• Posté par : Tom 27 mars 2012



               x Présentation du livre
     
    Altaveran, épée mythique à l'origine du conflit ayant opposé Elfes Sombres et Elfes Lumières des contrées de Sarda, confère à son détenteur d'immenses pouvoirs. Reyan Teneri, jeune Elfe hybride et ambitieux, rêve de s'en emparer alors qu'elle semblait perdue à jamais. Mais il est loin de se douter que détenir une telle lame lui réservera bien des épreuves qui le mèneront sur le chemin d'une destinée insoupçonnée... Entre batailles, trêves, pièges, rebondissements, amour et magie, Altaveran fera vivre à Reyan des aventures hors du commun

         x Par Alexandra Rossi
         x Aux éditions Les Nouveaux Auteurs, merci de l'envoi !

              x Mon avis (pas de petit smiley, ce sera à la fin !)

    J’ai décidé de chroniquer ce livre à chaque partie (il y en a en tout 10 !) EDIT : je ne chronique finalement que les trois premières et fait une longue critique à la fin et non ça : Je pense faire un récapitulatif à la fin, et après une autre critique pour ceux qui n’ont pas lus le livre, comme ça vous pouvez vous y référer ! N’empêche vous pouvez lire mon premier avis sur le début du livre, ce sera aussi le plus long car je vais beaucoup parler des personnages, du thème et du « tout principal » pourrait-on dire !

    La première, qui fait 109 pages environ, s’appelle L’Epée de l’Etoile.

    Cette première partie est surtout faite pour mettre en place l’histoire, j’ai beaucoup aimé m’introduire dans cette histoire très particulière, de la fantasy pure, c’est certain !
    On commence le livre à un nouveau passage de Laar, une comète, qui marque un nouveau cycle de règne pour le peuple Lumière (le pouvoir étant partagé tous les passages, c'est-à-dire tous les sept ans, entre les Lumières et les Sombres). Notre trio principal, constitué de Alear, Mya et Reyan est une bande d’amis… pour la vie ! Les deux frère et sœur Lumières, Mya et Alear, se rendent au palais royal pour la fête qui y est organisée et Alear va alors se voir être pris en apprentissage… par le roi lui-même ! De son côté, Reyan, notre héros principal, va se voir découvrir d’autres origines très étonnantes qui le promettent à un avenir grandiose ! Mais peu importe ce qui lui arrive, Reyan veut la légendaire Altaveran, l’épée qui a déclenchée à elle toute seule une guerre il y a bien longtemps, et il est déterminé à la trouver !

    Ce livre est donc plein de fantasy comme je l’ai dit plus haut : j’ai adoré découvrir ce monde peuplés de différentes « espèces », de magie très particulière, la Mana, qui est très intéressante, découvrir cet univers plein de charme, à la carte aussi intéressante, et aux personnages attachants…
    Il y a aussi un côté initiatique car chacun fait son apprentissage et on découvre une nette évolution dans chaque personnage, des personnages qui m’ont plus ! Leur évolution qui tient dans leur apprentissage du Mana, mais aussi dans l’apprentissage de la vie, et cette évolution intéressante entre eux, leurs sentiments partagés ou non…

    Reyan tout d’abord est un personnage fort, et qui m’a beaucoup plus dans cette première partie. Il est fort, courageux, parfois trop prétentieux, mais d’une gentillesse très grande, et sa différence fait qu’on se prend de pitié, et qu’il montre un côté unique et attachant.
    Mya est sans doute ma préférée des trois, même si on la voit peu ! Elle est d’une gentille remarquable, et j’ai bien aimé la bonne face qu’elle montre. Elle est adorable, et je la préfère tout de même quand elle est plus jeune aussi ! Insouciance de l’enfance, beauté de l’être enfant… Le lien qui se noue entre les deux jeunes gens était un peu trop évident, mais il m’a quand même plu !

    Je n’ai pas grand-chose à dire sur Alear qui n’apparaît presque pas… alors qu’il paraissait très gentil au départ, on le voit dans une scène et on le découvre sous un autre jour, comme c’est triste de voir ce changement qui a opéré. Affaire à suivre, dirait-on…
    Il y a aussi d’autres personnages qui m’ont plus, comme Moen, bon et loyal, et une jeune femme que j’aimerais revoir par la suite…

    L’action est quant à elle critiquable. J’ai bien aimé ces rebondissements, mais l’action est parfois trop précipitée, les solutions trop faciles notamment dans la quête de Reyan, mais avec un pavé de 700 pages, il faut peut être en être réjoui, d’autant que cela permet d’offrir comme un long scénario découpé dans un seul livre… c’est très intéressant !
    Le style de l’auteur est sympathique. Il est plutôt simple mais il rend la lecture agréable. Les descriptions sont justes, les personnages biens faits, tout est bien orchestré… ça donne envie de continuer !

    Alors pour cette première partie je dirais qu’on ne s’ennuie pas, on rentre très bien dans ce monde de fantasy très bien fait, et on a hâte de continuer à le lire !

    A SUIVRE

    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -