• Posté par : Tom 12 août 2012


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►
     
    Moly doit passer l’épreuve initiatique de l’eau pour devenir le nouveau gardien de la source et protéger son clan. Des épreuves plus terribles l’attendent, bien au-delà des terres inconnues où il doit retrouver la trace de sa sœur jumelle et reconquérir la perle noire dérobée par les gardes rouges de Chekan le fou, dont le palais se trouve derrière les murailles de la Cité interdite. Sur les hautes cimes de Mulan, aux confins du Pays des neiges, sommeille le terrible seigneur des Six lunes. Les pouvoirs et les enseignements du patriarche Enok, la fidélité du gardien du feu Kumpa et le conseil des sages l’aideront-ils à déchiffrer le message prophétique annonciateur des grands changements?? Moly saura-t-il s’approprier les vertus de la prière du cœur et les secrets des éléments?? Il est le seul à pouvoir délivrer son peuple de l’anéantissement. La destruction totale est si proche… Né en 1957, Bernard de Bone, après des études scientifiques, s’intéresse très tôt au taoïsme à travers la sinologie et les arts martiaux de la Chine. Il enrichit ensuite ses connaissances dans le domaine des religions et des philosophies orientales. Sa rencontre décisive avec la dernière secrétaire particulière d’Alexandra David-Neel le convainc de suivre le mode ésotérique pour proposer ce premier roman initiatique Le Gardien de la source.

    Par Bernard de Bone
    Aux éditions Persée


    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►

    Je remercie tout d’abord le forum Accros et Mordus de lecture et les éditions Persée pour ce livre ! D’un point de vue objectif, on peut dire que c’est un livre bien travaillé et assez complet, même si de mon point de vue, je n’ai pas tellement aimé, n’ayant en plus pas tout compris à l’histoire.
    « Le gardien de la source » me donnait vraiment envie par son résumé et surtout par sa magnifique couverture ! On suit dans cette histoire Moly, qui va passer l’épreuve initiatique qui lui permettra de devenir à son tour gardien de la source, source pour son peuple et tous les animaux qui les entourent. Malheureusement, un drame survient, et Moly part en quête de lui-même et de ce monde à sauver.

    Même si ce livre est noté science-fiction, j’ai eu du mal à me l’imaginer comme tel. Mais c’est vrai que certains éléments, mêmes bien cachés, révèlent cette ambiance. Je n’avais pas en main tous les éléments qui décrivent ces deux genres et me suis trompé.

    Pour moi, l’histoire n’était pas à la hauteur de la couverture et du résumé qui m’avaient fait bien envie. Le livre m’a plu au début et c’était la partie du livre la plus facile à comprendre et à assimiler. On embarque dans un monde complexe mais bien construit qui m’avait conforté dans mon idée d’un monde fantastique mais qui se révèle être un univers de science-fiction.

    Mais voilà que j’ai décroché et que je me suis mis à le lire lentement, en relisant parfois les mêmes lignes et en lorgnant sur le nombre de pages que je ne voyais pas défiler assez rapidement à mon goût. J’avoue même avoir été tenté de l’arrêter.

    J’ai quand même continué et j’ai pu détailler ce qui n’allait pas dans ma lecture : principalement, je n’avais pas tout compris, et peut-être faudrait-il le relire. C’est le principal point faible, c’est qu’il faut une certaine compréhension pour assimiler toute l’histoire. Des personnes plus âgées que moi pourraient très bien se voir adorer ce livre.

    C’est un bon livre, je pense, mais je crois qu’il n’était vraiment pas fait pour moi ! J’ai accroché au début mais la suite m’a semblé rapide, parfois trop et on se retrouve dans des aventures qui m’ont paru faciles pour les personnages. C’est vrai qu’ils avaient des liens plutôt bien construits, notamment entre les deux amis qui offraient une belle relation, mais le héros en lui-même et les personnages auraient pu l’être plus.

    J’ajouterais que le lexique était en l’occasion très bien recherché et assez complet, mais il m’a déçu sur le fait qu’il n’offrait finalement que des précisions parfois peu compréhensibles et qui ne faisaient pas avancer l’histoire pour autant, je conseillerais donc de n’en prendre connaissance qu’à la fin, en tout cas, pour ce qui est des noms des personnages.

    Enfin, les réflexions du roman étaient finalement le plus intéressant. Attachez vous à ces moments philosophiques et associez les à notre société, ça pousse à réfléchir ! Car plus qu’un grand roman d’aventure, c’est aussi et surtout une quête initiatique, des réflexions et de la philosophie, philosophie bien abordée et recherchée.

    Pour moi, c’est un roman que j’ai peu aimé, mais surtout par le fait que je n’ai pas tout compris. Sinon, c'est vrai qu'il est travaillé, recherché, et offre de belles paroles ainsi que de très bonnes descriptions. Peut-être manque-t-il une simplification de certaines choses.

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -