• Posté par : Tom 11 avr. 2012


    Une conversation autour de Vincent Villeminot, Instinct et sa fin alternative a eu lieu sur la page facebook du blog LIRE EN LIVE ! Je fais donc un récapitulatif de la conversation pour ceux qui l'auraient loupée, ou ceux qui ne voudraient pas lire les spoilers !

    (Pour lire tout, même les spoilers, il suffit de tout surligner, car j'ai écrit les spoilers en blanc !)

    ______________________________


    La conversation commença par...

    Bonjour à tous, amateurs de grizzly !


    Question de Kik : Comment avez-vous réagi lorsque votre éditrice vous a demandé d'écrire une autre fin ?
    < Vincent Villeminot >
    En fait, mes deux éditrices ne m'ont pas "demandé d'écrire" une autre fin, mais m'ont dit qu'elles s'interrogeaient sur le poids qu'aurait la première fin, sur la tonalité que cela donnait à toute la trilogie. Honnêtement, j'ai commencé par être extrêmement troublé, j'ai essayé de les convaincre que cette tonalité était nécessaire, logique, presque inévitable vu le reste des romans. Cela ne pouvait finir que très mal...
     Et puis, finalement, je me suis rangé à un argument décisif : mes éditrices m'avaient suivi chaque fois que j'écrivais des choses dures, sombres, violentes. Mais elles ne voulaient pas, en littérature destinée aux adolescents, une fin désespérée, sans échappatoire ni sortie possible. Ce qui m'a paru pertinent.
     Donc, il a fallu se remettre à l'ordo, ce qui était assez difficile : ATTENTION SPOILER dans la mesure où j'avais fait mourir Tim, cela signifiait lui redonner la vie, ce qui est moins évident qu'on le pense: au bout d'un moment, les personnages existent vraiment dans ma tête, et ressusciter un mort une fois qu'on s'est habitué à l'idée qu'il est mort n'a rien d'évident. Soit presque un mois, avant de pouvoir s'y remettre.

    Voilà. Et au final, je ne sais pas laquelle je préfère, aujourd'hui, mais je suis content que les deux existent pour que chaque lecteur soit juge. Merci internet, et l'éditeur! 

    Pas certain que la deuxième fin, celle publiée dans le livre, soit à la hauteur de la première. D'autant que mes quelques lecteurs privés avaient lu la première (la fin alternative, aujourd'hui) et la préféraient. Mais j'ai fait confiance à mes éditrices, parce que c'est leur job de savoir quand moi je ne sais plus. Et aussi parce que je savais qu'elles ne me demanderaient pas de gâcher la trilogie pour des raisons commerciales. La confiance avec l'éditeur, c'est un truc essentiel, surtout dans ces moments là.
    Vincent Villeminot a ajouté plus tard : euh, je me relis… et en fait, je voudrais être clair : lorsque j'ai fini ma deuxième fin, je n'étais pas sûr qu'elle soit à la hauteur de la trilogie. Mais maintenant, je le suis, hein…
     
    < Eva, éditrice >
    Ce qui nous a fait réagir aussi, en lisant la première fin d'Instinct, c'est qu'elle ne ressemblait pas à l'esprit des deux premiers tomes tels que Vincent nous les avait présentés jusque -là. Vincent, je crois même que jusqu'à la moitié du deuxième tome, tu n'avais pas envisagé ATTENTION SPOILER la mort de Tim...
    < Vincent Villeminot >
    C'est vrai. Et même jusqu'à la moitié du troisième. Je savais que ATTENTION SPOILER Shariff mourrait, mais je n'avais pas envisagé cela pour Tim. Et puis, tout d'un coup, la dimension tragique de l'histoire m'a sauté au visage, s'est imposé. Quelque chose d'écrit à l'avance, comme une tragédie grecque.
    ATTENTION SPOILER En plus, Flora se retrouvait seule (voir fin alternative) (j'ai ajouté) < Vincent Villeminot > C'est vrai, et c'était peut-être le côté le plus terrible de cette fin. Comment continuer de vivre, ensuite?
    < Eva, éditrice >
    Pour ce qui est de la première fin, c'est vrai qu'elle était spectaculaire ! Mais en revanche, elle était moins cohérente avec le reste, où Vincent cherche à montrer un jeune homme qui lutte contre sa propre violence, et non pas qui y cède. Et je crois que ATTENTION SPOILER de laisser ainsi Flora toute seule, c'était presque encore plus cruel que de tuer Tim !

    < Vincent Villeminot >
    Pour répondre à Eva : le truc important aussi, c'est la cohérence. On a fait un bouquin où ceux qui se vengent sont toujours finalement happés dans la spirale de la violence. ATTENTION SPOILER Donc, question : soit Tim épargnait Paul, soit il se vengeait, et en mourrait. Deux cohérences, l'une infiniment plus désespérée. On a choisi le pardon, ce qu'indique l'exergue du tome 3.
    Question de moi : comment te sentais tu après l'écriture de la première fin ?
    < Vincent Villeminot >
    Après la première fin (on était en pleine nuit, j'ai écrit les 20 dernières pages en une fois), je me suis levé et j'ai trinqué à mes personnages. Un truc un peu solennel qui ne m'était jamais arrivé jusque là, mais je venais de passer deux ans avec eux.
    ______________________________
    Question de moi : tu as passé deux années avec tes personnages, mais que fais-tu maintenant ?
    < Vincent Villeminot >
    Actuellement, je suis dans le début de l'écriture de la série suivante. Et je suis très attendri par mon personnage principal, une jolie fille solaire du nom de Sixie.

    Question de moi : Combien de temps mets tu pour écrire un livre, et quelles sont tes phases d'écriture ? En plus Instinct a du te demander beaucoup de recherches non ?


    < Vincent Villeminot >
    Ecrire Instinct, c'est deux ans de boulot. D'abord, trois ou quatre mois pour inventer l'intrigue générale des trois tomes, puis bosser quatre ou cinq mois sur chaque tome, et retravailler trois ou quatre mois chaque tome avec l'éditeur avant la sortie, depuis les grands équilibres jusqu'aux détails. Chez Nathan, sur chaque tome, en plus d'Eva et de Céline, mon autre éditrice, il y a deux ou trois autres lecteurs, qui me poussent jusqu'au bout de chaque phrase.
    Du coup, il fallait qu'Eva et Céline me fassent confiance dès le début, pour pouvoir lancer l'écriture du Tome 2 avant même la sortie du T1, sans savoir si les choses allaient marcher. Ce qu'elles ont fait… Merci Eva !

    < Eva, éditrice >
    Je t'en prie, Vincent ! ;-) Et je suis toujours aussi impatiente de découvrir ta prochaine série...

    Moi : Je n'en doutes pas Vincent, et pour répondre à Eva, l'éditrice, je suis tout aussi impatient ! ^^


    < Vincent Villeminot >
    Ouaip, parce qu'à ce stade, Eva et Céline n'en ont eu que ce que je leur ai raconté, qui a eu l'heur de leur plaire. Mais bientôt, elles liront les premières pages du premier livre. Pour les autres lecteurs, faudra attendre… un an?
    < Eva, éditrice >
    Pour nous, c'est un vrai luxe de pouvoir établir un dialogue avec un auteur comme ça, aussi en amont des projets. Et un vrai régal aussi ! On adore les idées les plus farfelues de Vincent, qui aura tout de même réussi à nous convaincre qu'un personnage qui se transforme en homard peut être complètement convaincant !
    ______________________________
    Moi : Tu as eu une scène que tu as préféré écrire ? Un tome ? Un personnage ?


    < Vincent Villeminot >
    Le dernier tome est sans doute le plus "particulier", parce que les personnages existent tout seuls, et il ne reste qu'à les accompagner dans leur destinée. Tu sais qui ils sont, d'où ils viennent, ce qu'ils ont traversé. Sans prendre les commandes, ils s'imposent parfois, ce qui est assez jouissif.
    …mais je n'ai pas en revanche de personnage préféré, j'essaie toujours de donner sa chance à chacun. Y compris à Paul, Julien… Je veux qu'on comprenne et qu'on entende la voix de chacun.
    Quant à la scène, je pense que celle que je préfère est celle du bunker dans le tome 1...
    Et pour répondre à Eva, une fois que le homard était passé, tout le reste était possible, pas vrai?


    Moi : Ca me fait toujours bizarre que les écrivains disent ça, qu'entends tu par 'prendre les commandes' ?


    < Vincent Villeminot >
    En fait, c'est toi qui reste maître de l'histoire, mais tu dois cependant modifier le synopsis prévu, parce que tu réalises ce que tes personnages ont traversé, tu as écrit leurs monologues intérieurs, tu mesures leurs dettes et leurs bosses, si bien qu'ils ne peuvent plus simplement réagir abstraitement.
    Chacun a sa cohérence, et cette cohérence s'impose parfois dans l'histoire.
    Du coup, c'est encore toi qui décide ce qu'ils vont traverser, mais leurs cohérences et les tomes précédents décident de la façon dont ils le traversent. ATTENTION SPOILER : la mort de Shariff en est un exemple. Je savais qu'il devait mourir, mais le fait qu'il meurt en seigneur parmi ses livres n'était pas prévu avant que cette idée s'impose.
    Moi : je vois ce que tu veux dire ! C'est en fait étonnant alors de voir comme des personnages, de fiction, peuvent prendre le dessus, comme s'ils étaient vraiment vivants, et là on peut se dire que c'est alors vraiment réussi !

    Par rapport au reste, j'ai trouvé forte la scène du bunker, mais je crois que ce ne serait pas ma préféré... je ne sais pas moi ! :) Pour le personnage, je pencherais pour Tim ;)

    < Vincent Villeminot >
    Ce n'est pas forcément celle que j'aurais préférée lire, mais c'est celle qui était la plus compliquée à écrire : horaire des marées, vision de l'ours à traduire pour que le lecteur comprenne, explosion des sentiments de chacun. Une fois que j'ai écrit celle-là, les choses étaient posées pour le reste de la trilogie, le tour était pris, tu vois?
    Et toi, Tom, ta scène préférée ?


    Moi : Ca y est je m'en rappelle ! Je crois que c'est la scène de la bibliothèque, le chapitre 16 précisément du premier tome. Je te l'avais même dit la première fois, c'est une scène peu importante, mais pourtant qui a tout sa résonance dans la suite de la série ! Déjà c'est une bibliothèque, immense qui plus est, et la découverte de ce qu'est ce lieu pour les habitants, pour Sharrif, est importante... de plus, j'ai tout de suite adoré Paul, c'était mon personnage préféré au début, ATTENTION SPOILER mais hélas par la suite, il était beaucoup moins attachant. J'ai malgré tout adoré la fin qui lui est réservée, elle est tout simplement inattendue, et parfaite !

    < Vincent Villeminot >
    D'accord avec toi, Tom, sur l'importance de la bibliothèque. C'est quand j'ai inventé ce lieu, et quelques uns des bouquins, que j'ai décidé d'écrire Instinct. Quant à Paul, je réserve mon jugement : ATTENTION SPOILER est-ce un parfait sal.**, ou quelqu'un qui est dépassé par ce qu'il cherche?
    Et toi Eva (éditrice) ?

    < Eva, éditrice >
    Moi, tu sais, je suis un peu fleur bleue... Celle que je préfère, c'est peut-être quand ATTENTION SPOILER Flora rejoint Tim dans son lit.. Très sensuelle, et en même temps très elliptique. Et aussi quand Flora voit Tim pour la première fois et qu'elle est embêtée parce qu'elle préfèrerait ne pas le trouver beau...
    Avec une mention spéciale pour le tajine-de-la-mort. Et quand il se transforme en ours dans le bunker ! Bon, j'arrête, j'en aime trop...

    < Vincent Villeminot >
    Ah oui, j'aime bien cette scène du lit…
    ______________________________

    Nathan : En tout cas moi qui n'ai pas lu le livre je félicite l'éditeur qui a su trouver cette petite perle d'originalité et l'éditer, avec des couvertures intéressantes, tout aussi originales, efficaces et qui attirent ! Je me disais, je n'ai pas lu mais pourquoi garder la même couverture et changer les couleurs ? La couleur a un rapport avec l'histoire ?
     
    < Eva, éditrice >
    Garder la même couverture, c'était miser sur une identifaction forte de la série. On avait un titre court, fort, on a donc souhaité le mettre en avant.
    Puis on a constaté que la plupart des couvertures en librarie sont noires... alors on a voulu faire différent, marquer la différence.
    Donc on a choisi d'évoquer le gris du bunker, du ciment. Et pour finir sur les couvertures, la couleur du titre évoquait l'ambiance de chaque tome : rouge pour le sang, pour trancher sur le fond gris ; vert pour l'ambiance "vitrée" du labo du tome deux. Et violet pour le tome 3, pour rester sur une tonalité sombre, mais plus chaleureuses.


    < Vincent Villeminot >
    En plus, avec une seule et même couverture déclinée, aucun doute n'était possible : il fallait lire la série en commençant par le début.

    ______________________________


    Sandra : Un tome 4 ?

    < Vincent Villeminot >
    Sandra, il n'y aura pas de tome 4. Instinct se termine ATTENTION SPOILER avec la mort de Shariff et la fin de l'Institut. Mais je n'exclus pas de recroiser Tim et Flora dans un autre roman, comme personnages secondaires.

    Sandra : Un film alors ?
    Moi : Oh oui ! Tu verrais qui en rôles principaux ?

    < Vincent Villeminot >
    Ben un film, cela ne dépend plus de moi… Mais ce serait réjouissant, oui. Cela dit, Tom en a déjà réalisé un, à voir sur lire-en-live :)
    Et quant aux personnages principaux, je ne sais pas… A part un grizzly, bien sûr. Ce qui compte, surtout, c'est que le réalisateur ne fasse pas seulement joujou avec des effets spéciaux, mais qu'il sache filmer la montagne. C'est un peu un personnage à part entière, je ne sais pas si vous avez vu qu'on la traverse en toute saison, et qu'elle abolit les frontières.


    Moi : Je veux un rôle alors ! ^^

    < Vincent Villeminot >
    Un rôle de quoi? Homard? A ton avis, tu dois prendre comment l'idée d'avoir le rôle de Shariff?


    Moi : Joie et honneur !

    < Vincent Villeminot >
    Un rôle de quoi? Homard? A ton avis, tu dois prendre comment l'idée d'avoir le rôle de Shariff?

    Bon, les amis, c'est pas que je m'ennuie, mais Sixie m'attend. Et aussi une dizaine de copains qui sont en train de construire un monstre de quatre mètres dans mon jardin, pour une expo en juin.
    Ben alors, salut à tous, Tom, Sandra, ce fut un plaisir, Sab et Nathan, désolé pour les spoilers. Eva, la bise, et RDV un de ces jours sur la page lire-en-live ou la page Instinct, pour des nouvelles d'Instinct… et de Sixie. 

    < Eva, éditrice >
    Merci Vincent, pour toutes tes réponses. Bonne écriture, j'ai hâte de rencontrer Sixie !

    ______________________________
     
    Alors, contents de ce compte rendu ? Vous avez discuté ? Moi en tout cas j'ai adoré !

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -