• Posté par : Tom 17 avr. 2012


               x Présentation du livre
     
    Altaveran, épée mythique à l'origine du conflit ayant opposé Elfes Sombres et Elfes Lumières des contrées de Sarda, confère à son détenteur d'immenses pouvoirs. Reyan Teneri, jeune Elfe hybride et ambitieux, rêve de s'en emparer alors qu'elle semblait perdue à jamais. Mais il est loin de se douter que détenir une telle lame lui réservera bien des épreuves qui le mèneront sur le chemin d'une destinée insoupçonnée... Entre batailles, trêves, pièges, rebondissements, amour et magie, Altaveran fera vivre à Reyan des aventures hors du commun

         x Par Alexandra Rossi
         x Aux éditions Les Nouveaux Auteurs, merci de l'envoi !

              x Mon avis
     J'ai adoré ! Magie et action sont les deux plus grands points forts !



    Je dois dire que après avoir fini ce livre, j’étais soulagé… non pas qu’il était nul, loin de là, il était même super, mais ça faisait pas mal de temps que je le lisais, et replonger dedans à chaque fois (j’ai lu deux ou trois livres entre temps) me donnait l’impression de tout râbacher… mais quand je me remmetais à lire, je retrouvais toujours un plaisir très particulier dans cette histoire, qui m’entrainait tout le long ! Je remercie donc les éditions pour cet envoi vraiment bien, et j’espère vous donner envie de le lire, malgré la longueur du livre et quelques points négatifs, ce livre saura vous charmer par tous ses points forts !

    C’est une histoire très longue, mais tout commence, dans ce royaume inconnu, c’est en effet purement un roman de fantasy, où la comète Laar s’apprête à passer, marquant le changement de gouvernement, les elfes Sombres, laissant leur place pour 7 ans, jusqu’au prochain passage, aux Lumières. Reyan, notre jeune héros, se retrouve seul alors que ses deux meilleurs amis, Alear et sa sœur Mya, partent à la fête Lumière. Bientôt, son apprentissage commence parmi les Elémentaires, autre peuple elfe qui ne dirige lui jamais le royaume, et va invoquer, sans le vouloir, un feu Noir… c’est le début pour lui des découvertes de ses origines, mais surtout d’un grand Destin, qui marquera à jamais les elfes, qu’ils soient Sombre, Lumière, Elémentaire, ou même tous les autres pays de cet immense royaume…

    Comme vous pouvez le remarquer, et c’est un grand point fort qui m’a vraiment marqué dans ce livre, c’est qu’il est purement fantastique, enfin de la fantasy… Il allie créatures étranges, d’une grande imagination, royaume et lieux étonnants, empreints de magie, tout cet univers ne cesse de ravir les lecteurs je pense, moi le premier… mais ce livre, malgré cet univers de fantasy, et d’autres points forts dont je n’hésiterais pas à parler, arque également des points faibles, qui sont un peu dommage.

    Le premier étant que ce livre est vraiment long. Je le dis, ce n’est pas le fait qu’il y ait beaucoup à lire, car ça ne me fait pas vraiment peur, mais c’est donc aussi lié au second point faible selon moi : malgré une grande imagination, l’auteur n’a pour moi aucun style d’écriture particulier. Il y a un monde de fantasy épatant, et surtout un sens de l’action et de l’intrigue rythmés par rebondissements et révélations, mais ce style, simple et sans trop de figures de styles, ne laisse pas forcément passer émotions et sentiments. On se retrouve facilement, les descriptions sont justes, mais certaines actions sont très rapides, même beaucoup trop, tandis que d’autres un peu lentes. Il faut de la rapidité pour charmer des lecteurs de pavé de la sorte, mais il faut aussi réguler action et rythme. Alors quand j’ai fini les livres par lesquels j’avais interrompu ma lecture, il me fallait du courage pour replonger dans le livre… c’est là que se diverge mon avis, et qu’on voit que ce livre, même gros, est super : car quand je m’y replongeais, j’étais de nouveau happé… c’est surtout la dernière partie qui m’a émerveillé ! Elle est pleine de révélations, et c’est là que le titre du roman prend vraiment toute son ampleur, c’est là qu’on est vraiment emportés, et c’est surtout à partir de ce moment que je suis allé à une vitesse folle et que j’ai dévoré la fin du livre avec avidité, faim de lecture, de sensations, d’action, et d’une fin qui me laisse presque la bouche sèche… finalement la dernière partie clôture avec une grande beauté le livre, et elle le reflète assez bien dans son ensemble, jusqu’à montrer à quel point ce roman était magique par tout ce qui s’y passe, et même si le style n’est pas super, il offre une diversité et une rapidité qui ne nous laisse pas vraiment, ou rarement, nous ennuyer…

    Je vais faire un point sur les personnages, mais je ne vais que m’étendre sur les trois personnages principaux, en citant rapidement les autres  car il y en a beaucoup, et qu’il serait alors difficile de ne pas vous raconter l’histoire… mais rassurez vous : aucun spoiler !
     Commençons par Reyan… c’est un personnage qui change énormément au cours du livre, qui passe dans mon  estime, puis repasse tout en bas, a eu tendance à m’émerveiller, tout comme m’exaspérer ! Il est intelligent, une de ses plus grandes qualités, il est aussi loyal à ceux qu’il aime… mais mon dieu qu’est-ce qu’il est têtu, égoïste et surtout prétentieux ! Ces moments où il montrait vraiment tous ces défauts étaient vraiment énervants, car il est un personnage vraiment intéressant, mais là il était assez idiot… au final, c’est un héros étonnant, plein de bravoure et d’intelligence, que j’ai adoré, mais qui parfois a vraiment vraiment eu le don de m’énerver, et c’est dans la dernière partie qu’on comprend beaucoup de choses, et que je l’ai vraiment apprécié et… sous-estimé…
     Alear est le meilleur ami de Reyan, comme frère ils se considèrent, et on ne peut que s’attacher à leur union, mais surtout à Alear qui est un personnage étonnant. Il est loyal, sympathique, diplomate, intelligent, et généreux. Il a vraiment beaucoup de qualités, il est parfois un peu naïf, mais c’est un personnage amical qui ne peut que charmer. Il joue un rôle très important dans l’intrigue, et au début il nous surprend, nous repousse… c’est une histoire bien étrange qui nous arrive au début, alors qu’on ne le connaissait que peu mais à qui on s’attachait beaucoup.
     Enfin, Mya, est le personnage féminin du trio, qui est charmant et plein de surprises ! La jeune fille, sœur d’Alear, est attachante par bien des points. Sa plus grande qualité est surement la générosité, ce qui la pousse surement à devenir guérisseuse, ce qu’elle ne tardera pas à exercer avec honneur ! Elle se lie avec Reyan rapidement, et on devine vite le sentiment qui les unit, même avant la réelle lecture de l’intrigue. Malgré cela leur couple va traverser de rudes épreuves, et Mya est un personnage que j’ai adoré par ses nombreuses qualités, mais aussi par sa loyauté envers Reyan, et envers tous ses amis.
     Il y a tout un tas de personnages que j’ai adoré comme Moen, et pleins d’autres qui ne vont pas tous survivre, malheureusement, mais qui sont surprenants et très attachants, mais il y a aussi un tas de « méchants » qui sont très bien faits, et le dernier de ces personnages hauts en noirceur, est le plus impressionnant, le plus fin et le mieux fait… c’est un élément qui confirme encore la très très bonne fin du livre, qui lui offre une dimension toute autre finalement, et on voit tout ce qui s’est passé, depuis le premier souffle de Reyan finalement, que différemment…

    Je vais donc finir cet avis, long (mais qui ne pouvait que l’être pour un si gros pavé), en vous disant que malgré les longueurs et la grosseur du livre, on est facilement charmés, emportés et étonnés par ce livre hors du commun par l’imagination déployée et le rythme étonnant, même s’il ne l’est pas vraiment par le style d’écriture. C’est un très bon roman de fantasy, que je conseille à ceux qui aiment beaucoup lire, mais surtout la fantasy !


    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    1. Je le rajoute à ma LAL, mais l'inégalité du style me fait un peu hésiter^^ Merci pour cet avis!

      Bizouxx

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -