• Posté par : Tom 23 mai 2013



    Nationalité : Italien
    Né à : Moncalieri (Turin) , 1980
    Leonardo Patrignani est chanteur et compositeur d'un groupe d'heavy metal italien appelé Beholder.
    Puis en 2005, il a commencé à étudier la comédie et le doublage,il est maintenant doubleur professionnel (Call of Duty, Assassin's Creed 2). Depuis 2009, il est également le commentateur italien officiel de FIFA (EA).
    Multiversum 1er tome d'une trilogie parue chez Gallimard jeunesse est son premier roman.

    Biographie (source) >>>
    Ma chronique >>>

    ◄►◄►◄ EN ANGLAIS ►◄►◄►

    Hello, thanks to answer at my questions for my blog ! Can you present yourself, and your book ?
    My name is Leonardo Patrignani, I'm a 33 years old writer from Italy, and I'm the author of the Multiversum Saga. It's a three-book story, based on the theory of the parallel worlds.

    I’m really fan of your book, and I really love the aspects of Multiversum : all of this worlds which are superposed… Why did you want to write on this subject ? And how had you the idea ?
    I'm fascinated by a lot of "fringe theories" and I really wanted to base my novel on this "mental" idea of the multiverse. I have applied the real scientific theory to my vision of life and people. In my story, everything depends on our mind, a precious key that can unlock the doors of the Multiverse.

    You so introduce the reader into a unique, strange and wonderful universe but do you believe in it?
    Yes, it is becoming a sort of "religion" for me. I am sure we're not living a unique life.

    Does all the scientific aspect fascinate you as much as your professional geek?
    Science influences me a lot, but the rest of the work is done by my imagination. Science gives me a concrete support, very important to create a story that has solid bases. That's why I read a lot, and I always search for scientific articles which can give me inspiration.

    Do we shall discover other altered realities such as that of the world where Germany won the war?
    In the second book, we're going to travel through time. But not in the "Back to the Future" mode. Be patient, and trust Marco, Alex's best friend. He's done something incredible, somewhere...

    You talk too as grave problems as the handicap, the orphan child, and as the hidden truth or not to the children … Do these subjects mean a lot to you or was it just for making advance the story?
    Those elements are very important for the novel, but they're also something I really care. I care a lot about human dignity, and I'm used to considering every man as important as the next one. We're all on this planet, whit our brain, our short lives, our problems… to me nobody is better than another one.

    Which scene did you prefer to write in your book ? Have you a favorite character ? (I think it’s a difficult question ! )
    When Alex arrives in Melbourne and he reaches the place he's supposed to be… and Jenny - who talks to him through mind - should be there too. But she's not. That's my favorite part of the novel. The moment which changes everything.

    Image du livre italien trouvée sur internet ♥
    To return to the novel there generally, how long it was necessary to you to write it?
    About a year. The second book of the saga was easier to work on, I wrote it in just two months because I was sure about the plot and the curse of my characters.

    A hard moment during the writing? Something over which you stumbled?
    I had some problems in finding an ending which could satisfy me and the readers. I wrote a lot of different endings. Then I've found the right one, and I'm really happy because the readers appreciated it a lot.

    Your novel propagates in Europe! How do you feel?
    It's amazing, believe me. I didn't expect it. But now I'm "all in", if I can use a poker slang. The book is going to arrive in 15 countries, and that is a huge satisfaction and a big responsibility at the same time.

    Can you say few things on the book 2 ?
    "Memoria", second book of the saga, is a prequel and a sequel of the first one. It will shake you through the timeline, and you're going to discover the real reason why Alex and Jenny are who they are… then you'll find yourself in a completely different situation. Dangerous as a mortal trap. You'll have to run as fast as you can.

    Have you others projects ?
    I'm writing the last book of the saga, but I'm also working on a new concept for the next proposal. I cannot talk about it at the moment, but I'm really excited because I love the plot.

    Have you some advices to help the apprentice writers?
    Find YOUR world. A new idea. Your real voice. Publishing companies do want to receive ideas. But they have to be something original. This is very important. Then, of course, let other people read what you have written before proposing it. And ask them tips. If they try to destroy your novel, try to understand why, what does not work in the story, try to figure out what you have to change. Write and re-write. Then re-write again.

    Can you say to finish ONE word and tell me why to have chosen this one?
    Believing.

    Thanks a lot!


    ◄►◄►◄ EN FRANCAIS ►◄►◄► 

    Bonjour, merci de prendre le temps de répondre à mes questions pour mon blog. Pouvez-vous présenter ainsi que votre livre ?
    Mon nom est Leonardo Patrignami, j’ai 33 ans et je suis un vieil écrivain venu d’Italie, je suis également l’auteur de la saga « Multiversum ». C’est une trilogie qui s’inspire de la théorie des mondes parallèles.

    J’aime énormément votre livre et son univers : tous ces mondes qui se superposent… Pourquoi avoir choisi ce sujet ? Et comment avez-vous eu cette idée ?
    Je suis fasciné par toutes ces théories et j’ai vraiment voulu que mon roman se base sur cette idée psychique des univers parallèles. J’ai donc adapté les théories scientifiques à ma propre vision de la vie et du monde. Dans mon histoire, tout dépend de notre esprit qui est la clé de l’ouverture des portes d’autres mondes.

    Vous avez donc introduit le lecteur dans un monde unique, à la fois étrange et magnifique mais croyez-vous en lui ?
    Oui, c’est comme une sorte de « religion » pour moi. Je suis persuadé que nous n’avons pas qu’une vie à vivre.

    Est-ce que tout cet aspect scientifique vous fascine de la même façon que votre travail professionnel ?
    La science m’influence beaucoup mais le reste du travail est le produit de mon imagination. La science me permet d’avoir un support concret, ce qui est très important pour créer une histoire avec de solides bases. C’est pour cela que je lis beaucoup et que je cherche sans cesse des articles scientifiques qui pourraient aider à mon inspiration.

    Est-ce que nous serons amenés à découvrir d’autres réalités alternatives comme celui où l’Allemagne gagne la guerre ?
    Dans le second tome, nous serons amenés à voyager dans le temps. Mais pas à la façon de « Retour vers le future ». Soyez patient et faites confiance à Marco, le meilleur d’Alex. Quelque part, il a fait quelque chose d’incroyable.


    Photo à l'origine de la couverture - (c) Oletto Roberto
    Vous évoquez aussi des problèmes comme le handicap, les enfants orphelins, le fait de cacher ou non la vérité aux enfants etc. Ces sujets sont importants pour vous ou ne sont-il là que pour permettre à l’histoire d’avancer ?
    Ces éléments sont vraiment importants pour le roman mais ils le sont aussi pour moi. J’ai vraiment à cœur les questions de dignité humaine et je considère que chaque homme à la même importance qu’un autre. Nous sommes tous nés sur cette planète, avec notre cerveau, nos courtes vies, nos problèmes etc. Pour moi, personne n’est meilleur qu’autrui.

    Quelle scène avez-vous préféré écrire ? Avez-vous un personnage préféré ? (Je pense que c’est une question difficile !)
    Quand Alex arrive à Melbourne et qu’il trouve qu’elle est sa place… Et Jenny –qui communique avec lui télépathiquement- devrait l’avoir aussi. Mais elle n’est pas là. C’est mon moment préféré du roman. Celui qui change tout.

    Pour en revenir au roman en lui-même, combien de temps vous a-t-il fallu pour l’écrire ?
    A peu près un an. J’ai eu plus de facilité avec le deuxième tome de la saga que j’ai écris en seulement deux mois car j’étais sûr de l’intrigue et de ce qui attendait mes personnages.

    Un moment difficile à écrire ? Une chose sur laquelle vous avez buté ?
    J’ai eu des difficultés à trouver une fin qui me satisferait autant que les lecteurs. J’en ai écris plusieurs avant de trouver la bonne et je suis vraiment ravi de voir que les lecteurs l’apprécient beaucoup.

    Votre roman se propage en Europe ! que ressentez-vous par rapport à cela ?
    C’est incroyable, croyez-moi. Je ne m’y attendais pas du tout. Mais maintenant je suis « all in », pour reprendre une expression du poker. Le roman est sur le point d’être édité dans 15 pays et c’est à la fois une immense joie mais aussi une énorme responsabilité.

    Pouvez-vous nous donner quelques informations sur le deuxième tome ?
    « Memoria », le second tome, est à la fois un « prequel » et une suite. Il va vous emmener à travers les âges et vous allez découvrir pourquoi Alex et Jenny sont ce qu’ils sont. Ensuite, vous serez dans une situation complètement différente. Aussi dangereuse qu’un piège mortel et il vous faudra courir aussi vite que vous le pourrez.




    Photo à l'origine de la couverture du tome 2 - (c) Oletto Roberto
    Avez-vous d’autres projets ?
    Je suis en train d’écrire le dernier tome de la saga mais en parallèle je travaille sur un nouveau concept pour une prochaine publication. Je ne peux pas en dire plus pour l’instant mais je suis vraiment excité parce que j’adore l’intrigue.

    Avez-vous quelques conseils pour aider les écrivains en herbe ?
    Trouvez VOTRE monde. Une nouvelle idée. Votre propre voix. Les maisons d’édition aiment recevoir des idées mais il faut qu’elles aient quelque chose d’original. C’est très important. Ensuite, évidemment, faites lire à d’autres ce que vous avez écrit avant de le proposer à la publication. Et demandez leurs quels sont les points faibles de votre roman. S’ils essaient de détruire votre histoire, essayez de comprendre pourquoi, ce qui ne fonctionne pas et essayez de voir ce que vous devez changer. Ecrivez et ré-écrivez. Et ré-écrivez encore.

    Pour finir, pouvez-vous me dire UN mot et me dire pourquoi l’avoir choisi ?
    Croire.

    Merci beaucoup !
    Merci à Gwendoline pour la traduction !

    { 8 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Bon, pour commencer, je suis super contente. J'ai lu l'interview en anglais et j'ai à peu près tout compris ^^
      Ensuite, j'aime beaucoup sa réponse à la troisième question =)
      Et pour finir, le tome 1 est désormais dans ma wish list !
      J'aurai adoré pouvoir le lire en italien (mes grands-parents sont nés dans ce pays). Malheureusement, je n'ai jamais appris cette langue ... ça viendra peut-être un jour.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'espère pour toi :)
        Merci pour ton commentaire !

        Supprimer
    2. C'est malin, maintenant je le veux !!!! :)

      RépondreSupprimer
    3. My name is Pandaaoût 18, 2013 5:31 PM

      L'interview est géniale, surtout après avoir lu le livre ! *.* ♥

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Merciii ! Elle est cool ouais il a bien répondu :3

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -