• Posté par : Tom 30 nov. 2011

    J'ai été très surpris par ce livre, l'univers fantastique est bien travaillé, mais je crois que ça m'a malgré tout légèrement déçu. J'aurais bien mis que je l'adorais en pleine lecture, mais de nombreux points faibles m'en ont dissuadé. Commençons, par le commencement.
    L'héritage des Fels, c'est l'histoire de deux adolescents, de 13/14 ans, qui, un jour, se retrouvent emportés dans un royaume inconnu, au milieu d'inconnus et qui apprennent qu'ils en sont les héritiers. Ils sont différents, semblables en rien, sauf en leur ancêtre. Ils vont apprendre à se connaître et à devenir plus forts à deux.
    L'histoire est plutôt originale, et l'on sent l'influence cinématographique de l'auteur. Malgré cela, je trouve dommage que plusieurs choses ne soient pas mieux exploitées et j'aurais bien vu à cet univers plusieurs tomes. Il y a beaucoup de rebondissements, d'actions mais malgré cela, j'ai trouvé quelques scènes trop rapides, quelques dénouements ou péripéties également un peu trop rapides, et le début de la fin est aussi bien trop rapide. De plus, j'ai eu beau relire l'épilogue, retourner les mots dans ma tête... je ne l'ai pas compris. Et je peux vous dire que c'est frustrant et cet épilogue est vraiment mal fait.
    Dans le style de l'auteur, il n'y a rien de particulièrement exceptionnel ou de particulièrement marquant. On sent comme dit plus haut une influence de son autre métier, scénariste. Mais sinon, à part le rythme et les actions plutôt bonnes, il n'y a rien de vraiment accrocheur dans ce style.
    Par contre, pour contrecarrer la balance, les personnages sont très attachants pour certains. J'ai adoré Egil, où l'on peut vraiment le qualifier de loufoque, à double-personnalité. il m'a bien fait rire et je l'ai adoré ! J'ai moins aimé les deux personnages principaux, mais Emma qui m'a au début déplu m'a en fait bien plu par la suite de l'histoire.
    Le personnage que je trouve mal fait est Helva Gullkin. C'est vraiment le méchant de l'histoire et il est trop ... méchant, mais je veux dire, sa personnalité et ses caractéristiques sont trop propres à ceux des dessins-animés.
    Et le second gros point positif est l'originalité du monde fantastique. Il paraît grandiose et magnifique, très original, bien décrit, bien inventé et bien structuré, il aurait tout de même être mieux développé s'il y avait eu une suite. Je le trouve malgré tout très imaginatif et je pense que par ce style simple malgré ce manque d'accrochage, il est bien mis en valeur !
    Je dirais donc que ce roman m'a bien plus, c'est une joli découverte de fantastique, avec beaucoup de charme. Mais il manque tout de même d'un quelque chose qui l'aurait fait sortir du lot. Comme les univers qu'inventent Pierre Bottero ou Patrick Ness. Quelque chose de bien frappant, de bien marquant que par ce monde fantastique développé, mais la rapidité et la fin incompréhensible ont un peu dégradé la lecture de ce livre. Une joli découverte à lire si le fantastique vous intéresse, mais la déception peut être au rendez vous, comme elle l'a été pour moi qui m'attendait à un roman bien plus développé !
      
    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►


    Par Steven Knight
    Aux éditions Nathan 
    384 pages 
    15,90 €

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -