• Posté par : Tom 11 nov. 2012



    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►
     
    Anna Claramond ne se souvient plus de rien.
    Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
    Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

    Par Fabrice Colin
    Aux éditions Albin Michel Wiz (en poche chez Le livre de poche)


    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►




    Un livre qui me tentait depuis bien longtemps… Dès qu’il est sorti, il a commencé à me faire de l’œil. Une couverture énigmatique, un résumé plein de charme… tout ne portait qu’à une future bonne lecture ! Alors après l’avoir enfin eu (merci à Louve et aux éditions Le livre de poche), je l’ai lu avec délectation. Quand on plonge dans ce livre, on y va doucement, comme dans un bain chaud… mais celui-ci est pourtant quelque fois glacial. Une ambiance douce et froide en même temps, de mystère, et une fin détonante ! Un livre à découvrir absolument !

    Anna se réveille au milieu d’un boulevard. Elle a oublié pourquoi elle est là. Devant elle s’ouvre un New York beau, glacial, fascinant, fait de verre et de rêves… Un New York qui est pour elle, créé par son père. Mais où sont ses parents ? Qui est ce mystérieux jeune homme dont elle tombe peu à peu amoureuse… et ce Masque ?

    L’ambiance de ce livre est réellement envoutante. On s’immerge dans un univers plein de froid, mais plein de beauté, de mystère, d’étonnement. Magique et charmant, ce monde qui s’offre à nos yeux est merveilleux. Une perle de nacre, au milieu d’une étendue de neige, qui raconte une histoire originale… jusqu’à une fin inattendue… totalement inattendue ! 

    Tout ça est d’une telle beauté grâce au magnifique style de Fabrice Colin. Chaque mot est doux, choisi avec soin. Chaque phrase belle et bien tournée. Chaque chapitre rythmé, et étonnamment plein d’élégance également. L’histoire évolue, notre Anna marche vers son destin qui semble glorieux, et l’auteur décrit tout cela avec tact et un délicat ton poétique.

    On a affaire à une héroïne perdue, à qui on s’attache facilement. Au milieu d’une ville qu’elle ne reconnait pas, d’un univers beau mais glacial et de personnes qui la déstabilisent, elle a besoin de force et on essaye de l’aider. Une jeune fille pleine de charme, intelligente et qui ne demande qu’à être aimé… c’est une héroïne qui ne laisse pas indifférente.

    Le florilège de personnages qui l’entourent m’a charmé… m’ont étonné. Un jeune homme attachant, aimant et romantique… mais mystérieux ? Un kidnappeur qui l’est tout autant, dans un autre sens, assez effrayant, et qui fait la une du journal chaque jour.  Un majordome étrangement magicien, et plein de ressources, attachant mais étonnant. Une vieille dame qui ne cherche qu’à aider… mais qui parait étrangement bien insistante. Bref, des protagonistes pour la plupart mystérieux, mais aussi attachants au milieu de cette ambiance de doutes, d’incertitudes, de froid…

               C’est donc un livre qui m’a vraiment plu : un coup de cœur ! Un style parfait, une ambiance terriblement jolie et étrange, des personnages qui le sont tout autant pour insister sur la gène qui nous embrouille… un livre que je conseille à tous ! Vraiment, une pépite pour bien commencer la fin de l’année qui promet d’être froide… Un sibyllin conte d’hiver.


    { 9 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Joli avis :) C'est une histoire qui parfois m'a fait froid dans le dos !

      RépondreSupprimer
    2. J'attendais beaucoup de ce roman qui me faisait de l'oeil depuis si longtemps et j'ai été finalement très déçue :/

      RépondreSupprimer
    3. Moi j'ai adoré! Je l'ai trouvé très bizarre, vaporeux et spécial comme roman. Pour moi aussi c'est un coup de cœur!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Oui c'est ça ! Vaporeux! Très bon mot !

        Supprimer
      2. Merci! Non mais c'est vraiment dans ce genre la... Brumeux, vaporeux, nuageux assez léger mais lourd aussi. Bref plein d'adjectifs (poétiques) pour ce livre!

        Supprimer
    4. J'ai bien aimé aussi, surtout l'ambiance, que tu décris très bien :)

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -