• Posté par : Tom 6 juil. 2012



    Il me fallait faire cet article, pour remercier, comme je le pouvais, Gallimard Jeunesse et le blog On lit plus fort ! Je pourrais le dire mille fois je ne sais pas si ça serait assez, car, sans eux, il n'y aurait jamais, jamais, jamais eu de blog, ni toutes ces lectures et tous ces amis ! ALORS MERCI !
    Je voulais donc faire deux critiques (je n'ai pas eu le temps ça arrivera dans le week end ou la semaine prochaine !) et une interview... et j'ai pu ! Je remercie donc mille fois Charlotte du blog On lit plus fort d'avoir bien voulu répondre à mes questions, et elle nous offre plutôt un petit texte sur elle, le blog, et le reste !




    Bonjour Tom ! 

    Je m’appelle Charlotte. J’ai 30 ans et je travaille pour Gallimard Jeunesse depuis 7 ans. Avant, j’ai fait une prépa et une école de commerce. Je suis entrée chez Gallimard Jeunesse au service marketing en 2005. Aujourd’hui, je fais plein de choses différentes : je m’occupe de On lit plus fort (community manager et rédactrice du blog), je fais des vidéos et des interviews d’auteurs, et je suis également lectrice de manuscrits anglais et américains. J’ai donc la chance de lire les livres très en avance. Par exemple, j’avais eu en lecture Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre et Quatre filles et un jean pour toujours plus d’un an et demi avant leurs sorties en France. Inutile de dire que j’avais donné un avis plus que favorable à la publication ! Et j’ai déjà lu il y a pas mal de temps quelques perles qui sortiront en 2013… Hé hé…

    Nous avons créé le blog en 2009. Je serais bien prétentieuse de dire que c’était mon idée ! Déjà parce qu’en 2009, créer un blog, ça n’était pas à proprement parler une idée révolutionnaire ;) et puis ça a été une décision collégiale. Il a été créé en même temps que la page Facebook. Maintenant tout le monde le fait mais il y a 3 ans et demi, ça n’était pas une évidence pour une entreprise, et encore moins pour un éditeur : ce sont des espaces où on a moins le contrôle sur ce qui se passe et où le temps n’est pas le même que celui des livres papier. Quand on travaille sur un livre, il est relu plusieurs fois, discuté, validé… Car une fois que c’est imprimé, le livre est là pour des décennies ! Avec le digital, c’est différent. Il faut aller vite, quitte à corriger a posteriori. Donc il fallait donner une vraie liberté aux rédacteurs (moi et d’autres), et leur faire confiance. Mais Gallimard Jeunesse est un éditeur qui a toujours innové, alors c’était finalement dans la culture de la maison. 

    Les chroniqueurs, pareil, ce fut une idée collégiale née au fil de nos discussions, déjeuners avec les autres membres de l’équipe... Je trouve que c’est une super initiative et c’est chouette qu’Hedwige Pasquet, la directrice générale de Gallimard Jeunesse, ait donné son feu vert. 

    Mon seul regret : j’aimerais pouvoir organiser de vraies rencontres avec les chroniqueurs, des après midi entières où on pourrait parler de livres en mangeant des Délichoc. Mais c’est logistiquement trop compliqué pour le moment. Ah oui, et j’aimerais aussi pouvoir mieux mettre en avant les chroniques : je suis très souvent impressionnée par leur qualité.

    Mes blogs préférés sont ceux des chroniqueurs, bien sûr.

    Ce que je préfère dans mon métier : la liberté, le contact avec les lecteurs, le fait qu’il consiste essentiellement à lire et à écrire. J’aime aussi avoir un coup de coeur sur un manuscrit et voir que les lecteurs ressentent la même chose 18 mois plus tard. 

    Et puis ce que j’aime également, c’est que mon métier me permet de rester connectée aux adolescents d’aujourd’hui. J’ai l’impression (peut être fausse) que ça me conserve ! Je les trouve forts, intelligents et talentueux, complexes. Je trouve que les discours pessimistes que l’on peut entendre parfois sont totalement ignorants de la réalité ! C’est aussi pour ça que j’aime beaucoup un auteur comme Patrick Ness : il prend ses lecteurs très au sérieux, et il a conscience qu’il s’adresse à l’un des lectorats les plus exigeants qui soit.

    Je lis quasiment tous les romans ados/jeunes adultes qui sortent chez Gallimard Jeunesse. Parfois, je dois un peu les diagonaliser faute de temps… Si je dois citer quelques uns de mes auteurs préférés, je dirais Patrick Ness, Maureen Johnson, Marie Desplechin, Timothée de Fombelle, John Green, Jean-Claude Mourlevat.

    Chez les « adultes » français, je voue un culte déraisonnable à Albert Camus, Jean Echenoz et Félicien Marceau. J’ai lu tous leurs livres au moins cinq fois et je connais certaines pages par coeur. J’aime aussi beaucoup la littérature américaine contemporaine et j’ai mes classiques fétiches : Anna Karénine, A la recherche du temps perdu, Le Guépard. Et j’ai aussi des lacunes dont j’ai honte, et que je voudrais combler très rapidement: par exemple, je n’ai jamais lu un seul livre de Victor Hugo…

    En dehors de la lecture, je joue au ballon avec mon fils de 2 ans et je pars en voyage avec mes amis aussi souvent que possible.

    Mes projets ? Écrire un article pour le blog, lire 2 manuscrits, organiser mes vacances et me mettre au motion design !

    Un mot : Intuition.



    Encore merci à elle et merci pour ces deux années qui sont l'objet de cet article posté en avril 2010 pour être "chroniqueur onlitplusfort" et qui m'ont permis, après la lecture de mon premier Service de Presse La Voix du couteau, de créer ce blog La Voix du livre, et de vivre deux années "folles" !

    { 4 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. I'm completely fond of,ça donne juste envie de faire des partenariats, d'en découvrir plus sur les coulisses, et tout et tout!!! Merci pour ce super article :D

      RépondreSupprimer
    2. Bravissimo ! Je suis fan ! Très bon anniversaire à Cette voix du livre qui porte si bien l'amour des mots...

      RépondreSupprimer
    3. J'adore son travail (dans les deux sens du terme) ! J'adore aussi la lire ! C'est tout simplement magnifique que tu aies pu l'interviewer ! Gallimard Jeunesse est aussi mon édition préférée, je suis tout à fait d'accord (d'un point de vue extérieure) que cette édition est innovante et ouverte. Je crois que c'est le plus important pour un public ! C'est un peu eux qui ont initier les autres éditions à internet alors merci mille fois !
      Bravo encore, Tom et merci Charlotte, ton travail est extraordinaire <3

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -