• Posté par : Tom 10 mars 2012


    "La fin... Ce troisième et dernier tome est pour moi, comme les deux premiers, un véritable coup de cœur qui m’a marqué pour longtemps… Je ressors changé de cette lecture : métamorphosé !"

               x Présentation du livre
       
    La fin...

    Missoula, Etats-Unis. Cinq mois après le tragique dénouement de Lausanne, les enfants de McIntyre se sont réfugiés dans la maison de Tim. Ils sont recherchés par la police et tentent de retrouver la paix dans la clandestinité. Pourtant, il va falloir revenir en Europe car des faits étranges se produisent dans les Alpes françaises...

         x Par Vincent Villeminot (interview ici)
         x Aux éditions Nathan, merci pour ce livre


              x Mon avis

    COUP DE COEUR. Toujours aussi surpris. Action au rendez vous !


    Je viens de finir le tome 3 de cette trilogie qui m’a emportée depuis déjà presque 4 mois… je remercie les éditions Nathan qui m’ont envoyé ce troisième tome et que j’ai reçu hier. Ceux qui m’ont parlé ces derniers jours sauront à quel point j’attendais ce livre, et à quel point je trépignais d’impatience : pas de réception les bloggeurs qui m’en parlent… et enfin le jour béni que fut ce vendredi 9 mars je l’ai reçu ! Je ne vous dis pas la joie… et comment je me suis littéralement jeté dessus pour le dévorer, ne me fiant plus… qu’à mon instinct de livraddict ! Et je n’ai pas du tout été déçu par cette fin mordante ! Ce troisième et dernier tome est pour moi, comme les deux premiers, un véritable coup de cœur qui m’a marqué pour longtemps… Je ressors changé de cette lecture : métamorphosé !

    Je tiens à préciser avant de commencer cette critique que vous pouvez la lire sans que vous n’ayez jamais lu, aperçu ou évité ce livre (dans ce dernier cas c’est une erreur absurde que je tâcherai de corriger avec mes lignes) !

    Ce troisième tome poursuit les aventures de Shariff, Tim et Flora là où on les avait laissés… dès le début de cette fin, j’ai été pris par l’histoire. On sent que c’est le dernier tome, on sent qu’on  approche inexorablement de la fin, sans qu’on ne puisse rien faire. L’action, tout comme les mots nous mettent dans les narines un parfum de fin. Vous n’avez jamais eu ce sentiment là en regardant un film par exemple ? Quand le héros retourne aux sources et qu’il voit comme tout a changé ? Et bien là c’était la même chose… cette fin est une fin parfaite je trouve, tout est si bien trouvé, si bien décrite…

    Ce livre reprend toujours les mêmes thèmes que les deux premiers, et je ne peux dire qu’une chose, c’est que dans toutes les catégories qui existent, il était assez inclassable ! Mais je vais reprendre les termes d’un autre livre (si je ne me trompe pas Jack Spark) : ce livre pourrait être une sorte de thriller psychologique, comme c’est appelé pour Jack Spark, mais qui ne prendrait alors pas tout à fait la même signification. Il y a de tout dans ce dernier tome, comme dans les autres : du fantastique, qui n’en est pas d’un côté, car les métamorphoses qui sont abordées avec tant d’originalité sont en même temps expliquées si bien qu’on pourrait y croire ! Ce livre, c’est aussi une sorte de thriller : il y a beaucoup d’action, le suspens trône jusqu’au bout, les rebondissements sont nombreux, le rythme haletant et le style et les personnages font tout pour souligner cet aspect ! Mais il y a aussi pour les trois héros, une quête initiatique. Elle semble terminée pour Flora, Tim lui, cherche encore à réellement se trouver jusqu’à la fin, tandis que Shariff en entame une nouvelle depuis cet évènement tragique survenu au cours du tome 2… oui, ce roman est tout à fait renversant, original et ce qui fait la magie de ce livre, c’est le fait que malgré les recherches que l’on pourrait faire, on arriverait jamais à la classer !

    Le style de l’auteur est un style nouveau, mais comme j’en parle déjà dans les autres critiques il m’est difficile d’en dire plus. Le style est totalement nouveau : il est complexe, l’auteur joue avec les mots comme avec ses doigts : le rythme haletant est parfait, les mots subtilement bien trouvés, il y a aussi beaucoup de poésie, de la simplicité, mais toujours, toujours les mots justes pour chaque action ou sentiment qui en découle. Oui, il y a beaucoup d’émotion dans ce livre : j’ai souri, eu peur et surtout j’ai failli bien pleurer à un moment clé de l’histoire, qui déclenche réellement la fin de la fin… c’est un style qui nous tord les tripes, nous emporte, nous dévore et ne nous donne qu’une envie : lire, lire et lire ! Je n’ai pas pu lâcher ce livre, les heures passaient sans que je m’en rende compte, les pages défilaient sous mes doigts, j’étais totalement envouté par l’histoire à ce rythme si parfait et ces émotions si singulières…

    Les personnages sont si bien construits également. Bien loin du premier tome, il en reste encore peu et j’étais un peu perdu au départ, mais finalement je me suis vite retrouvé pour me dire réellement que ce n’est pas du fait que j’avais oublié qu’ils étaient, mais du fait qu’il s’était bien passé des choses et que beaucoup n’étaient plus là, et que les survivant avaient bien changés… c’est ce qui m’a le plus attristé : pendant la première moitié du livre surtout, on se rend compte à quel point ils ont changés, à quel point nos trois héros ont grandi ! Pour ne rien vous révéler je ne parlerai que de ces trois héros, ce qui éveillera peut être aussi en vous une curiosité que je recherche à faire naître pour vous inciter à lire cette trilogie… Tim, tout d’abord, mon préféré je pense, a beaucoup changé, beaucoup grandi et ses états d’esprits vont être beaucoup remués au cours de ce dernier tome. C’est un personnage fort et loyal, qui cache en lui une grande culpabilité qu’il cherche à faire disparaitre… Flora, la femme du trio, est forte aussi. J’ai bien dit femme, car au cours de ces trois tomes elle a bien grandi ! Notre chère hackeuse a aussi en elle une part très fragile… c’est une plume au milieu de ce monde semblable à une bombe. (Ne lisez pas cette phrase pour ceux qui ne l’ont pas lu !) Et enfin Shariff est le plus différent, surtout après les évènements du second tome… dès le début j’étais horrifié de voir comment il avait changé : notre samourai, notre cher Shariff n’est pas vraiment là au début, et il n’y avait réellement qu’une issue pour lui à cette fin… mais je crois que c’était la mieux, et la plume de Vincent Villeminot était parfaite pour la décrire.

    Je suis donc à la fois joyeux et triste d’écrire ces lignes ! De voir que c’est la fin… m’attriste aussi bien que ça me réjouit de connaitre enfin la fin. C’est une trilogie absolument merveilleuse, qui entre dans mes préférés c’en est sûr ! Je vous la conseille fortement, et vous propose alors de commencer la route avec ces trois héros merveilleux, que j’ai déjà achevé moi, et j’y repense avec mélancolie…




    >>> Ma critique du tome 1
    >>> Ma critique du tome2
    >>> Ma vidéo - une autre fin d'Instinct
    >>> La page facebook de la trilogie
    >>> La page facebook du blog des éditions


    { 5 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. J'ai lu ta chronique en diagonale (même si tu avais précisé qu'on pouvait tout lire sans risque... meuh bon) et maintenant ... : JE VAIS ME JETER SUR INSTIIIIINCT !!!

      RépondreSupprimer
    2. Salut Tom,

      Merci de cet avis très élogieux, tu me fais rougir. Et merci de faire ce boulot de recension et de critiques; nous, les auteurs, cela nous fait du bien, même si en l'occurrence ce n'est pas excellent pour ma modestie. Bonne lecture à tous tes visiteurs, en espérant se re-croiser à un prochain salon du livre…
      Content aussi que tu aies vu tout cela comme inéluctable, c'est exactement le sentiment que j'avais moi-même en écrivant. Et bien d'accord avec toi, Flora est maintenant une femme, et le destin de Shariff semblait écrit. Allez, je n'en dis pas plus, certains n'ont pas lu.
      A +,
      Vincent V.

      RépondreSupprimer
    3. merciiii ! ton avis me donne terriblement envie de me plonger dans cette saga !!!

      RépondreSupprimer
    4. Très bonne chronique ! J'ai instinctivement envie de découvrir cette série maintenant ^^ Hop, dans ma wish-list !

      RépondreSupprimer
    5. Je n'ai lu que le premier tome pour l'instant et j'avais adoré... J'ai commencé par lire la fin et j'ai lu la fameuse phrase juste avant de voir qu'il fallait pas la lire sans avoir lu le livre... Je me sens triste!

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -