• Posté par : Tom 30 mars 2014


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►



    Par Sally Gardener
    Aux éditions Gallimard Jeunesse
    256 pages
    14,90 €

    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►

                    Un livre qui s’ouvre promet toujours quelque chose de plus ou moins fort. Ce roman promettait quelque chose d’intense, de sensible et d’accompli. Néanmoins, malgré un charme et une qualité certaine, ce livre n’est pas aussi exceptionnel qu’il le promet, ou que l’éditeur le dit. Retour sur un roman… intriguant.
     
                    C’est une histoire qui date dans mes souvenirs… une histoire lointaine, un univers exploré il y a longtemps. Pourtant j’en garde quelques souvenirs. Une confusion intime, une confusion pleine de sens. Ce livre est basé sur un tel aspect : un mélange d’émotions, de sentiments, confus, mais réel, intense.

                    En effet, ce livre prend à la gorge, saisissant, il vous présente une histoire qui n’a pas son pareil. Touchante, elle met en place un jeune garçon dyslexique qui veut juste vivre, dans un espoir sans faille, il a juste cette envie indicible d’atteindre son rêve… de partir. De vivre loin, ailleurs. Comment vivre dans une telle société ? Comment espérer ? Pourtant c’est ce qui fait que ce livre est poignant et réel : l’espoir est plus fort que tout.


                    C’est un cri d’espoir. Un cri libre de toute chaîne, il résonne en chacun comme un cri d’appel au secours, comme un rappel cuisant d’une Humanité partie. Comme une onde de choc claire et puissante qui vous ravage en quelques instants. Ce livre vous emporte au milieu d’une fournaise de sensations troublantes et vous laisse pantois.

                    Et c’est aussi ce qui m’a déçu. Il vous laisse pantois parce que vous vous trouvez en face de quelque chose de tellement fort, de tellement poignant, par cette narration réussie avec brio d’un enfant dyslexique qui utilise avec une maladresse touchante et un talent délicat les mots. Les mots sont alors des passeurs, des passeurs de sentiments sibyllins, et des passeurs de cette confusion dans l’esprit de notre jeune héros. Mais il vous laisse aussi pantois car cette confusion vous laisse dans un brouillard parfois trop épais. Comment tout comprendre, comme tout voir clairement ? Un monde extrêmement bien construit et intriguant, mais parfois trop intriguant, parfois trop vaguement abordé. Des personnages attachants et captivants, mais parfois trop peu fouillés, approfondis. Une écriture sensiblement sincère et appuyée sur des sens perceptibles, mais parfois trop confuse.

                     Ainsi, je reste aujourd’hui encore un peu sceptique aussi. J’ai été ébloui par cette écriture estimable, j’ai été captivé par certains personnages, j’ai été intrigué par un monde qui est incroyablement unique… mais on reste dans une brume parfois agréable, mais trop souvent gênante. On se pose trop de questions, on reste à la fin touché et ému, mais aussi embrouillé. C’est un livre nébuleux, et pourtant doté de qualités indéniables et incroyables.

    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    - Une confusion sensible : des émotions pleines de forces
    - Des personnages attachants
    - Un décor et une société intriguantes
    - Une écriture intéressante


    ◄►◄►◄ LES - ? ►◄►◄►
    - Confusion parfois, tout le long du livre
    - Et du coup un certain détachement parfois, l'émotion reste abstraite

    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►

    Une belle aventure à la confusion sensible et en même temps trop brumeuse...


    "Il y a ceux qui suivent les chemins balisés et puis il y a toi, Standish, une brise dans le parc de l'imagination."
    "Il était remplaçable. Telle était la maladie dont il souffrait à la naissance."
    "J'avais du mal à comprendre la différence entre disparition et mort. A mes yeux, c'était la même chose, les deux laissaient des trous. Des trous dans le cœur. Des trous dans la vie. Il n'était pas difficile de se rendre compte de leur nombre. L'apparition d'un nouveau trou était évidente. Les lumières s'éteignaient dans la maison, puis celle-ci explosait ou bien elle était rasée. "
    "Les mauvaises nouvelles se propagent vite, elles se passent de mots."
    "Il ne répond pas mais je sais qu'il écoute. Les mots sont les seuls médicaments à ma disposition.
    - Tu as donné du sens à un monde qui n'en avait pas. Tu m'as offert des bottes d'astronaute pour que je puisse arpenter d'autres planètes. Sans toi, je suis perdu. Il n'y a plus de gauche, ni de droite. Plus de demain, ne reste que des kilomètres d'hier. Qu'importe ce qui arrive désormais parce-que je t'ai trouvé. C'est pour ça que je suis ici. Pour toi.Toi que j'aime. Mon meilleur ami. Mon frère. "
    "Hector avait apporté la lumière et n'avait laissé que l'obscurité après son départ."

    Une musique ?
    Enfance, espoir, grandeur, mondes différents...




    Et les autres ?
    D'autres avis d'amis blogueurs !
    • Sapotille >>> "Ce roman est donc un livre qui m'a plu en surface mais qui pour moi n'est pas abouti."
    • Goutte >>> "Une bonne découverte grâce à ses bons éléments, et cette fin...magistrale."
    • Nathan >>>"Finalement, ça n'est qu'après avoir refermé le livre que j'ai compris, des heures plus tard, que cette histoire m'était indispensable"

    { 2 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Oooh, tu m'a citée ... ♥
      C'est le gallimard jeunesse qui m'a le moins plus cette année !! Il est bien mais ne me laissera pas un souvenir impérissable ...

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -