• Posté par : Tom 14 juil. 2012

    >>> Présentation du livre
     
    Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage...

    Par Pauline Alphen
    Aux éditions Hachette Jeunesse


    >>> Mon avis
    Ce livre est passionnant ! De bout en bout, de page en page, de ligne en ligne et de mot en mot ! Porté par une écriture très jolie ornée de belles descriptions et de rebondissements chamboulant, l'auteur nous emmène jusqu'à la fin de son roman dans une sucrière à suspens et à rebondissements si entrainant, qu'on a même pas le temps de dire ouf !
    L'histoire est bien racontée, situé dans un cadre spatio-temporel bien défini, racontant avec envergure "Le Temps d'Avant".
    Les personnages attachants qu'on ne peut que apprécier nous emmène avec eux dans leurs voyages et leurs quêtes tout au long du livre.
    Claris nous donne envie d'écrire, de prouver sa différence, Jad nous donne envie de lutter, de faire des choix, Ugh nous donne envie de changer, d'accomplir des choses, Blaise nous donne envie de s'asseoir et d'observer les choses, Bahir nous donne envie de fermer les yeux et de sentir "les couleurs", Chandra nous donne envie d'aimer, Eben nous donne envie de profiter de la vie, Maya nous donne envie de bien choisir ses mots, Deli nous donne envie de cuisiner, Ellel nous donne envie de courir, respirer, vivre...
    Un mélange de personnages tout aussi remarquables qui donne un cocktail de vie à travers certains passages dramatiques et tristes.
    Les décors sont bien décrits, ancrés dans une réalité futuriste profonde, et on a peur. Peur que notre monde devienne comme il est décrit, peur de l'avenir. On a envie de se rendre à Salicande, d'être bien. De ne pas réfléchir, de na pas se poser de questions sur l'avenir ou le passé et vivre l'instant présent. Ce livre est passionnant, vraiment.
    L'histoire est génial, avec des clins d'œil à des grands livres et des auteurs tel que Pierre Bottero. Des rebondissements, des révélations, des évènements inattendus et attendus, des retours, des départs...
    On a envie que ça ne s'arrête pas, qu'on avance toujours un peu plus dans l'histoire. On a envie de rnetrer dans le livre, d'écrire sa route, de rencontrer les jumeaux. On a envie d'aller plus loin dans l'histoire, de devenir nomade de l'écriture...
    Cette histoire nous emporte, quand on l'a commencé, elle ne nous lâche plus, elle nous accroche jusqu'à la fin, pour finalement revenir en force : la suite nous attend, et ce livre reste dans notre mémoire. Il ne nous reste plus qu'à attendre la suite...
    Un super livre à ne pas manquer, à acheter dès que possible !





    >>> Présentation du livre
     
    Je n’ai pas remercié mon père, je n’ai pas souhaité bon anniversaire à mon frère. Je n’ai pas remercié je n’ai pas souhaité mon père mon frère mon père mon frère frère frère... Trois jours qu’elle errait dans le dédale qui reliait le château de Salicande aux grottes dissimulées dans la montagne. Trois jours qu’elle essayait de retrouver son chemin, tailladée par l’angoisse et l’urgence, passant de grotte en grotte, de couloir en couloir, tournant en rond, se récitant cette phrase tant de fois qu’elle perdit le sens des mots. Trois jours que Claris avait disparu.

    Par Pauline Alphen
    Aux éditions Hachette Jeunesse


    >>> Mon avis
    Après le terrible incident de la fin du tome 1, l'histoire continu, ailleurs, plus que jamais. Tous les personnages changent, et ne seront plus jamais les mêmes. Certains meurent, triste sort. D'autres disparaissent. Et ceux qui restent... sont comme disparus de l'intérieur.
    L'histoire nous emmène ailleurs. Sur une île, dans notre imagination, à Vieil-Ambre et à Salicande, bien sur, mais un Salicande qui n'est plus le même. Changé. A jamais. Marqué par un évènement inattendu.
    Ailleurs est un voyage... ailleurs. Un voyage dont on ne peut plus sortir. Un voyage d'où on revient changé. Un voyage extraordinaire à travers des mondes inconnus, fantastiques et inquiétants. Un voyage formidable. Un voyage avec des personnages fantastiques, différents, tous alimentés par le même espoir : retrouver sa paix intérieur et son chez soi. Retrouver Salicande.
    Claris disparaît de tous, marche, disparait de l'intérieur, attristée par l'absence de son frère et disparait encore. Jad reste avec Ugh, son ami, plus fort que jamais, plus apaisé que jamais, et avec un ange... Et il y a Ellel, sur les routes, Maya, à Vieil-Ambre, Blaise, qui part rejoindre Maya... Il y a les autres, comme Deli, qui continuent leur vie, qui essayent d'oublier, ceux qui en sont morts.
    Ailleurs, je dirais, est un voyage court et pourtant si long. On traverse le monde, dans un espace de temps qui nous parait laps, et qui dure en fait peut être des mois.

    Claris change autour de ce temps. Elle est au bord d'être adulte. Elle change physiquement et moralement. A la fin du tome 2, elle franchit presque le pas de l'amour "adulte" avec un jeune garçon attiré par Aram (ceux qui l'ont lu me comprendront pour amour "adulte" et Aram^^) mais quelque chose vient la perturber. Claris est de retour.

    Jad et Ugh, ne vont pas vraiment changer, on a l'impression qu'ils ne passent que quelques heures là où ils sont.

    Les autres voyagent, changent eux aussi, et on se rend compte que le temps passe en fait très vite.

    Ailleurs nous emmène loin et nous fait rêver. Ailleurs est la suite de Salicande, et Ailleurs, est un livre écrit par une écrivain merveilleuse. Ailleurs est signé Pauline Alphen qui nous emporte loin dans des mondes imaginaires peuplés par notre imagination et notre sens à réécrire l'histoire.

    Je suis un Vrai lecteur.

    >>> Ces deux chroniques dataient respectivement du 9 janvier 2011 et du 10 février 2011

    Et voici ce que j'ai envoyé récemment à l'auteur après ma relecture des deux premiers tomes...

    "Pauline, comment te dire ? Je viens de terminer un voyage fabuleux, comme il m'a rarement été donné de faire... mais ce voyage, ce n'est pas n'importe lequel, d'autant que je l'ai déjà fait. Ce voyage est celui que Tu as tracé, que toi, Nomade de l'écriture ? tu as tracé dans de la poussière d'étoiles... Rarement, vraiment, je n'ai refait un même voyage, et c'est la première fois que je l'apprécie plus que la première fois. Ce voyage, ce monde, cette joie, ce bonheur que tu as créé avec Les Éveilleurs est tout simplement merveilleux !
    Que dire de tout ça ? Que dire de cette pépite ? C'est d'une originalité étonnante dont je ne me souvenais pas et cette remise en mémoire ne m'a fait du bien... j'ai dévoré le tome 1 de lundi à vendredi... et le tome 2 aujourd'hui, vendredi !
    Alors oui ce monde est vraiment mais vraiment unique ! Surtout dans le premier tome, on se retrouve plongé dans un univers fantastique presque réel, allant sur la science fiction presque, avec des lieux, des inventions, et une imagination hors du commun ! Je ne sais pas comment tu fais pour travailler, mais wahou !
    Quelle joie et quel bonheur de traverser tout ça avec des personnages pleins de sagesses, des personnages tous très attachants... J'avais essayé de trouver une essence à chacun "Claris nous donne envie d'écrire, de prouver sa différence, Jad nous donne envie de lutter, de faire des choix, Ugh nous donne envie de changer, d'accomplir des choses, Blaise nous donne envie de s'asseoir et d'observer les choses, Bahir nous donne envie de fermer les yeux et de sentir "les couleurs", Chandra nous donne envie d'aimer, Eben nous donne envie de profiter de la vie, Maya nous donne envie de bien choisir ses mots, Deli nous donne envie de cuisiner, Ellel nous donne envie de courir, respirer, vivre..."
    Ce n'est peut être pas ce que tu as voulu dire mais "Le Vrai Lecteur s'en fiche, il voyage..."
    Alors j'ai dévoré ces deux tomes, avec plus d'avidité à chaque page... l'histoire évolue avec mystère et complexité comme je n'ai jamais lu ça, avec plus de questions à chaque nouvelle réponse, et les personnages aussi évoluent, d'une réalité surprenante ! Le tome 2 est très... spirituel ? Psychologique ? Je ne sais trouver le mot, ne peut que les passer en revue comme Maya, pour décrire un second tome tout aussi attachant que le premier maintenant que j'ai relu les deux...
    Alors je n'attends plus qu'une chose... le tome 3

    Merci Pauline pour ce voyage Ô combien fascinant et merveilleux !"

    { 2 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -