• Posté par : Tom 19 juin 2012


    >>> Présentation du livre

    Je vous conseille de ne pas lire celui-ci, mais plutôt mon résumé personnelle dans ma chronique !

    9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. Grace, la propre fille de Sam Pollack, est concernée. Concerné aussi, un certain Stanley Cooper, président sortant des États-Unis, qui a caché à l'électorat son insuffisance cardiaque pour accéder au pouvoir… La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

    Par Frédéric Mars
    Aux éditions Hachette, dans la collection Black Moon


    >>> Mon avis
     
    C'est un livre que j'ai vraiment beaucoup apprécié, avec quelques défauts. En tout cas, on a de l'action, c'est un gros point fort !


    Il est temps de vous dire ce que j’ai pensé de Non Stop. Finalement, je crois que ça va être une critique difficile à écrire, et je pense qu’elle sera plutôt longue. Ce livre, c’est le dernier que j’ai acheté en 2011, en effet c’était le 31 décembre 2011 vers 17h. J’avais prévu de le lire plus tôt mais l’occasion ne s’est pas présentée. Ce n’était pas si grave, et je tiens donc à dire que j’avais quelques attentes au niveau du livre. En tout cas j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre ! (J’ai hésité sur la notation à mettre « j’ai aimé » ou « j’ai adoré », mais ne trouvant pas mon avis en un seul, je me suis décidé à en mettre un que, je me suis rendu compte, je n’avais jamais utilisé : en effet sur certains points j’ai vraiment, mais vraiment adoré ce livre, mais certaines de mes attentes n’ont pas été remplies. Alors malgré que ce livre fût pour moi un grand moment de plaisir et de fortes émotions, je crois que si je l’avais lu quelques années plus tard, ou si j’avais un penchant plus évolué vers le thriller, j’aurais mis ce livre en coup de cœur. Je vais donc tout vous expliquer, en essayant d’être le plus clair possible… et le plus positif ! ;)

    Je vais d’abord vous faire un résumé personnel, car le résumé de l’édition révèle quelque chose, qui est pour moi un spoiler embêtant. En effet cet élément, on ne l’apprend qu’au bout d’environ 200 pages voir plus, ce qui m’a un peu gêné, car on sent bien que c’est fait pour un certain suspens, et finalement on ne l’a pas ! Bref. Non Stop, c’est une histoire de terrorisme… Le 9 septembre 2012, des gens se mettent à marcher, et quand ils s’arrêtent, explosent. Sam Pollack et Liz McGear se mettent à enquêter. Des terroristes du Moyen Orient ? Ou autre chose ? Les marcheurs de la mort ne peuvent pas s’arrêter… commence alors une marche sans fin.

    Non Stop se déroule à New York principalement, même si on se retrouve aussi à la maison blanche, ou à d’autres endroits des Etats Unis. En tout cas, découvrir la ville de New York c’était passionnant. On sent que l’auteur aime cette ville, et qu’il la connait bien, et c’est agréable. Même cette situation géographique, tout le pays, on sent que c’est recherché et bien travaillé, et pouvoir prendre de réels repaires, plus à New York que dans le reste du pays, c’est une bonne expérience livresque, et ça donne envie de découvrir la ville.

    Alors dans ce livre on parle du terrorisme, chose qui aurait été étonnante de ne pas citer ! En effet comme le livre est basé dessus. C’est intéressant de voir tout ça, et surtout de sentir que là aussi c’est bien travaillé, mais beaucoup de termes, noms et autres choses m’échappaient ce que je trouvais dommage !

    Alors oui je crois que c’est le point le plus faible du livre, pour moi en tout cas : il y avait beaucoup de choses complexes. C’est peut être du au fait de mon âge, alors je pense que des personnes plus âgées ne pourront que classer ce livre en coup de cœur, ou aimant plus que moi les thrillers, mais il y avait des termes autour de la police, ou du terrorisme, mais plus encore des sigles qui m’échappaient. De plus les personnages se mélangeaient dans ma tête et j’avais parfois du mal à m’y retrouver. C’est dommage que j’aie été parfois gêné par ça, que je ne m’y retrouvais pas ou ne comprenait pas, parfois même obligé de relire certains passages ou de revenir à des pages précédentes !

    Malgré ce point, j’ai quand même beaucoup aimé ma lecture. Le gros point fort du livre, c’est le style de l’auteur ! Franchement, je l’ai trouvé merveilleux ! Je félicite Frédéric Mars pour sa plume étonnement belle qui m’a souvent charmée, mais aussi totalement enivrante, qui m’a plongé facilement dans l’histoire, et qui donnait beaucoup de rythme, à cette intrigue très intéressante. On retrouvait différents personnages, et ce point là était un point fort, par l’alternance qui donnait rythme et suspens, mais aussi un peu faible, car il m’arrivait de me perdre. Je rajoute que le fait d’avoir une histoire qui se déroule sur trois jours seulement est parfait… d’autant que la fin… laisse une petite ouverture étonnante !

    Ce livre offre aussi d’autres choses, en commençant par des personnages recherchés et bien faits. En effet, ils ont tous un caractère bien à lui, parfois une profondeur touchante. Sam, notre héros, est assez énigmatique, difficile à cerner. Tantôt dur, tantôt très sensible, mais surtout loyal et généreux. Il est plein d’amour, et j’ai surtout aimé sa bravoure, et l’amour qu’il porte à sa famille… à sa fille. Liz, est un personnage qui nous manque vite à certains moments. Elle est comme… « une bonne claque » ? Pourrait-on dire ! Un caractère trempé, elle est courageuse, et cache un cœur d’or… Après on a Grace, touchante, elle est renfermée, franche, mais est finalement très sensible. Benton, repoussant, il est dur, direct, mais cache aussi une âme, si l’on creuse beaucoup, bien loin… On a les Zerdaoui, un couple étrange et difficile à cerner, on a le président, président qu’on rêverait tous d’avoir, surtout par ce qu’il va faire à un moment de l’histoire… et tout un autre florilège de personnages, attachants, repoussant, ou les deux. Mais en tout cas superbement bien faits !

    Je rajouterai que j’ai adoré l’ambiance du livre. On se sent réellement en danger, mais on sent surtout la tension, palpable, et qui monte. Cette sensation de gravité qui règne surtout. L’impression que le pays n’a jamais connu pire, qu’on vit un moment historique, que tout s’effondre, s’écroule… une ambiance très réussie, et qui fait frissonner ! Il y a beaucoup d’émotion dans ce livre, très différentes, toutes, et surtout très bien transmises.

    Je dirais donc que ce roman est très bien réussi, et même s’il m’a moins plus que ce que je pensais, j’ai vraiment beaucoup aimé ! On a de bons points forts, le style, l’ambiance, les personnages, et malgré les quelques points faibles que j’ai abordé, qui tournent finalement à certaines difficultés de compréhension, Frédéric Mars a réussi avec un pavé de 667 pages à ne pas nous lasser ou à ne pas se répéter ! Un livre qui m’aurait peut être plus plu plus tard, mais que je conseille en tout cas à beaucoup, car certains le classeront sans aucuns doutes en coup de cœur !

    { 5 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Ma chronique est différente de la tienne (sans blague ^^) mais on retrouve les mêmes choses grosso modo. Ce fut une belle découverte !
      En tout cas, merci pour la LC et la prochaine fois, je serais plus au top, qu'on ne s'attende pas mutuellement ^^

      RépondreSupprimer
    2. Ce livre m'attire beaucoup,il est sur ma LAL depuis un bon moment. Il me semble qu'un film en a été fait non ?

      RépondreSupprimer
    3. Morgane pas du tout ! ;)

      T'inquiète c'est pas grave FREELFE !

      RépondreSupprimer
    4. Il m'attire beaucoup ce livre ! L'ambiance à l'air vraiment pesante et stressante et un tel livre doit nous faire réfléchir. Malgré les défauts que tu cites, il me tente énormément ! :)

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -