• Posté par : Tom 25 mai 2013


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Le matin de la rentrée, Tripp décide d'emprunter en cachette la vieille guitare du lycée. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents doivent occuper la même salle de répétition du lycée, Tripp les jours impairs, Lyla les jours pairs. Ils entament une correspondance, d'abord acide puis plus complice, en se laissant des petits papiers dans la salle. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique. Cette relation intense leur apprendra à se découvrir eux-mêmes et les aidera à traverser les pires drames… 


    Par Mary Amato
    Aux éditions Nathan
    14 euros 50
    288 pages


    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►



                    Je suis,  incontestablement, un lecteur sensible… je ne m’attendais pas à ça en lisant ce roman ! Au début j’étais vraiment déçu parce que j’en attendais beaucoup et j’ai commencé par découvrir quelque chose de cliché, superficiel et un peu agaçant… Finalement même si j’en ressors déçu par rapport à mes espérances, la fin, la dernière partie du livre est magnifique et a failli m’arracher des larmes, tandis que la relation entre les deux personnages principaux m’a touché au cœur.

                    L’histoire est celle de Tripp, qui se voit confisquer sa guitare par sa mère, son instrument dont il ne peut se passer, et celle de Lyla, jeune virtuose du violoncelle qui pourtant, s’ennuie avec, et ne sait pas vraiment ce qu’elle veut… une salle partagée un jour sur deux par les deux collégiens, avec une guitare pour deux… va tout changer.

                    Pour commencer par le positif, j’ai tout simplement envie de dire que le plus marquant et le plus beau dans ce livre c’est l’émotion qui s’en dégage. On commence par une relation toute en douceur assez drôle, puis ça en devient émouvant, poignant, triste, fort, … au fil de la relation qui est en fait créée, on devine se nouer aussi des affinités particulièrement marquées avec le lecteur et on s’émoeut, on divague de bonheur ou de compassion au fur et à mesure de notre lecture. J’ai ri, j’ai souri, j’ai failli pleurer, je suis presque tombé amoureux ou d’amitié en tout cas avec les héros… cette relation, mais aussi les émotions dégagées sont maîtrisées et toute en douceur, en beauté.

                    Ce que j’ai par contre trouvé moins bien travaillé, plus resté en surface ou parfois même mal fait c’était les personnages : Tripp était touchant et attachant, c’était le meilleur personnage quoique parfois peu fouillé, Lyla était attachante aussi mais au départ un peu trop agaçante, on a envie de la secouer un peu ou de ne plus la voir… mais les parents, ou surtout Annie étaient clichés ou superficiels et certains dialogues avaient tendance à m’énerver un peu.

                    L’écriture était-elle trop banale et même parfois, je trouvais, tenait d’une plume de collégien. On ne va pas dire que c’était mal écrit non plus, mais malgré quelques passages bien écrits et plein d’émotions, certaines phrases étaient trop simple, certains passages trop peu profonds... Ca manquait de vivacité, de force de vie.

                    J’ai trouvé les dialogues par contre très bien construits malgré les quelques accrocs cités plus haut, et vivants, eux. Il se dégageait du dynamisme et j’ai trouvé chacun bien rythmé et la relation des deux personnages en ressortait plus forte, plus poussée et profonde.


                    De plus, les mots échangés dans la petite salle de musique, mais également quelques messages, et mails… j’ai trouvé que tout cela rythmait agréablement le récit et le principe même, à la base du récit, est extrêmement bon, maîtrisé, et attachant. La base de la relation se développe avec une agréable et originale douceur qui m’a réellement charmé.

                    Enfin, la dimension musicale apportée par les paroles, les musiques, les chansons, et tout ce qui en découlait que ce soit théorique, pratique ou interprétation poétique des personnages, est forte et très plaisante ! J’ai trouvé quelques brouillons de chansons mal faits, je trouvais ces pages sympas mais en même temps inutiles, agaçantes et peu crédibles. Mais il faut juste retenir le principal : la dimension musicale est très attachante !

                    Je conclurais donc sur un sentiment fort : j’ai été ému et touché - par la dernière partie du livre surtout - et j’ai trouvé que cette relation douce et mélancolique, agréable et vibrante, était bien maîtrisée, joliment déployée telle un papillon dansant. Malgré les personnages, l’écriture et quelques petites fausses notes, ce livre résonne d’une émotion distincte de beauté et d’envergure dans cet amas confus de sentiments accordés… et de cordes vibrantes entre deux personnages.

    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    - Emotion ♥
    - Relation douce et forte
    - Du rire et du sourire et des pleurs

    ◄►◄►◄ LES - ? ►◄►◄►
    - Bémol sur les personnages - finalement plutôt en général
    - L'écriture

    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►
    Un peu décevant, mais VIBRANT.


    >>> LU EN LECTURE COMMIUNE AVEC CLÉMENTINE (à moitié on va dire :P) <<<



    { 4 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Les parents et Annie m'ont pas mal agacé aussi ... Mais j'ai adoré la relation de Lyla et de Tripp =)
      Une très bonne lecture pour moi !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui pareil !
        Merci de ton commentaire !

        Supprimer
    2. My name is Pandaaoût 18, 2013 5:29 PM

      Il me fait bien envie !
      [Une histoire d'amour, une excellente élève (ahah), une guitare, oh ça me rappelle du monde... <3]

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oh je me doutais que tu dirais ça !! ♥

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -