• Posté par : Tom 23 févr. 2012




               x Présentation du livre
     
    "Je m'appelle Jenny et, depuis quelques temps, je pars en vrille.
    Avant tout allait bien et maintenant tout va mal, tout va de pire en pire, je coule ! J'ai inondé mon lycée (on va dire que c'était presque involontaire), déclenché l'alarme incendie, je sème les catastrophes partout où je passe... Evidemment, mes parents paniquent. Ils se sont mis dans la tête de m'emmener voir un psy ! Me voilà face à ce type. Mais qu'est-ce que je fous là ? Il me dit que je ne suis pas folle (mais j'espère bien !).
    Il veut essayer de m'aider. Bon courage..."

         x Par Armand Cabasson, rencontré à Montreuil
         x Aux éditions Flammarion

              x Mon avis


     Un coup de coeur poétique si surprenant !

    Je dois tout d’abord remercier la contact presse des éditions Flammarion pour avoir envoyé, à moi et mon frère, ce livre totalement génial. Il est vrai que je souhaite le lire depuis déjà bien longtemps, et que la rencontre avec l’auteur à Montreuil et Iris qui m’en a parlait m’y a beaucoup incité. Et c’est vrai que ce roman est absolument et totalement merveilleux, ce fut un vrai COUP DE CŒUR pour moi ! Plein de poésie, de fluidité mais aussi de simplicité, ce livre nous offre une nouvelle vision à la vie… un pur régal !

    C’est l’histoire d’une adolescente pour qui tout s’écroule dans sa vie. Une vie simple, faite d’amour, de mots mais aussi de secrets. Jenny commence alors à faire des bêtises qu’elle n’explique pas elle-même, et sème comme elle le dit tout un « bazar » là où elle passe. Ce livre raconte comment elle va découvrir d’où viennent ses problèmes, mais aussi comment elle va pouvoir essayer de guérir.
    C’est un livre absolument étonnant sur le côté psychologique. Il raconte de son point de vue comment se retrouve un adolescent quand ses parents se séparent, et surtout comment il peut lui-même ressentir tout ça sans le savoir auparavant. Je me demandais comment tous les propos et toutes les solutions du psychiatre pouvaient être aussi vraies… tout simplement parce que l’auteur en est un lui-même. C’est ce que m’a appris Iris en tout cas. C’est vrai que ce côté-là est très bien développé, très juste et très touchant. Il rejoint alors un parcours initiatique que Jenny doit effectuer. Réussir à se découvrir, sur qui elle est, et ce qu’elle va devenir autour de ce monde qui change autour d’elle… que va-t-elle devenir, que va-t-il lui arriver ?

    Le fait que ce soit à la première personne est pour moi un point fort du livre. On suit le cours de ses pensés, ce qui offre du coup un style vraiment simple, mais du coup extrêmement fluide, et d’une poésie magnifique, avec des extraits magnifiques. ♥

    « Il y a une autre façon de comprendre la dernière équation, x+4=0. Le x, c’est une lettre, comme ma mère, et le 4, un nombre, comme mon père. Quand on ajoute les lettres et les nombres, on obtient moi, zéro, rien du tout. »

    Comme cette citation, nombre de passages sont tristes, et à nombre de moments, je voulais pleurer, surtout au début. Mais ce livre n’offre pas que tristesse, il offre beauté, poésie, et comme d’autres livres lus récemment, la vie. La vie n’est pas simple, comme elle le dit à un moment, ce n’est pas un jeu pour enfant ou l’on relie les points pour former un dessin en sachant pertinemment ce qu’on va trouver et qu’il n’y a pas de choix à faire, il faut juste suivre sa route, non la vie c’est des choix, des obstacles surtout. Des choses inattendues, ou parfois attendues mais redoutées… Pourtant comme le montre ce livre, l’être humain réserve bien des surprises et les personnages le montrent, comme Jenny qui a ressenti le futur avant, ou son père qui accomplit à la fin de GRANDES choses mais je ne vous en dis pas plus…

    Je vais donc comme dans chaque critique faire un dernier paragraphe sur les personnages. Je les ai absolument tous ADORES ! Ils sont tellement justes, tellement vrais… Jenny est une héroïne sur qui on s’apitoie, mais qui est forte, pleine de vie, et surtout pleine de Mots. Et pas les moindres, car c’est La Reine des mots ! Un autre aspect qui est d’ailleurs abordé dans ce livre sont les mots… ce que l’on forme avec eux est important et vraiment peut parfois accomplir de grandes choses ! Comme une que l’on utilise tous les jours : parler.
    Sinon, j’ai adoré les parents, tout comme les autres membres de la famille… chacun a son rôle à jouer dans l’histoire, et c’est parfait !

    Une citation par rapport au père : « Il est si différent de mon père, qui flotte dans les galaxies et boit directement à la Voie Lactée pour son petit déjeuner en se tachant les lèvres d’étoiles… » J’ai aussi adoré le personnage du psychiatre qui me parait si fragile et qui porte pourtant toute la tristesse du monde sur ses épaules… c’est un personnage à la fois fort aussi, mais en tout cas très beau. Mon préféré je crois !

    Alors pour conclure je vous demande de lire ce livre ! Oui je ne vous forcerais pas, mais alors vous manquez quelque chose ça c’est sur ! Un livre plein de poésie, de beauté, et de personnages hauts en couleurs ! J’adore j’adore j’adore !!!

    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Ajouté à ma wishlist, ta chronique donne envie!! Ca à l'air d'être un livre riche en émotions =)

      RépondreSupprimer
    2. Lui, je le lis en mars, il a un mois de retard à la Bibliothèque XD

      RépondreSupprimer
    3. Pour conclure, après avoir lu ce livre, ce fut juste une agréable lecture mais qui ne m'a pas marqué plus que ça =D

      RépondreSupprimer
    4. Je viens de le terminer et j'ai a-do-ré!!!

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -