Edito de la semaine #25

Bonjour à tous ! Chaque semaine je ferais un petit édito pour la semaine à venir... Comme ça si je n'ai pas le temps de faire autre chose, je vous ferais au moins l'édito (le lundi, et si je n'ai pas pu le mardi au plus tard). Cet édito vous présentera donc les articles de la semaine passée, les articles que je prévois cette semaine et si j'ai des choses à dire ou présenter qui ne rentrent nul part d'autre je les mettrais ici !


 Les vacances... pour vous !
Je vous rassure je ne me plains pas je suis même content que vous soyez en vacances (vous avez le temps de me lire, haha !) Je serais en vacances bientôt aussi, l'occasion de bosser et je l'espère de vous fournir pas mal de choses ! Mais je suis content je tiens le rythme avec le blog, qu'en pensez-vous ?

La semaine dernière sur le blog
  • Edito #24 >>>
  • Critique Sur les trois heures après dîner, de Michel Quint >>>
  • Critique de L'Amant, de Marguerite Duras >>>
  • N'oubliez pas le CONCOURS Gaspard des Profondeurs et Les 100 ! >>>

Le livre de la semaine dernière

      Ma famille normale contre les zombies, je triche car je l'ai lu avant mais voilà une très très belle pépite que je vous présenterais à sa sortie en janvier mais je voulais dès maintenant vous en toucher deux mots ! C'est une histoire incroyablement hilarante autour d'une famille déjantée (normale) qui doit lutter contre les zombies... c'est frais, c'est intelligent et c'est tonitruant ! A LIRE !




      Souvenir d'un livre...
      Un livre lu il y a longtemps, mais dont je me souviens avec nostalgie, ou joie, ou tristesse...

      Pas si longtemps que ça, mais ça me permet de vous en parler étant donné qu'il pourrait aussi être le livre de la semaine dernière... >>> "Ce court récit fort et doux à la fois, court mais direct, raconte un amour impossible qui se joue sur scène comme dans la vie et saisit le lecteur dans cette mise en abyme complexe mais fidèle à la vie même. C’est aussi l’histoire d’une résurrection, et bien plus encore un témoignage saisissant, remuant, de la complexité de la vie, et de cet apprentissage timide de l’existence. "
      Quand Thomas Bertin, le nouveau prof de théâtre, est apparu, Rachel n'a pas compris tout de suite ce qui lui arrivait. " Du chaud aux joues, un picottis partout partout et une bête envie de pleurer ". Le mot amour, elle n'y a pas pensé tout de suite. C'est le soir qu'elle a compris. Elle aimerait Thomas Bertin jusqu'à son " dernier battement de cœur ". Sauf que Rachel n'est qu'une lycéenne de dix-sept ans, sauf qu'il y a Babette, la ravissante compagne de Thomas... Et sauf qu'un matin, la tragédie décide de s'en mêler. Le cours va commencer mais Thomas n'arrive pas... 


      La citation de la semaine
       "C'est quoi une vie... ? Toutes ces années devant soi, où on pense qu'on va se forger l'humanité à petits coups de joies et de chagrins... ?" - Sur les trois heures après dîner, Michel Quint (>>>).

      A découvrir

      http://johngreenfrance.blogspot.fr/2014/10/paper-towns-film-le-tournage-va-bientot.html
      Le tournage de Paper Towns va commencer... (Cliquez sur l'image !)


      Cette semaine...
      • Chroniques
      • Et autres ?


      Bonne semaine à tous !

      Commentaires

      Publier un commentaire

      J'aime les commentaires : ça me donne de l'audace !
      N'hésite pas à poster ton avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que tu veux, tant que c'est bienveillant !

      Les articles les plus lus ce mois-ci