• Posté par : Tom 27 sept. 2012


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►
     
    Lola Frizmuth, 18 ans, un charisme hors normes et un physique à faire pâlir Gisèle Bundchen, décide de fuguer vers le Japon pour retrouver Tristan, son âme sœur, quelques semaines avant de passer le bac… Et la voilà embringuée, une fois de plus, dans une histoire trop « chelou ». Dans l'avion, un gangster japonais – un yakuza – échange la carte SIM de son portable avec celle de Lola. Il a des excuses : sa carte est truffée d’infos top secrètes et il est talonné de près par d'autres méchants yakuza qui veulent la lui piquer.
    Mais à Tokyo, les vrais ennuis commencent : Lola surprend Tristan dans les bras d’une autre fille, et elles est poursuivie par des types armés en costumes rayés qui veulent récupérer son téléphone… Heureusement, elle rencontre Lionel, un stagiaire de l'ambassade de France troooop sympa, bien qu'un peu coincé…

    Par Aurélie Gerlach
    Aux éditions Gallimard Jeunesse


    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►




    J’avoue que je ne pensais pas le lire si vite mais je me suis finalement vite lancé dans cette lecture, ayant besoin de rire un peu… et si ça ne marche pas pour vous, c’est que vous ne devez pas être très drôle à vivre ! Parce que malgré deux ou trois petits défauts du livre, il pétille, il croustille, il emporte ! Je remercie donc On lit plus fort pour cette jolie découverte !

    L’année du Bac pour Lola qui approche à grand pas… révisions ? Stress ? Epreuves, et examens ? Elle, elle ne le voit pas de cet œil là ! Alors quand elle part au Japon pour retrouver son petit ami qu’elle aiiiiiiiiiiime tant - en effet elle a tendance à prolonger ses mots !- elle ne s’imaginait pas au milieu de yakuzas, action, armes et complots… Lola n’a décidément vraiment pas de chance, mais elle n’est pas du genre à se laisser faire, surtout qu’avec les filles du lycée, elle a déjà vu pire !

    Dès le début j’ai commencé à rire ! Ce livre a ce point fort qu’il faut retenir : les bulles qui pétillent à chaque chapitre nous chatouillent nos émotions ! On rit fort, on sourit également, on sursaute, on verse une petite larme… un florilège d’émotions qui détonne !

    Le style d’écriture, malgré le très grand humour de l’auteur, m’a tout de même parfois un peu déçu… il y avait dans l’expression des protagonistes narrateurs qui rendaient parfois -pas pour tous- la narration des différents personnages pas assez matures. Oui Lola est attachante, oui les autres personnages également, mais ils ne respectaient pas toujours leurs âges.  Par contre, on est emmenés et secoués dans tous les sens par ce rythme soutenu qui talonne le roman à grandes enjambées !

    Notre chère Lola est comment dire… une jeune fille assez hystérique (j’avoue que ça nous arrivait presque dans les oreilles ! et que ça avait tendance à m’énerver), déterminée, têtue,  et parfois un peu trop égocentrique. Mais sa maladresse et son caractère très amical la rendaient d’autant plus attachante qu’ils m’ont souvent faire sourire ou rire.

    Lionel a été mon personnage préféré ! Sensible et sympathique, plus mâture que certains et surtout tout plein d’amour et d’amitié à donner, il donne à chacun un peu de calme et de zen attitude… un peu de cette fameuse attitude japonaise !

    Ce qui rythme pas mal le roman -sans compter les bagarres, courses-poursuites, enlèvements, et j’en passe et des meilleures !- étaient les échanges de SMS entre les différents chapitres, et donc également les différentes narrations ! On découvre donc des personnages qu’on ne voit que très peu comme la meilleure amie de Lola ou sa sœur assez exaspérante… un univers moderne en lien avec son temps !

    Enfin,  je pense que les thèmes abordés ici, malgré le ton ironique, et très caricatural, sont assez intéressants… le Japon, on le découvre comme si on y était, dans un panorama assez rapide tout de même ! Le bac, l’amour lointain est-il possible, l’adolescence et ses rouages à débloquer, les yakuzas… sont des thèmes un peu plus quotidiens ! (N’hésitez pas à entourer l’erreur qui s’est cachée dans cette phrase !)

    Finalement, je dirais que même si ce roman n’est pas une grande œuvre, c’est un très bon roman de détente, où on rit beaucoup, et qui se lit d’un seul coup ! On est transportés émotionnellement, « exotiquement », et… rythmiquement ! Ca grésille !

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -