• Posté par : Tom 30 août 2014


                          Syros continue ses envolées futuristes avec sa nouvelle collection : Mini Syros +. Entre Soon et Mini Soon, cette collection propose des lectures dans la même lignée éditoriale que ses prédécesseurs, mais pour un âge intermédiaire (à partir de 10/11 ans). Néanmoins elle ne cloisonne pas le lectorat et chacun peut se retrouver dans ces petits romans à dévorer d’une traite pour les lecteurs les plus aguerris ou les plus vieux. La collection commence avec deux forts titres qui introduisent parfaitement bien la collection : un univers futuriste, pour mieux comprendre son présent ou se comprendre soi-même, dans un message fort et des personnages attachants.

                Un univers futuriste

                    Ce monde qui s’ouvre dans chacun des deux livres, est captivant et bien construit. Chacun des deux auteurs propose des avancées technologiques qui viennent influencer la vie des personnages, pour mieux faire passer le message proposé par l’auteur. Yves Grevet propose des Ados parfaits issus d’une éducation parfaite, mais est-ce uniquement le cas ? Nadia Coste, elle, propose un ascenseur unique qui permet de voyager dans le temps, quitte à pouvoir en changer sa vie… ou créer un paradoxe temporel. Ces deux intrigues sont donc lancées par cet univers futuriste unique, qui fait d’une part rêver le lecteur, et en même temps le questionnent : qu’est-ce que cela apporte-t-il ? Est-ce vraiment bon et unique ? Quelles sont les conséquences de certaines avancées qui nous paraissent extrêmement importantes mais qui cachent peut-être bien des choses, mauvaises, salées, étranges ?

                Deux histoires trépidantes

                    Yves Grevet et Nadia Coste proposent deux histoires chacune vibrante pour un lectorat avide d’aventure. Si les deux proposent du suspens et de l’action, chacun le dose d’une manière différente. Yves Grevet entame au départ une histoire plus lente qui ne marche pas toujours efficacement mais qui saura charmer au fil de la plume le lecteur. Le début, lent, parfois flageolant, se durcit et s’accélère par la suite jusqu’à une fin en révélations étonnantes, qui claquent.
                    Nadia Coste, elle, écrit une intrigue survoltée, avec un incroyable suspens et un rythme qui oscille entre émotions fortes et actions frémissantes, en spasmes d’écriture qui raviront les lecteurs. Dès le début, le rythme est convulsif et lance une intrigue forte qui sursaute, prend aux tripes, entraîne dans un page-turner addictif.

                Des personnages attachants

                    L’autre point fort de ces petits romans qui vous entraînera avec brio dans les deux intrigues sont les personnages qui, tendres et charmants, laissent une place au lecteur, qui s’y identifie. Même si dans Des ados parfaits, les personnages sont au départ froids et ainsi repoussants, ils deviennent vite attachants et on comprend peu à peu le message que Yves Grevet veut faire passer. Ascenseur pour le futur nous attache dès le début aux protagonistes par leurs problèmes, leurs visées de changer une histoire déjà écrite mais peut-être loin d’être figée ou unique. On a plus qu’à entrer dans la danse, avec eux, et à s’y cramponner jusqu’à les laisser, au bout d’une grosse centaine de pages, seuls, mais sauvés.

                Un message habile

                    Les deux auteurs, dans un style épuré mais efficace, délivrent un message avec tact pour proposer aux lecteurs des réflexions sur eux-mêmes, sur leur vie, et sur le monde qui les entourent, ou ce qu’il pourrait devenir. C’est là que réside l’intérêt de la collection, et comme le dit la phrase d’accroche pour le roman de Nadia Coste, voyager dans le futur pour mieux vivre son présent. Yves Grevet propose, lui, une réflexion sur l’éducation, sur la perfection… a-t-on besoin d’ados parfaits ? Que peut-on y faire ? Finalement la perfection, si elle pourrait exister un jour, serait-elle préférable, serait-elle utile ?
                    Nadia Coste crée un paradoxe temporel un peu fou, et qui, même si déjà vu dans de nombreux livres, se différencie ici et est intéressant à proposer à un tel public. De plus, elle parle aux jeunes lecteurs de confiance en soi, de racket, d’union, de solidarité… et ça fonctionne très bien.

                    Finalement, les deux petits romans, habilement écrits, proposent une intrigue forte et rythmée, avec des personnages attachants auxquels on peut s’identifier facilement dans le public visé, avec un message fort pour chacun qui fait réfléchir. On voyage loin, dans le futur, pour comprendre notre présent, et grandir grâce à ces romans initiatiques très bien construits. Un très bon départ pour cette nouvelle collection !


    Des ados parfaits



    Par Yves Grevet
    Aux éditions Syros - Collection Mini Syros +
    96 pages
    5 €

    Ascenseur pour le futur


    Par Nadia Coste
    Aux éditions Syros - Collection Mini Syros +
    128 pages
    5 €

    { 9 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Je ne connaissais pas =) Ta chronique donne envie *-*

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Super n'hésite pas à en lire alors :)

        Supprimer
    2. Un vieux lecteur de Lavoixdulivreaoût 31, 2014 6:25 PM

      Hey Tom ! Comment va ? Ca faisait super longtemps que j'étais pas passé sur ton blog (un an au moins ^^) et ça m'a pris comme ça d'un coup :) Je passe donc te faire un petit coucou, moi qui étais déjà là sur Skyrock :p

      Je tiens à te dire que je suis impressionné par le chemin que tu as parcouru, et ta persévérance : 4 ans déjà !
      Un grand bravo :D

      Je vais me remettre à relire ton blog quand j'aurais un peu plus de temps.

      Si je peux te contacter par mail, j'aimerai bien te faire une lire une petite nouvelle assez courte pour avoir ton avis :)

      Merci d'avance pour ta réponse, à bientôt ;) Encore bravo !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merci beaucoup de ce long et sympathique commentaire ! Néanmoins... qui es-tu ? ;)

        Supprimer
      2. Eh bien cela dépend, si tu es intéressé par la lecture de ce que je peux t'envoyer, je préfère rester anonyme jusqu'à ce que tu me donnes ton avis :p

        Supprimer
    3. Réponses
      1. Super merci :) A quelle adresse ? La rubrique contact ne prend point les fichiers joints il me semble...

        Supprimer
      2. lavoixdulivre[at]laposte[dot]net en remplaçant at par @ dot par . ! :)

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -