• Posté par : Tom 18 janv. 2014


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    In the future, humans live in city-like spaceships orbiting far above Earth's toxic atmosphere. No one knows when, or even if, the long-abandoned planet will be habitable again. But faced with dwindling resources and a growing populace, government leaders know they must reclaim their homeland... before it's too late.
    Now, one hundred juvenile delinquents are being sent on a high-stakes mission to recolonize Earth. After a brutal crash landing, the teens arrive on a savagely beautiful planet they've only seen from space. Confronting the dangers of this rugged new world, they struggle to form a tentative community. But they're haunted by their past and uncertain about the future. To survive, they must learn to trust - and even love - again.


    LU EN VO en novembre 2013
    Par Kass Morgan
    Aux éditions Little Brown
    18 euros
    330 pages 

    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    Depuis qu'une guerre nucléaire a ravagé la planète, l'humanité s'est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd'hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro... ou de mourir dès leur arrivée.
    Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d'elle, cette fille qu'il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et soeurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manoeuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
    Face à un monde hostile ou chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n'ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l'humanité.


    LU EN VO
    Par Kass Morgan
    Aux éditions Robert Laffont, Collection R
    17 euro 90
    378 pages 
    Sortie le 23 janvier 2014

    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►





                    The 100 est un livre qui me tentait énormément et que j’ai voulu essayer en version originale avant la version française… je ne le regrette pas. En aucun cas. Malgré les difficultés de lecture, ce fut en effet une lecture anglaise plus ardue que les précédentes, je suis fier et heureux d’avoir pu découvrir ce livre. C’est un coup de cœur. Un coup de poing au cœur. Et je lui adresse facilement cette étiquette car il serait sûrement beaucoup plus fort pour moi en français ! Ce livre c’est une bombe… et elle a explosé dans mon cœur avant qu’elle n’explose dans les vôtres, sur la blogosphère et parmi les librairies françaises… alors, vous êtes prêt ? Par cette chronique, j’enclenche le détonateur…

                    The 100 est une histoire palpitante. Au cœur d’un futur où la Terre, dévastée, a été abandonnée par les Humains qui se sont réfugiés sur un immense vaisseau, les jeunes mineurs en délit sont enfermés et exécutés à leurs 18 ans à moins qu’on ne leur adresse le Pardon. Mais une opportunité exceptionnelle est proposée à 100 d’entre eux : aller recoloniser la Terre. Ils vont se retrouver sur cette planète qui n’a pas connu l’Humanité depuis longtemps… et vont devoir redécouvrir le Monde.

                    Ce livre m’a passionné et fasciné dans tout son univers. On commence dans un vaisseau où, très vite, le scénario se met en place et nous fait comprendre que le changement est bientôt là. On comprend avec une tension et une excitation étrange palpables que quelque chose de grand est en marche… vers une destruction, une renaissance, des nouveautés, et bien d’autres. J’ai adoré découvrir ce vaisseau, les modes de vie, et bien plus. Je me suis plongé comme on se délecte d’un bain dans cette atmosphère sensiblement originale, et d’un rythme singulier, fort, et en même temps d’une douceur retournante.

                    Oui, c’est une histoire sombre. Parce qu’on n’est pas plongés dans un beau monde, mais dans une destruction sensiblement touchante qui nous agresse le corps. C’est l’histoire d’une Humanité brisée qui doit se reconstruire, retrouver une base. Et pour cela on ne peut pas voguer dans l’univers, à attendre… c’est une histoire touchante d’une peur universelle : la perte de notre terre, de notre Terre.

                    Mais le mieux dans ce livre, le plus fort, le plus singulier, le plus détonnant c’est le style et la narration. En effet on a affaire à un style au vocabulaire recherché, à une plume fluide et belle, et surtout à une narration unique. Alternant les personnages, elle nous permet de nous fondre dans la peau de chacun, de nous animer de leurs sentiments, leurs émotions, leurs peurs, leurs doutes, leurs envies et leurs pensées… et pour chaque chapitre elle nous offre aussi un renversement entre faits passés et faits présents. Cela nous permet de remarquablement bien intégrer chaque personnage, de s’en imprégner totalement et de pouvoir découvrir chacun, et chaque histoire sous d’autres angles… passionnants. Ce plus une simple narration qui vous ravi d’une simple histoire, même si déjà passionnante… ce n’est pas que les faits étalés abstraitement. C’est une narration qui vous entraîne ; elle vous permet de découvrir plusieurs points de vue et surtout une histoire plus que complète. C’est comme voir en grand du passé, du présent, du futur : ainsi le livre est profond car il ne s’attache plus à un seul plan, mais à trois... ou plus.

                    Ainsi les personnages sont bien construits, profonds et attachants.  Plongés dans un univers intriguant, ils évoluent comme ils le peuvent dans une atmosphère étrange. Ils sont jeunes et pourtant déjà condamnés. Que reste-t-il quand on frôle la mort ? Quand on la voit arriver ? Quand on se sent seul, perdu… quand on croit qu’on n’a plus rien ? Chacun à sa façon chemine, écarte le panel des ombres, le panorama de peurs… pour prendre son envol. Je les ai tous adorés… ils sont forts, séduisants, attachants… uniques même. Alors ils vont se confronter, les relations se tissent et sont enchevêtrées… pas une simple trame, mais une tapisserie immense, un panel de surprises. Et ça fait du bien, ça fait choc, ça éclate, ça brille… 

    L’adolescence… l’âge parfait pour cette histoire. Et en même temps le plus dur. Car en plus de devoir se forger, se frotter au monde et se découvrir, ils doivent construire, forger, découvrir un monde. Et le rendre habitable non pour 1, mais pour l’Humanité entière. Néanmoins, c’est aussi l’hymne à ce que nous perdrions comme eux si on en arrivait là, c’est une ode à ce qu’on a encore mais auquel on ne fait pas toujours attention : le coucher de soleil, la pluie sur nos corps, la lumière entre les arbres, les oiseaux qui sifflotent… Ce livre, c’est l’histoire d’adolescents, d’une adolescence, d’une Terre, d’une Humanité.

    Ainsi, ce roman, ce premier tome m’a passionné. Rendu accroc. Addictif. Avec une puissance étoilée, une douce force, une narration singulière, un style comme un envol, et des personnages profonds, on a un livre comme un astre : il fonce, ne s’arrête pas, jamais, brûle et brûle beaucoup sur son passage, émeut nos cœurs et on en fait des vœux… puis à la fin, explose, et nous laisse pantois. The 100 est le parfait cocktail explosif d’un livre de science-fiction : un univers incomparable, des personnages profonds, et une narration singulièrement merveilleuse… Un livre céleste. The 100 est un astre brûlant qui aurait pourtant oublié de s’éteindre : on a beau l’avoir fini, il continue de vibrer en nous, de brûler comme un feu de cheminée qu’on aime à approcher. The 100 ne cherche qu’à raviver l’étoile qui sommeille en vous.

    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    - Un univers complexe et incomparable
    - Une écriture fine
    - Des personnages uniques, attachants, profonds
    - Une intrigue saisissante
    - Une narration céleste, unique, étoiles

    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►

    The 100 est le parfait cocktail explosif d’un livre de science-fiction : un univers incomparable, des personnages profonds, et une narration singulièrement merveilleuse… Un livre céleste. The 100 est un astre brûlant qui aurait pourtant oublié de s’éteindre : on a beau l’avoir fini, il continue de vibrer en nous, de brûler comme un feu de cheminée qu’on aime à approcher. The 100 ne cherche qu’à raviver l’étoile qui sommeille en vous.



    { 11 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Vraiment une belle chronique qui donne envie! Je le prendrai sûrement en français, même si la VO me tente bien aussi... à voir ;) Merci de ton avis plus qu'enthousiaste, en tout cas!! :)

      RépondreSupprimer
    2. Merci à toi et hâte que tu me dises ce que tu en penses :D

      RépondreSupprimer
    3. Il a l'air vraiment bien, et j'aime beaucoup l'univers science-fiction qu'il contient.
      Rdv a la sortie ^^

      RépondreSupprimer
    4. Quand j'ai vu qu'à mon petit Salon du Livre de province,il ya avit "Les 100" avec marqué que c'était ton coup de coeur,je n'étais pas peu fière de te connaître!!! Franchement,c'est la grande class!! Et je vais (peut-être) réussir à me le faire offrir pour mon anniversaire!!!! (en retard)

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Derien!! Et sinon,ça y est,je l'ai!!! ♥

        Supprimer
      2. Ouiiiiiii!!! Je l'ai eu et lu. G-E-N-I-A-L!!!!!!! Je l'ai dévoré (plus que lu :D) en moins de 2 jours!!! C'est le genre de livre qu'on ne peut plus lâcher. Le genre de livre plein de suspens et de rebondissement. Il est un puzzle dont on obtient une pièce à chaque chapitre,lorsque l'on découvre pas à pas comment ils en sont arrivées là. Les 100. Magique.

        Supprimer
      3. Géniaaaaaaaaaaaal ♥

        Supprimer
    5. Je suis en plein de temps ! Je l'ai découvert grâce à la super adaptation en série.
      (Au fait, quelle chance ! Ta chronique est citée au dos du livre !)

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -