt défaite, peut arriver à tout faire jusqu’au pire, et dans les deux cas. C’est le discours poignant d’un père à sa fille, qui, comme l’Homme qui marche de Giacometti en couverture, semble se courber en une perpétuelle errance face à une humanité alarmante, et transmet dans ses mots tout son amour, et tout ce qu’il peut offrir à sa fille de protection et de mots justes. Un témoignage juste et poignant, qui pour « dire le monde » - comme le souhaite le prix Littérature Monde obtenu pour cette édition 2014 par Feu pour feu - se frotte à lui avec ardeur et sait en capter sa déperdition, son espoir et son souffle.

    11€50
    80 pages
     

    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/08/les-mots-sont-des-armes-ils-doivent.htmlErik L’Homme signe ici un court texte habile, tendre, sincère, plein d’émotion et de philosophie même, pour un retour remarqué. Avec des nouvelles intemporelles mais que l’on sait modernes, un peu légendes, un peu fables, il nous montre des valeurs que l’on croit perdues, nous rapproche de ce que l’Homme peut proposer de mieux face à l’autre, et nous entretient un monologue puissant sur la force de chacun qui doit agir. Parce qu’il reste encore beaucoup de choses à accomplir, et finalement, Erik L’Homme nous montre aussi qu’il nous reste beaucoup de choses à lire, et se prouve à lui-même que beaucoup de mots peuvent encore être écrits. Soulagés des deux côtés du livre, et enrichi pour le lecteur, on a plus qu’à se lancer. Court, mais dans l’intensité des mots et des valeurs qu’on défend, qu’on érige en idéaux.

    7€65
    127 pages



    http://lavoixdulivre.blogspot.fr/2014/10/cest-quoi-une-vie-toutes-ces-annees.htmlComme une pièce courte et puissante qui vous achève en un acte, et vous renaît en même temps. C’est comme si elle vous accouchait, dans la délicatesse du moment, et dans les drames de la vie. C’est dans la poésie des mots, la force des phrases criées enlivrées, c’est le récit fort et doux à la fois, court mais direct, d’une résurrection, et bien plus encore un témoignage saisissant, remuant, de la complexité de la vie, et de cet apprentissage timide de l’existence. 

    7,10€
    112 pages



    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -