• Posté par : Tom 26 nov. 2011



               x Présentation du livre
     
    Grâce à son armée de fantômes, le Tyran est près de remporter la guerre contre les Terres libres. Seule Nihal peut encore l'arrêter. Si elle parvient à réunir les huit pierres d'un mystérieux talisman, dispersées dans les huit Terres du Monde Emergé, Nihal pourra une journée durant invoquer les Esprits de la nature et contrer la magie du Tyran. Escortée par Sennar, la demi-elfe se lance dans cette mission au terme de laquelle elle découvrira enfin le sens caché de son destin.

         x Par Licia Troisi
         x Aux éditions Pocket Jeunesse
         x Adapté en BD
         x Suite : Les guerres du monde émergé

              x Mon avis
    C'est un livre très agréable à lire, et qui est ancré de magie !

    C'est vrai que je me suis lancé dans ce livre sans m'y attendre, par plusieurs choses : tout d'abord, tout commence le jour où je le prête à un ami, très grand lecteur, qui me le ramène un ou deux jours plus tard. Il s'avéra alors ce jour là que je finis le premier tome du Seigneur des Anneaux. Encore du temps avant la fin de mon heure de permanence... et je n'avais pas prévu de livres. Alors j'ai pris le livre dans mon sac et j'ai lu les premières pages, celles qui remettaient en mémoire les anciens tomes ! Ca m'a donné envie de le lire, car je l'avais depuis déjà un long bout de temps et je l'avais commencé, hélas, je l'avais vite laissé de côté car le début ne m'avait vraiment pas plus. Mais bon, après quelques jours, je me suis plongé dedans. La lecture a été longue au début, lente, sans qu'elle m'accroche... mais pourtant je sentais quelque chose venir, et je n'ai finalement pas été déçu de la suite !

    Ce troisième tome raconte la quête de Nihal pour retrouver les 8 pierres qui vont lui permettre de rendre vulnérable le Tyran le temps d'une journée. On suit au cours du livre son chemin, ainsi que celui des autres personnages quand ils diffèrent et ceux qui sont loin. On suit  beaucoup de voyages différents, de buts différents, de rêves. Dans ce livre, on sent l'univers fantastique bien sûr, avec sa magie, ses lieux étranges et au bord de leurs pertes, on sent des créatures magiques et étranges, mais plus que tout, on sent le chemin initiatique qui en découle. Chaque personnage cherche son but ultime, cherche ce qu'il veut pour le rendre heureux. On sent ce chemin en chacun, en essayant de déceler le bonheur de chacun. Mais l'on découvre aussi un sens caché à ce tome, autour de ce monde en guerre, qui pourrait bien être un reflet du nôtre. Et si toutes les guerres, si toutes les batailles, n'étaient que le reflet d'un monde qui ne sera jamais en paix. Si malgré la fin d'une grande guerre, cela devait recommencer indéfiniment. C'est une question cruciale dans ce dernier tome, qui nous amène à nous questionner sur notre Terre.

    Le point faible du livre, c'est le manque d'action. Tout d'abord, le début est lent, long, sans quelque chose qui nous donne envie de lire coûte que coûte, si ce n'est l'envie de lire autre chose. Mais au bout du moment, j'ai tout de même était emporté ! Quelques rebondissements, quelques choses inattendues, bifurcations étonnantes et sensibles. Mais malgré tout ça, le tout manque trop d'action. En fait il y en a beaucoup, mais pour ce livre, il y aurait peut être dû y en avoir plus. Peut être que c'est le début qui me donne cette impression... mais bon. Et l'autre point faible de ce livre, plus flagrant, c'est le rythme qui est trop rapide. Non pas par rapport à l'action, mais par rapport aux actions en elles mêmes qui accentuent peut être plus ce sentiment de manque d'action. En effet les issues sont souvent, pas tout le temps, mais souvent trop faciles et les actions trop rapides.

    Parlons des personnages. Malgré qu'ils soient "gentils" ou "méchants", on sent quand même que ces personnages sont travaillés et ressortent pas le contexte et les sortes de morales expliquées dans le livre. En effet on  voit que chacun peut être différent selon ce qu'il a vécu. Chaque personnage a une essence même qui se rapporte à mon explication sur leur recherche du bonheur. Mon préféré parmi tous est Laïo qui est courageux, fort, sensible et malgré sa jeunesse, a vécu tant de choses qui l'ont fait grandir. Il est un personnage fort, vivant et tout à fait attachant, sûrement le mieux réussi !

    Un petit point sur l'écriture, le style de Licia Troisi. Je le trouve à mon goût trop simple, assez rythmé, mais trop peu descriptif et qui ne laisse pas beaucoup transmettre des émotions. C'est un style sans signe particulier, sans distinction particulière, et ce roman accentue le plaisir par ce monde magique étonnant et fort !

    Je dirais donc que je troisième tome est une suite étonnante, un peu lente au départ, mais accentué par un fort sentiment de morale et par des personnages attachants qui voyagent et cherchent leur chemin dans un monde qui court à sa perte, un monde magique, mais peut être jamais en paix.


    { 2 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Je suis d'accord avec toi, le début est lent. Parfois, je trouve que c'est un peu... prévisible (surtout dans ce 3e tome). Mais au final, je garde de cette lecture un bon souvenir.
      Mon personnage préféré est Ido. Mais je ne saurais pas dire pourquoi ! Je l'aime bien, c'est tout.

      Tu vas lire Les Guerres du Monde Emergé ? Niveau action et rebondissements, cette fois-ci, tu vas être servi !

      RépondreSupprimer
    2. Ta critique de donne envie de relire ce livre que j'avais adoré.
      Je suis d'accord avec toi : j'ai trouvé le début trop lent. Pour les trois tomes, d'ailleurs. Et ensuite, je lis la fin sans pouvoir m'arrêter.

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -