• Posté par : Tom 27 janv. 2012




               x Présentation du livre
     
    Ethan, dix-sept ans, vit à Gatlin, petite ville nostalgique du Sud américain. Son père, écrivain, s'enfonce dans la dépression depuis la mort de sa femme. Ethan va voir son univers bouleversé par l'arrivée au lycée de Lena Duchannes, nièce de Macon Ravenwood, un marginal que les dames bien pensantes évitent comme la peste. Ethan est d'autant plus perturbé qu'il reconnaît en Lena le visage qui hante ses cauchemars depuis le décès de sa mère : celui d'une femme qu'il tente en vain d'empêcher de tomber... Lena et Ethan s'éprennent rapidement l'un de l'autre. Non seulement ils ont fait le même rêve, mais ils partagent des visions et communiquent par la pensée. Ethan apprend que Lena est destinée à la magie, et qu'elle est « jeteuse de sorts ». C'est la nuit de la « seizième lune », celle de ses seize ans, que Lena devra choisir son destin et devenir une sorcière à part entière. Elle craint d'être vouée à la magie noire, comme sa propre mère, qu'elle croyait morte. La protection de son oncle Macon, et l'amour que lui porte Ethan suffiront-ils à conjurer le mauvais sort ?

         x Par Kami Garcia et Margareth Stohl
         x Aux éditions Hachette


              x Mon avis
    Surpris...joli, je met donc un petit COUP DE COEUR ! Ceux qui aiment la magie et l'amour adoreront !

    -->
    C'est avec un grand plaisir que j'ai découvert 16 lunes. Je l'ai lu pour plusieurs raisons, tout d'abord évidemment parce qu'il me faisait envie, et ce bien avant sa sortie, mais aussi parce les mots qui reviennent souvent à la bouche de mon frère sont nombreux, et "16 lunes/17 lunes/18 lunes/19 lunes" etc en font partie ! Je remercie donc aussi Serega pour cette lecture commune qui m'a tout simplement enchantée, et c'est le cas de le dire ! 16 lunes est un livre qui est vraiment très bien ! C'est pour moi un coup de coeur, pas vraiment énorme par plusieurs points qui m’ont un peu déçu, mais comme vous le voyez pas au point de ne pas aimer le roman, c’est un premier volume que j’adore !

    Ce roman, premier tome de quatres livres, raconte l’histoire d’un jeune homme qui rencontre « la fille de ses rêves », à prendre au premier sens du terme. En effet des rêves étranges qu’il semble partager avec une jeune fille l’amène à se poser des questions sur son identité…Quand elle apparaît alors au lycée, des secrets ressurgissent, des mystères qui semblent lier à lui et sa famille…

    Ce livre est un livre vraiment fantastique et c'est vraiment le côté qui m'a le plus plu dans ce livre. Le secret de Lena est un secret qui est - quelque peu - peu original par sa base, mais ce côté se renforce par le développement et l’originalité de la nature de son secret. Il est vraiment intéressant, complexe, on en apprend à chaque page sur cette « faculté » et on est alors porté dans une sorte de second monde superposé au nôtre. J’ai eu plaisir à me prendre en train de penser que si certaines choses étaient comme tel, c’était à cause de ça, ce qui n’est pourtant pas vrai.

    Un petit point sur le côté de l’amour du texte. Loin de la romance à la Twilight (que j’avais adoré je le dis tout de suite, peut être plus que 16 lunes) ne vous fiez pas à ça et oubliez le. C’est un roman qui parle d’amour, mais avec plus de poésie quand même, et le côté fantastique est tout de même au centre de l’intrigue. Cette romance je l’ai adorée, mais elle n’est pas la plus importante du livre ce qui nous permet de nous centrer sur l’action… et le fantastique !
    Un autre thème qui est abordé avec … force dans ce livre, c’est la différence. Malgré que ce soit un roman fantastique, on remarque vite que ce thème est un aspect sur lequel on insiste dans ce roman. La différence, le regard des autres sur soi. Dès le début, Léna est mise à part par tout le monde parce qu’elle est différente et qu’elle est la fille d’un « vieux fou » comme ils le disent. C’est je trouve une très bonne critique de notre société, car de nos jours on tend à rejeter tous les gens qui nous paraissent « hors normes », « déplacés »… Mais ce qui est dommage dans 16 lunes, c’est que ça prend, je trouve, trop de « place ». Cette légère critique a tendance à pousser vers la caricature. Pendant (en tout cas la première moitié du livre principalement), il est souvent répété « c’était comme à Gatlin », comme si cet endroit était si particulier que rien n’était pareil dans le monde. J’ai été énervé par cette expression sans cesse répétée, car ça m’a un peu déprécié ma lecture. Pas au point de trouver ce livre lassant bien évidemment, mais ça a engendré quelques passages longs. Si je reviens à la différence des autres, je peux aussi parler de ce point qui m’a donc un peu déçu par le côté qui a tourné à la caricature car tous les élèves forment des groupes, et excluent tous ceux qui ne sont pas comme eux, mais vraiment ça m’a paru être un groupe de gens et je me suis dit que c’était eux les coincés.

    Parlons donc des personnages. Ce groupe de lycéens, qui doit en fait regrouper tout le lycée, sont les personnages que je n’ai pas du tout aimé. Ils auraient pu être mieux faits et on aurait alors pu apprécier leur rôle dans cet histoire, même s’ils sont importants ils sont trop exagérés.
    Sinon j’ai adoré le personnage d’Ethan, qui est quelqu’un de bien, de courageux un peu, mais surtout attentionné. Léna m’a aussi beaucoup plu malgré ses allures de « bernard l’ermite », elle est juste une jeune fille qui aimerait être normale et appréciée.
    Je pourrais encore citer Macon et Amma, deux personnages qui m’ont vraiment plus par leurs allures de protecteurs mystiques, ou encore Bonne Maman qui est la grand-mère « gâteau », on va dire, mais j’aimerais parler du personnage qui m’a le plus plu. Link.
    Il est amical, loyal, attentionné, sympathique… il a des allures de rebelle et d’un peu trop les pieds sur terre parfois, mais c’est un personnage qui donne du punch à l’histoire et un bras sur qui compter aux autres personnages. Je n’ai pas aimé la période où il rencontre Ridley qui –je trouve- le change trop, et on l’apprécie moins. Ridley est une jeune femme qu’on apprécie au départ, mais qui est en fait totalement détestable.

    Je vais donc finir par un point qui regroupe plusieurs caractéristiques importantes pour faire aimer un livre : le style de l’auteur. Ici c’est un style de deux auteurs, et j’ai toujours admiré les auteurs qui écrivent à plusieurs. Parce que c’est vraiment difficile (et je sais ce que je dis j’ai déjà fait ça avec une amie). Mais ici on est vraiment happés par cette écriture prenante, jolie et poétique. Oui, le côté le mieux de cette écriture est la poésie qui ressort de ce roman, en partie grâce à Léna, personnage que j’ai adoré donc, et un autre dont je n’ai pas parlé : la bibliothécaire. Mais je n’en dirais pas plus pour préserver les mystères qui tournent autour d’elle, que j’ai adoré. Et enfin pour traiter l’écriture des deux auteurs et pour finir cette critique plutôt longue, je dirais que le rythme est plutôt bien tenu. La première moitié est moins intéressante mais j’ai beaucoup plus apprécié la suite, et surtout la fin qui est fracassante et étonnante !
    Je conclurais donc tout ça en vous donnant mon avis général sur ce roman car je trouve avoir fait trop ressortir les points négatifs. D’accord certaines choses m’ont déplus, mais c’est un livre qui a de la matière à traiter et qui promet beaucoup de choses pour la suite des aventures du couple. Un petit coup de cœur, pour ceux qui aiment le fantastique (et ceux qui n’ont pas aimé Twilight, c’est à découvrir quand même !)





    LU EN LECTURE COMMUNE AVEC SEREGA



    { 5 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. J'attendais ta chronique ^^ !
      16 Lunes est vraiment un excellent livre et j'ai hâte de lire la suite !

      RépondreSupprimer
    2. J'avais acheté ce livre dès sa sortie (qui date donc pas mal ^^)mais ne l'ai pourtant pas lu pour le moment, cependant ta chronique me tente bien :)
      J'ai découvert ton site il y a peu, faisant moi même mes premiers pas avec mon blog ! En tout cas tu fais de très belles chroniques, complètes et qui donne envie de lire les livres !
      A bientôt :)

      RépondreSupprimer
    3. Alors pour ma part j'ai reçu ce livre en pré-édition (une grosse reliure avec des feuilles A4, pas à lire dans le bus XD) et je suis restée perplexe! Bien souvent on évoque une relation entre 16 lunes et 16ans. Vous m'excuserez, mais ça ne tient pas une seconde, les années chez nous sont des années solaires... la lune, sa révolution dure 28 jours! J'ai appris ça à l'école primaire, un peu blasée pour le coup... Laboukineuze.

      RépondreSupprimer
    4. Moi aussi je l'ai lu, comme 17 lunes, j'ai beaucoup aimé, mais c'est pas un coup de <3

      RépondreSupprimer
    5. J'ai lu la critique de Serega avant, je viens lire la tienne maintenant, elle est aussi superbe. ça n'a pas été un coup de coeur pour moi non plus, j'ai aimé vers la fin, il n'y avait je ne sais quoi qui ne me faisait pas accrocher... J'ai aussi trouvé cette tendance à l'exagération, pas seulement pour le fait que ça soit le village qui vaut ça mais surtout pour Léna, ça m'énervait par moment même si elle en avait toutes les raisons mais bon!!!

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -