• Posté par : Tom 28 sept. 2012




    >>> Présentation du livre

    Un bébé échappe par miracle à un mystérieux assassin qui vient de tuer sa famille. Le nouveau-né trouve refuge dans le cimetière voisin. Adopté par un couple de fantômes – M et Mme Owens –, ami de Lise, une ex-sorcière excentrique autrefois brûlée vive, et protégé par un vampire mystérieux et fascinant – Silas –, le jeune Nobody Owens grandit heureux, entouré d’amour par une bien drôle de famille. Mais vivre parmi les morts peut se révéler aussi dangereux que d’affronter le monde des vivants. Car le meurtrier des parents de Nobody le traque toujours, plus que jamais décidé à accomplir sa mission : tuer Nobody…

    Par Neil Gaiman
    Aux éditions Albin Michel, Collection Wiz


    >>> Mon avis
     

    Nobody Owens, c’est un livre que je ne regrette pas d’avoir lu ! C’était le premier sur la liste de Nathan et Théo et il m’a passionné ! Non loin d’être un coup de cœur - il manquait un petit quelque chose- j’ai été emporté, doucement, mais emporté quand même. Je le conseille pour frissonner, rêver…

    Nobody Owens et un petit garçon… qui n’a pas peur de la mort. En effet, il vit dans un cimetière. Gris, un peu effacé, petit mais étonnamment lucide, il vit ici depuis qu’il est petit. Entre l’histoire de sa croissance dans ce cimetière, et rencontres avec l’inconnu chaque jour, Nobody voit peu à peu ressortir des limbes de son passé, des mystères qu’il ne soupçonnait pas…

    J’ai dès le début était pris dans l’ambiance du livre sombre, et pourtant aussi très légère, claire. C’est une ambiance qui n’est pas morbide,  non, plutôt… grise. Entre lumière et obscurité, mort et vie, blanc et noir, bien et mal. L’ambiance est neutre mais pourtant poétique. Le style de l’auteur se joue de nos émotions et nous entraîne dans une petite danse, calme, très calme mais étonnement agréable.

    Il y avait quelque chose qui me gênait dans ma lecture. Enfin, pas vraiment de la gêne, mais un petit quelque chose qui m’empêchait d’entrer totalement dans le livre. Comme un caillou dans un chausson. Oui il y avait des phrases jolies et poétiques, oui il y avait de l’eau entre les yeux, oui il y avait des petits rires, oui… mais juste un filet très fin que je n’arrivais pas à traverser.

    Nobody est un petit garçon passionnant, gentil et amical, même si solitaire. Il est un personnage qu’on apprécie dès le début, qu’on aime durant tout le roman de voir grandir, évoluer, changer. C’est un personnage qui est assez léger sur le livre, assez fin, qui se faufile partout… dans les méandres cachés de nos corps. Il aurait juste du creuser un peu plus pour nous toucher encore plus loin.

    Il rencontre tout un tas de personnages mystiques, humains, monstrueux, vivants ou non… c’est un joli florilège et étonnant, comme on en découvre peu dans les autres livres. M’ont particulièrement plus : Miss Lepescu, sa meilleure amie, Silias…

    L’histoire m’a vraiment touché et ému, et la fin est vraiment à la hauteur du reste du livre. Elle est jolie, inattendue, ouverte… Je l’ai aimée vraiment !

    Finalement, ce livre est un joli hymne à la légèreté de la mort. J’ai trouvée cette histoire très douce et calme, poétique, même si une enveloppe m’empêchait de m’y enfoncer encore plus. Mais vraiment, à travers une intrigue calme, mystérieuse, rebondissante et initiatique, on a un joli moment à passer !


    { 3 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -