• Posté par : Tom 10 sept. 2012


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►

    Il y a deux siècles de cela, l’humanité a payé au prix fort ses appétits démesurés lorsque le feu de mille armes nucléaires a littéralement rasé la surface de la planète. Sous terre, au sein de la Communauté, la souffrance et la guerre ne sont plus que de lointains souvenirs : des puces implantées dans le cerveau de ses membres ont permis d’éradiquer enfin toutes ces émotions qui ont bien failli mener les hommes à leur perte.
    Lorsque la puce de Zoe, une adolescente technologiquement modifiée, commence à glitcher (bugger), des vagues de sentiments, de pensées personnelles et même une étrange sensation d’identité menacent de la submerger. Zoe le sait, toute anomalie doit être immédiatement signalée à ses Supérieurs et réparée, mais la jeune fille possède un noir secret qui la mènerait à une désactivation définitive si jamais elle se faisait attraper : ses glitches ont éveillé en elle d’incontrôlables pouvoirs télékinésiques…
    Sa liberté nouvellement acquise va toutefois lui donner des ailes et, tandis que Zoe lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur tout en restant cachée, elle va rencontrer d’autres jeunes Glitchers : Max le métamorphe et Adrien, qui a des visions du futur. Ensemble, ils vont devoir trouver un moyen de se libérer de l’omniprésente Communauté et de rejoindre la Résistance à la surface, sous peine d’être désactivés, voire pire… 

    Par Heather Anastasiu
    Aux éditions Robert Laffont, Collection R




    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►




    Glitcher est quelque chose que nous sommes tous finalement dans une société comme celle de Zoel. Glitcher c’est la plus belle chose qui existe : c’est ressentir des émotions. Alors je commence fort, mais voilà : Glitch est un livre qui est parfait pour parler des émotions, et sur ce point que j’aimerais tout de suite insister dès le début. J’attendais beaucoup de chose de ce livre, mais je le dis malgré la note positive sur laquelle j’ai commencé, c’est le premier non coup de cœur de la collection ! Il est vraiment bien, mais certains points m’ont déçus… vous comprendrez pourquoi, place à l’histoire !

    Zoel vit dans une société où une puce est imposée à chaque membre, puce qui leur évite de ressentir des émotions et de voir les couleurs. En effet, ces émotions auraient mené à la perte de l’Ancien Monde. Mais Zoel se met à glitcher : elle se retrouve face à quelque chose d’énorme qu’elle ne comprend, ne contrôle pas… et qui lui fait peur : ses propres sentiments. Alors qu’elle glitche de plus en plus, qu’elle développe un don extraordinaire et qu’elle rencontre d’autres gens comme elle, de nouvelles émotions la tiennent… et elle a de plus en plus à perdre.

    Concrètement, ce livre, au niveau de l’univers, est vraiment génial ! Je l’ai trouvé très développé, très bien décrit, bien ancré, absolument possible, et éventuellement réel, étonnant, original, bien imaginé, bien construit… bref un bon point de ce côté ci puisque j’ai été charmé ! J’ai trouvé le début extrêmement bien travaillé mais malheureusement moins par la suite, au niveau des émotions. Je me suis dit que l’auteur aurait pu s’empêtrer elle-même dans son atmosphère créée mais qu’elle s’en sortait bien, et finalement son survenus quelques défauts de ce genre, quelques toutes petites choses, mais quand même présentes.

    De plus, j’ai trouvé deux ou trois petites incohérences qui me perturbaient un peu, comme le fait qu’une jeune homme fasse tomber un plateau quand elle crie et après qu’elle dise qu’elle est étonné qu’il n’ait pas tressailli. Ce n’est pas grand-chose, mais finalement ça fait parti du travail de l’auteur où chaque détail compte ! Je n’ai pas trouvé son style  particulier, il est simple, trop simple. Les actions étaient biens, avec des rebondissements mais elles étaient parfois trop rapides, et certaines choses étaient trop survolées.

    Bon par contre je l’avoue : un rebondissement, aux deux-tiers du livre, m’a vraiment, mais vraiment coupé le souffle ! J’étais sidéré devant mon livre et ça a même remonté mon avis sur le livre ! Cette surprise était de taille et j’adore des rebondissements comme celui-ci, des idées géniales au milieu du livre, franchement ça vaut le coup de lire le livre en entier !

    Bon côté personnage ce n’est pas parfait non plus ! Disons que le classique triangle amoureux ça commence à me pomper. Je ne crois pas que c’est que Glitch, c’est cette tendance que l’on retrouve partout qui commence à m’arriver à chaque fois de plus en plus au dessus de la tête. J’ai adoré le personnage d’Adrien qui m’a charmé par son côté altruiste et amical vraiment marqué, vraiment bien fait. Les autres personnages m’ont un peu déçu, surtout un qui m’énervait, mais j’ai adoré l’évolution de Zoe, et son apprentissage. Car finalement, elle apprend la vie, elle apprend les sentiments, elle apprend l’amour, elle apprend la haine, oui la vie c’est ça. C’est un personnage qui a plus de mon âge mais qui en sait moins sur la vie que moi, c’est triste.

    Les scènes finales sont renversantes et cruelles parce qu’on finit sur notre faim et ça nous donne très envie de lire la suite ! On ressort de ce livre avec des questions : la vie sans sentiments ? Qu’est-ce que la vie ? Et le cerveau est-il le seul maître de notre corps ? L’évolution est-elle une protection étonnante contre tout virus ou programme ?

    C’est un livre qui pose donc un univers génial et qui propose des problématiques très intéressantes que j’ai adoré découvrir. Mais malheureusement on replonge dans l’ambiance classique du triangle amoureux avec quelques défauts au niveau des personnages et du style ! Mais un bon roman à découvrir !

    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    1. Merci pour ta chronique ! Après, je ne sais pas vraiment quoi penser de ce livre... Je le lirai sûrement si l'occasion se présente ! :)

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -