• Posté par : Tom 18 mai 2014


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    Par Ann Brashares
    Aux éditions Gallimard Jeunesse
    Sortie le 4 juin 2014
    320 pages
    16,50 €

    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►

    L’immigration est le commencement de toute cette histoire. Ici, elle commence bien plus loin qu’elle n’a jamais commencé : d’un bond en avant (ou en arrière) de quelques années. Prenna James a immigré avec sa mère aux Etats-Unis au début du XXIème siècle alors qu’elle était à l’aube du siècle suivant. Ce siècle là, ravagé par une peste destructrice, a connu une Histoire extrêmement douloureuse qui a vu l’Humanité se transformer en un animal traqué et impuissant. La seule chose restant à faire étant de se terrer et d’espérer que ce fléau ne touche pas ses proches…

    « Nous avons construit des fusées et des cathédrales. Nous avons composé des poèmes et des symphonies. Nous avons trouvé le moyen de voyager dans le temps. Et pourtant. Nous avons saccagé la planète pour satisfaire nos besoins. »

                    En quelques phrases comme celle-ci on peut résumer l’atmosphère du roman. Poésie, beauté, rêve, humanité. Mais au bout, qu’est-ce qu’on y trouve si ce n’est un avenir terrifiant, et détruit ?

                    Avec un ton grave, Ann Brashares dépeint au fil de l’intrigue un futur alarmant. C’est une lenteur calculée qui rôde comme la peste. L’auteure nous construit au fur et à mesure un monde dystopique qui naît de problèmes actuels, et plus fortement de peurs.

                    Ce sont ces peurs qui sont bien exploités : les mots font naître ce sentiment qui s’élève et étrangle les pages. Néanmoins la société qui se construit au départ reste trop simple, aux aspects minces, et avec des rebondissements parfois peu crédibles. Ann Brashares se lance dans une aventure profonde, mais faillit à certains moments.

                    Et pourtant c’est avec un plaisir délicat que l’on redécouvre ses mots si justes. L’odeur de son style nous embaume une nouvelle fois : la justesse des sentiments alliés à un espoir sans faille. C’est en cela que naît les histoires tendres de cette brillante américaine.

                    Alors l’amour survient. Une relation menue qui s’érige sur une base fragile de doutes et d’interdits. Pourtant que faire contre ce sentiment ? Encore une fois, ce roman raconte avec talent l’amour dans ses plus beaux aspects, comme les pires. C’est une histoire gracile et recherchée qui s’affine, se tourmente. Les personnages principaux, entourés de quelques protagonistes perçants par leur authenticité, se cherchent et s’affrontent dans des émotions élégantes. Le lecteur, peu importe son âge, s’y reconnaît, s’y cherche, et s’en délecte.

                    C’est peut-être en ça que réside l’intérêt intense de l’histoire. Sur un fond de dystopie original (l’époque choisie transite finalement en 2010), s’écrit une histoire au destin incertain, et pourtant l’espoir reste, grandit, rayonne. L’amour est toujours présent, dans sa puissance la plus insoupçonnée, tout comme sa faiblesse la plus terrible.

                    Les Quatre filles et un jean sont loin, maintenant… Loin les étés à dévorer leurs aventures sur la plage en riant, pleurant, aimant. Alors quand un nouveau roman de l’auteure sort, c’est avec confiance et appréhension que l’on embarque. Et finalement, on retrouve la plume douce et estivale d’Ann Brashares, ses mots calmes, et dynamiques à la fois. Ici et maintenant est un roman d’espoir qui vous berce et vous éclate.

    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    -Un style délicat
    - Des personnages et un Amour touchant
    - Des sentiments forts, une histoire bouleversante


    ◄►◄►◄ LES - ? ►◄►◄►
    - Quelques rebondissements factices
    - Une bonne dystopie mais peu développée

    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►

    Ici et maintenant est un roman d’espoir qui vous berce et vous éclate.

    "J'imagine que c'est sa joue contre mes cheveux. J'imagine que ce sont ses mains sur mes hanches. J'imagine qu'il me tient comme quelqu'un qui sait vraiment s'y prendre. J'imagine qu'en levant la tête je croise son regard, le regard de quelqu'un qui sait regarder quelqu'un d'autre. C'est mal. Je sais, mais je rêve que je danse avec lui, lentement, doucement. Je joue la scène dans ma tête parce qu'il n'y a que là que c'est possible." p31 
    "Nous avons construit des fusées et des cathédrales. Nous avons composé des poèmes et des symphonies. Nous avons trouvé le moyen de voyager dans le temps. Et pourtant. Nous avons saccagé la planète pour satisfaire nos besoins, du coup, c'est le moustique qui va gagner."  p39 
    "Et si ?" p85
    "Je suis déjà tellement mêlé à toi, Henny. Dès la première fois que je t'ai vue. Ce n'est pas maintenant que ça va s'arrêter." p146
    "Allongée là, dans le sable, j'imagine ce que c'est le bonheur. Pas une joie intense, trépidante, mais un bonheur complet, clair et sombre à la fois, une sensation presque douloureuse. Un prisme à travers lequel je peux contempler le monde entier. Que je peux étendre à d'autres lieux, à d'autres moments de la journée. Emporter dans ma poche, comme une paire de jumelles, pour le sortir quand je veux, regarder au travers et me rappeler à tout instant que ce bonheur existe." p159
    "Je suis déjà tellement mêlé à toi, Henny. Dès la première fois que je t'ai vue. Ce n'est pas maintenant que ça va s'arrêter." p146
    "J'imagine que la mémoire est un puits profond, on ignore ce qu'il contient tant qu'on a pas remonté le seau."

    "Si, par la force des choses, on compare sans cesse ce que l'on est à ce que l'on a été, il faut un réel effort d'imagination pour comparer ce que l'on est à ce que l'on pourrait devenir dans le futur. "
    "La vérité a une force unique. Contrairement au mensonge, elle se consolide avec le temps, et possède le pouvoir de lier les uns aux autres des sentiments et des idées disparates, ce dont nul mensonge ne serait capable."


    Si vous avez aimé...
     Voici une autre idée de lecture si vous avez aimé celui-ci...


    Multiversum, pour l'amour impossible, le temps malléable, l'émotion - "Ce livre est donc rythmé à souhait et construit avec puissance, talent et émotion ! On plonge dans un univers unique et fascinant, dans une intrigue stupéfiante et surtout un flot d’émotion éclatant et prégnant… une bombe, une bombe émotive, une bombe fracassante… un extraordinaire et prodigieux roman !" >>>

    Une musique ?
    Amour, émotion, nostalgie, impuissance...



    { 10 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Waw... Il a vraiment l'air superbe. J'ai lu (évidement) la saga des 4 filles et deux autres romans de cette auteur (je crois). En tout cas, je pense que je vais m'acheter celui ci lors de sa sortie !

      RépondreSupprimer
    2. J'ai vraiment apprécié ce roman !
      Il se lit très très vite ! Et j'ai pensé pareil pour le rapprochement avec Multiversum :P

      RépondreSupprimer
    3. J'ai été un peu plus sévère que toi même si je ne classe pas le livre si sévèrement au final ^^ C'est vrai qu'à certains moments, il m'a fait penser à Multiversum mais étant donné que je n'ai pas vraiment aimer ce livre...
      J'espère que nous réagirons avant ce futur !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. On a pas le même âge et les mêmes lectures ;) J'espère qu'il aura au moins su te toucher et comme tu le dis il faut réagir !

        Supprimer
    4. Superbe chronique!!!! (comme d'habitude quoi)
      J'ai lu ta chronique hier et puis aujourd'hui je reçois mon Je Bouquine et puis je vois qu'il y avait un extrait en AVANT-PREMIERE d' "Ici et maintenant"!!!! Sur le coup j'ai pas capté. Sauf quand j'ai vu "sortie en librairie le 4 juin" et que j'ai compris que y'avait un truc qui clochait.
      Comment t'as pu le lire si il est pas sorti?? Et c'est pas une épreuve non corrigée!!!! (ou alors t'as pas mis l'image qui correspond à ton livre)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est gentil merci ;)
        Et oui je les reçois en avance je suis chroniqueur Gallimard Jeunesse :) et c'était des épreuves je mets juste le bon visuel tout de même ;)

        Supprimer
    5. Il est dans ma wishlist ! Et ta chronique est waouh-omg-wtf superbe, j'ai vraiment vraiment hâte de lire ce livre ! *piouf*

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -