• Posté par : Tom 24 avr. 2013


    Je vous propose aujourd'hui de continuer la série de quelques articles extrêmement intéressants publiés au départ sur le site Livre-Attitude ! J'en publierais donc un extrait et vous proposerais de lire la suite en suivant le lien sur la DERNIERE image de l'article ! Je vous souhaite donc une bonne lecture...


    Aujourd'hui c'est une interview qui vous permettra de mieux prendre connaissance d'Ewilan que vous la connaissiez déjà ou non...


    "Il y a quelques années, l’équipe Rageot a eu la chance – que dis-je ? l’honneur ! – de travailler avec un journaliste Alavirien à la verve sans égale et à l’humilité légendaire. Faut-il encore le présenter ? Il s’appelait Jack Maldosh, et il peut se targuer d’avoir rencontré les plus grands : Maître Duom, Ewilan Gil’ Sayan et même l’insaisissable Ellana Caldin n’ont su lui refuser une entrevue.
    Jack a toutefois décidé de prendre sa retraite en 2008. Il s’est retiré sous le soleil des Maldives, mais nous envoie encore régulièrement des cartes postales. Dans l’une de ses lettres, reçue la semaine dernière, Jack a émis le souhait que ses interviews soient republiées. Elles reviendront donc une par une sur ce site, prêtes à chatouiller vos zygomatiques. Et on commence tout de suite par cet entretien avec la célèbre Ewilan !

    Interview d’Ewilan Gil’ Sayan par Jack Maldosh, journaliste, enquêteur, brillant et modeste. Très modeste…
    « Vous l’avez demandé, Jack l’a fait ! »
    Voici le slogan qui va souffler un joyeux vent de renouveau sur la presse d’investigation, et attirer à votre humble serviteur bien des regards jaloux. Regards jaloux dans lesquels les plus perspicaces découvriront l’habituelle pointe de jalousie admirative à laquelle – au diable la modestie – je suis désormais habitué.
    Vous l’avez demandé, je l’ai fait !
    Vous vouliez une interview d’Ewilan Gil’ Sayan, non, vous exigiez une interview d’Ewilan Gil’ Sayan, vous tonniez, tempêtiez… Prenant mon courage à deux mains et mon stylo dans l’autre, je me suis une fois de plus glissé dans les limbes du possible, aux frontières de la littérature, du rêve et de la réalité, en quête, cette fois-ci, de la mythique dessinatrice.
    J’ai découvert Ewilan sur les bords de l’Œil d’Otolep, alors qu’elle prenait un repos bien mérité, les pieds dans l’eau. À ma grande surprise, elle m’a accueilli avec une vraie simplicité, n’hésitant pas à partager avec moi le sandwich jambon fraises qu’elle avait emporté pour son déjeuner.
    Elle a ensuite répondu avec la plus grande franchise à mes questions et c’est avec une immense fierté que je rapporte ci-dessous l’intégralité de notre rencontre."

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -