• Posté par : Tom 18 oct. 2014


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    It's been 21 days since the hundred landed on Earth. They're the only humans to set foot on the planet in centuries...or so they thought.  Facing an unknown enemy, Wells attempts to keep the group together. Clarke strikes out for Mount Weather, in search of other colonists, while Bellamy is determined to rescue his sister, no matter the cost. And back on the ship, Glass faces an unthinkable choice between the love of her life and life itself.  In this pulse-pounding sequel to The 100, secrets are revealed, beliefs are challenged, and relationships are tested. And the hundred will struggle to survive the only way they can -- together.


    Lu en Vo
    Par Kass Morgan
    Aux éditions Little Brown
    18$
    320 pages 

    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    5e Jour.
    Sous la menace d'un ennemi invisible, Wells s'efforce d'empêcher les 100 d'imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre.
    11e Jour.
    À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke.
    17e Jour.
    Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n'importe quoi pour secourir sa soeur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle.
    21e Jour.
    Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s'ils ne sont que des morts en sursis...
    Lu en Vo
    Par Kass Morgan
    Aux éditions Robert Laffont, Collection R
    17 euro 90
    378 pages 
    Sortie le 23 octobre 2014

    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►



                    On avait laissés nos héros face au danger, à la fin du tome 1 où moins de 100 jeunes adultes, enfants et adolescents devaient survivre sur une Terre devenue sauvage, sur un espace de vie humaine devenu espace de dangers mortels. Dans ce second tome, on tremble, on exulte, on décolle, on retombe en fracas d’émotions perdues.  Vous l’aurez compris, comme le précédent, ce tome reprend l’intrigue avec brio et la poursuit en une myriade de rebondissements tous plus surprenants les uns que les autres. Si le récit perd parfois un peu de son souffle, l’auteur sait tenir son lecteur en haleine mais surtout donne une étoffe épaisse à ses personnages et un fond sensible à son intrigue qui se révèle comme un incroyable miroir de l’humanité.


                    Au début de ce second tome, le tout s’envenime, s’éructe en cris de peurs. Clarke, Wells, Bellamy, et tous les autres comprennent que rien n’est gagné face à ces nouveaux venus qui remettent tout en cause. La découverte incroyable de ces terriens remet en cause la vérité sur tout ce qu’on leur a déjà dit et sur tout ce qu’ils savaient déjà.


                    Alors qu’en parallèle on entre dans leurs émotions les plus profondes, intensifiées par un air soudain libre, soudain pur -nous en reparlerons, les 100 se voient confrontés face au plus grand danger qui soit : l’autre. De la même espèce, avec la même intelligence, mais aussi dangereux qu’un animal féroce, si ce n’est plus. La menace est cachée et rend l’intrigue plus intense, alors que le tout s’enlise en peurs, en regrets, en rancoeurs, et en morts aussi…


    De son côté, Glass survit face à un vaisseau qui s’écroule, qui sait sacrifier la population la plus misérable pour ne pas chuter tous ensemble. On tremble, on ressent presque cet air de plus en plus faible, cette fragilité des corps qui essaient tant bien que mal de lutter, cette fragilité qui se prolonge dans l’amour porté par les protagonistes.


    En fait, si toute l’intrigue résonne d’une gravité sans nom, si tous ces évènements entrecoupés de rebondissements détonnant font trembler de peur, le tout se secoue surtout d’émotions. Encore une fois, Kass Morgan rend ses personnages réels, palpables, uniques. Chacun bercé dans son présent mais marqué par ce passé trop fort, trop destructeur, évolue dans une ambiance en reliefs. C’est le gros point fort du livre qui, néanmoins, perd parfois en justesse au cours de ce tome. Les flash-back parfois délaissés sont peut-être nécessairement laissés de côté pour se concentrer sur l’intrigue mais manquent parfois, par attachement, par profondeur.


    Mais, comme dans la chronique du premier tome, je parlais de l’adolescence, « car en plus de devoir se forger, se frotter au monde et se découvrir, ils doivent construire, forger, découvrir un monde. Et le rendre habitable non pour un seul homme, mais pour l’Humanité entière. » Ici, si leur passé s’amenuise pour laisser place au présent, c’est ainsi qu’on ressent plus pleinement cette émotion d’adolescents ou jeunes adultes qui se frottent au monde, et se frottent à des découvertes émotionnelles, et humaines. Et ça résonne de douceur, comme si l'on ressentait toute l'émotion de l'humanité.


    Finalement, ce que l’on ressent plus pleinement dans ce second tome et accentue la série en la rendant plus complète, plus originale, c’est la mythologie qui se développe, l’univers qui s’étoffe. On comble des lacunes sur l’histoire humaine de ce futur dévasté, et surtout on met en relation deux visions, deux forts points de vue qui confrontent leurs rêves et leurs espoirs. Dans ma chronique du tome 1 je parlais de « l’hymne à ce que nous perdrions comme eux si on en arrivait là, c’est une ode à ce qu’on a encore mais auquel on ne fait pas toujours attention : le coucher de soleil, la pluie sur nos corps, la lumière entre les arbres, les oiseaux qui sifflotent… ». Ce qui fonctionne bien dans cette suite, c’est la découverte d’une autre humanité qui a rêvé d’étoiles et de vaisseaux, alors qu’en haut on parlait d’un paradis de nature, de fraîcheur et de beauté d’un air pur. C’est deux humanités avec des rêves différents, qui se confrontent et s'échangent.


    Kass Morgan approfondit donc son univers dans un relief palpable, une profondeur tant aventureuse qu’humaine. On tremble, on est surpris, on pleure comme on rit. On est confrontés à une humanité déchue qui recherche ses marques. Ainsi l’unique et fort univers de science-fiction est un peu paradoxal et plein de force : on conquiert la Terre venus de l’espace, et non le contraire. Dans ces mots se joue toute l’originalité de la saga, dont on se délecte avec un soin particulier dans cette atmosphère céleste et prodigieuse.

    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    - Un univers complexe et incomparable
    - Une écriture fine
    - Des personnages uniques, attachants, profonds
    - Une intrigue saisissante
    - Une narration céleste, unique, étoiles

    ◄►◄►◄ LES - ? ►◄►◄►
    - Un peu moins prenant parfois que le premier tome

    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►

    Un univers approfondi, unique, céleste.

    < En lecture commune avec Alittlematterwhatever >

    "What would her parents say if they could see her now, here on the planet they had always dreamed or calling home ?"
    "I also know the difference between you when you're trying to be the leader and you when you get to just be a boy."
    "We aren't born for ourselves alone."
    "There were some things you never forgot."

    Adapté en...

    SERIE - en 2015 sur Syfy et France 4
    Un univers différent mais tout autant unique, fort, et sincèrement puissant ! A voir !

    Autre chose ?
    Des couvertures qui ont changé... vous en pensez quoi ?


    La Voix du Livre cité sur la couverture ! ♥

    { 8 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Comme toi, j'ai eu quelques "lenteurs" dans ma lecture mais Kass Morgan m'a rendu addictive. Vivement la suite !

      RépondreSupprimer
    2. J'aime bien les 2 dernières couvertures sorties pour le 1 et 2 =)
      Une série qui me tente bien... Surtout après avoir lu ta magnifique chronique *-*

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je préférais les anciennes !
        Merci beaucoup ♥

        Supprimer
    3. Super article, tu m'a redonné envie de le lire !
      Et bien sûr, toutes mes félicitations pour ta citation sur le bouquin ! ⌒.⌒

      RépondreSupprimer
    4. J'avais adoré le premier tome et je suis pressée de lire celui-ci :) Très jolie chronique qui donne encore plus envie :)
      Pas fan du changement de couverture en cours de saga mais bon :/
      Bravo pour ta citation sur le bouquin :)
      Bonne lecture à toi :)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci ça me touche !!! :)
        Oui mais bon le livre reste super !!
        Et merci !!

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -