• Posté par : Tom 16 déc. 2013


    Dans le cadre de l'événement Les Héros à l'Honneur, retrouvez des mini-interviews d'auteurs régulièrement dans le mois !

     L'auteur, présenté par Hachette
    Passionné de cinéma et de littérature policière, Bertrand Puard entre comme lecteur aux Éditions du Masque après avoir obtenu un magistère de finances et exercé la profession de trader à Londres. Il fait ses débuts d’écrivain avec une nouvelle Et la lumière fut (1998) saluée par la critique. Encouragé par Serge Brussolo, alors directeur littéraire au Masque, il publie son premier roman, Musique de nuit, qui obtient le Prix du roman policier du festival de Cognac 2001. S’ensuivent plusieurs romans adultes et une série pour la jeunesse Les Compagnons du Sablier (Flammarion) qui lui a valu d’être décrit dans le Figaro Magazine comme « la nouvelle révélation jeunesse de la rentrée 2009 ». Il a aussi écrit plusieurs feuilletons radiophoniques inédits pour France Culture et travaille en parallèle sur des projets de scénarios pour la télévision.

     L'interview
    Tom : Pour vous, qu'est-ce qu'un héros, et pourquoi le lecteur s'y attache-t-il ?
    Bertrand Puard : Pour moi, le héros est le personnage qui cimente l’oeuvre, c’est souvent sa personnalité qui donne le ton au roman, qui lui confère la plupart de ses caractéristiques même. Un lecteur doit-il forcément s’y attacher ? Je ne le pense pas car il peut y avoir des héros négatifs, des antihéros. On tient peut-être là, avec ces personnages que l’on aime détester, des personnages encore plus forts !

     Ses héros
     
    Les Effacés
    "Les Effacés, c’est un groupe de 5 jeunes, mais on en suit un en particulier, car il est tout nouveau dans le groupe : Neil. Les Effacés, sont, d’où leurs noms, inexistants aux yeux de l’Etat, car « morts et enterrés »… Ils forment une équipe de choc, des enfants, des adolescents plutôt, qui sont entraînés et prêts à régler les affaires classées trop rapidement par l’Etat."
    "Les personnages sont très intéressants, là encore, et ils sont réellement un point fort du livre. Il y a Neil, à moitié le principal dans ce livre en fait. Il est d’une force de caractère étonnante, mais j’ai trouvé une petite déception en ce personnage quand même, car il est arrogant le plus souvent, même si attachant. Mathilde est celle qui m’intéresse le plus, mais on ne la voit pas trop dans le livre. Malgré cela elle est encore jeune, et par son intelligence et ses autres qualités, loyauté par exemple, elle est très attachante. Je vais vite passer Emile que je n’ai pas vraiment aimé, il n’est pas très présent et intéressant je trouve. Par contre Zacharie, et Ilsa sont deux personnages très intéressants… le premier est fort, loyal et amical, et par cela il est intéressant, mais Ilsa l’est encore plus du fait qu’elle est assez mystérieuse et renfermée, et une petite surprise nous attend à la fin du roman…
    "
     Pour aller plus loin

    Mes chroniques :
    • Toxicité Maximale >>>
    • Krach Ultime >>>
    • Hors jeu >>>
    • Nouvelle du Je Bouquine >>>
    Le blog de Nathan sur l'auteur >>>
    Le site de l'auteur >>>

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -