• Posté par : Tom 31 mars 2012


    Je remercie notre cher directeur des éditions de m'avoir proposé de faire l'interview de Fatou Ndong, auteur de La dernière larme qui sort lundi !

    Voici un article de présentation que j'avais réalisé pendant la Semaine spéciale sur les éditions ! :)
    >>>



    Bonjour Fatou Ndong ! Merci pour l’interview, je voulais donc tout d’abord vous demander de vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas.
    Bonjour et merci à vous !
    Je me présente, j’ai 34 ans et je vis à Cergy-Pontoise. Je suis secrétaire dans un cabinet à Cergy également.
    Quelles études avez-vous suivies ? Pourquoi avoir décidé d’écrire et que faisiez, ou que faites-vous, avant ou en même temps d’écrire ?
    J’ai d’abord fait un BEP et un BAC secrétariat puis une licence en sciences de l’éducation. Pourquoi l’éducation ? Parce que j’ai tenté le concours de professeur des écoles. J’ai travaillé huit années au sein de l’éducation nationale et j’ai eu envie d’y rester. Puis n’ayant pas eu le concours, je suis finalement restée dans le domaine du secrétariat.
    J’écris depuis très longtemps en fait, depuis mes années collèges, et un jour je me suis dit pourquoi pas écrire une histoire et aller jusqu’au bout de l’aventure et en faire un roman.  Je me suis donc mise à écrire « La dernière larme ».
    Vous sortez donc un livre chez les éditions Valentina, La dernière Larme, pouvez-vous nous le présenter avec vos propres mots, et ce que vous diriez à un lecteur pour l’inciter à le lire ?
    La dernière larme est mon premier roman achevé et édité et j’en suis très fière. « Le monde est sur le point de disparaitre… » J’aime beaucoup cette phrase car elle résume ce qu’il ce qu’il adviendra si rien n’est fait pour l’empêcher dans le roman. Jadis, trois êtres humains, trois éléments : l’eau, la terre et le vent ont été sacrifiés. Le feu a été épargné grâce à de grands pouvoirs chamaniques. Il n’en reste qu’une : Kali. Les vampires ont trois mois pour la retrouver et réveiller leur reine. Kali va se retrouver entrainée du jour au lendemain dans un monde qu’elle ne pensait pas exister. L’histoire de ses origines va lui être dévoilée à savoir qu’elle est liée à une prophétie et qu’elle doit être sacrifiée pour permettre le retour de la reine des vampires. L’un d’entre eux, Ethan, est envoyé pour la récupérer et c’est à ce moment que tout va se jouer...
    J’espère que les amateurs de bit-lit seront curieux de le lire.
    Pourquoi avoir écrit une histoire sur les vampires ? N’avez-vous pas peur de ne pas être lue, si jamais les gens ne veulent pas car ils trouveraient trop classique de lire un livre sur les vampires (encore !) ?
    J’ai écrit un livre sur les vampires car la bit-lit me fascine. A l’origine, j’ai écrit La dernière larme, non pas dans le but de l’éditer et le faire connaitre mais dans celui de réaliser mon projet et pouvoir tenir mon roman entre mes mains. J’ai choisi le domaine qui m’inspirait le plus. J’ai eu la chance d’être éditée par la suite et j’en suis très contente. Maintenant, si je ne suis pas lue parce qu’il s’agit d’une histoire de vampire, je trouverai ça dommage mais ça ne sera pas la fin du monde pour autant. J’ai réalisé mon projet, c’est ce qui compte le plus pour moi. Bien entendu, si les gens sont curieux de le lire, j’en serais plus que ravie. J’imagine que celui ou celle qui lira mon roman aura choisi de le lire en sachant qu’il s’agit d’une histoire de vampire.
    S’ils trouvent La dernière larme trop classique ou qu’il fait un peu trop cliché, soit.
    J’ai simplement eu envie d’écrire une histoire avec mon cœur et de ma plume est née La dernière larme. Il fera sans doute un peu cliché, ou trop classique pour certains et d’autres sauront l’apprécier. J’accepte les critiques, constructives, il n’y a aucun souci.
    Comment s’est passée votre rencontre avec les éditions Valentina ?
    Très bien ! Je leur avais proposé mon roman il y a quelques mois, les échanges se sont bien passés et me voilà parmi l’équipe ! C’est un réel plaisir de travailler avec eux. Ils sont très disponibles et c’est l’une des nombreuses qualités que j’apprécie chez Valentina.
    C’est votre premier roman, publié oui, mais écrit ?
    Effectivement, La dernière larme est mon premier roman édité. Avant cela, j’en ai écrit un resté dans mes tiroirs. Je suis en train de le réadapter et qui sait, peut-être que celui-ci verra le jour aussi…
    Quels sont vos prochains projets ?
    Mon futur projet est de terminer le roman que j’écris en ce moment. Il n’a rien à voir avec la bit-lit, c’est une toute autre catégorie que j’espère pouvoir vous faire découvrir bientôt !
    Merci d’avoir répondu ! Pour la fin, j’aime bien demander ça maintenant aux auteurs, pourriez-vous me dire qu’un seul mot, ou nom, ou lieu… ? Et dites-moi pourquoi ! '
    AMBITION !
    Parce que j’ai de l’ambition pour mon nouveau projet et j’espère vraiment le réussir.


    Très intéressant non ?


    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Belle interview
      ympa la dernière question :)

      RépondreSupprimer
    2. Elle a l'air vachement sympa !!

      RépondreSupprimer
    3. Merci pour cette belle interview à vous deux!

      RépondreSupprimer
    4. Merci pour cet interview !

      PS : Pour répondre à ton commentaire : j'ai tendance à m'embrouiller alors :p

      RépondreSupprimer
    5. Merci pour l'interview, elle est très claire et intéressante.

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -