• Posté par : Tom 15 oct. 2012


    Voici un projet qui devrait vous plaire, du moins je l'espère. Parce que vous vous ne vous êtes jamais dit : je pars en vacances avec mes livres préférés... mais les auteurs ? Voilà ce qu'est ce projet qui vous réjouira (plus que la rentrée !) au retour d'un bel été !

    Les questions ont été posées à 12 auteurs, 12 car 2012, qui étaient celles-ci :
    "L'été est-il important pour toi ?" "Ecris-tu, et quoi ?" "Qu'est l'été 2012 pour toi ?" et enfin "Avec lequel de tes personnages aimerais-tu partir ?"


    A qui ? Cela vous le découvrirez au fur et à mesure ! Aujourd'hui Gilles Paris (désolé du retard) !

    Gilles Paris est un écrivain français.  Il est tout d'abord fonctionnaire au ministère de la Jeunesse et des Sports dans le service " documentation ", puis journaliste dans le domaine du cinéma et de la musique pour la presse populaire. Il est ensuite attaché de presse dans l'édition, d'abord chez Jean-Claude Lattès et Plon, puis pour son propre compte.
    Son premier roman, " Papa et Maman sont morts " (1991, Le Seuil), est en train d'être adapté au cinéma, et le suivant " Autobiographie d'une Courgette " a été traduit en plusieurs langues et s'est vendu à plus de 150 000 exemplaires. Il a d'ailleurs fait l'objet d'une adaptation pour la télévision, réalisée en 2007 par Luc Béraud, intitulée " C'est mieux la vie quand on est grand " avec Daniel Russo dans le rôle du gendarme.

    Ma chronique sur Au pays des kangourous ►►►
    SON SITE  


    Et il raconte quoi alors ?


    Oh combien [l'été est important pour moi] ! Fuir vers la mer, là où le soleil frappe fort… Qui a-t-il de plus doux que les pieds nus sur le sable ? Et puis la lumière est dynamisante, source d’envies, de création, de repos du corps. L’été j’ai de profondes bouffées de bonheur, à regarder un coucher de soleil, la mer dont je ne me lasse jamais. C’est aussi le temps du recul, de l’esprit vide, que l’écriture peut remplir avec une sérénité que le reste de l’année n’offre jamais, vraiment.
    J’écris beaucoup plus que le reste de l’année, en général. L’été d’avant, j’ai fini Au pays des kangourous* loin de tout, de tous, en sympathisant avec les femmes de chambre de l’hôtel qui s’étonnaient de ce client un peu étrange, le seul à garder sa chambre toute la journée…
    L’été 2012, à la fois le repos total, pas d’écriture, de longues baignades en Sardaigne. De belles lectures aussi, L’écrivain de la famille de Grégoire Delacourt, Dieu surfe au pays basque de Harold Cobert, Héloïse est chauve de Emilie de Turckheim, mes compagnons de salons du livre. Et puis des signatures de Port Leucate à Cabourg, sans oublier L’Ile de Ré, Bormes-les-Mimosas, les Marines de Cogolin et Saint-Tropez. De belles rencontres avec les lecteurs, les pieds nus dans les mocassins, pas trop loin du sable… Et puis tout récemment un repérage à Roquebrune Cap Martin où se passera mon prochain roman.
    "Avec lequel de tes personnages aimerais-tu partir ?"
    Aucun ne m’abandonne vraiment. Ils sont toujours avec moi où que j’aille. De préférence, aucune, car quel parent (indigne) préférerait-il l’un de ses enfants ?

    *Editions Don Quichotte

    Merci beaucoup à lui !

    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -