• Posté par : Tom 3 nov. 2011


    Je suis extrèmement réjoui de vous apprendre une bonne nouvelle !
    Lionsgate, vous connaissez sûrement ! Ils adaptent Hunger Games au cinéma ! Et bah ils ne s'arrêtent pas là ! Après cette adaptation, sûrement le contrat le plus juteux pour eux depuis leur création, ils ont déjà acquit les droits pour adapter au ciné une saga que j'ai tout simplement ADORE : Le chaos en marche de Patrick Ness ! Je ne sais pas ce que ça va donner vu l'histoire...

       x Résumé

    C'est l'année de ses treize ans et, dans un mois, Todd Hewitt va devenir un homme. Il est le dernier garçon de Prentissville. Cette ville de Nouveau Monde est uniquement peuplée d'hommes. Depuis longtemps, toutes les femmes et les enfants ont disparu. A Nouveau Monde, chacun peut entendre les pensées des autres, qui circulent en un brouhaha incessant, le Bruit. Nul ne peut échapper au Bruit, nulle part, jamais... 

       x Ma critique du troisième tome

    "La Guerre Du bruit marque la fin de la trilogie sur un chaos percutant et bouleversant. Le chaos a finit sa marche..."

    La guerre est là, toute prêt, elle marche vers la ville, et la confrontation entre les 3 armées promet d'être fracassante. Et Todd n'est pas avec Viola. Et Viola avec Todd. Et ils ont peur.

    Et la fin approche- elle est là- toute prêt- et je la vois arriver au loin- commencer à me ronger- car oui j'ai peur- peur de ce qui va arriver- peur de la fin toute proche qui va marquer la fin de cette si belle et bouleversante trilogie- et elle est là- je lis les lignes- et elle me frappe- je tremble [vraiment ! :)]- et elle n'est pas du tout- non pas du tout- comme je me l'imaginais. Et ca y est. Je l'ai fini. Et je reste, sous le choc, la larme à l'œil. Pendant au moins 5 minutes. Parce que je l'ai fini. Et parce qu'il était génial, percutant, bouleversant, fracassant.
    J'ai fini ce livre, hier. Il était fantastique. Il marque une fin épatante d'une trilogie qui restera longtemps dans nos mémoires. Le début commence fort. La guerre arrive et trois armées se préparent, dont une promet d'être dévastatrice. Mais personne n'est au bout de ses surprises. Car durant tout le livre, on va aller de rebondissement en surprise, en passant par le suspens. Les actions s'enchainent, et il ne peut se passer 10 pages sans qu'il ne se passe quelque chose. De terrifiant, la plupart du temps.
    On retrouve bien le style particulier de Patrick Ness. L'écriture tendre de l'auteur, la façon de"parler" de Todd, les fautes occasionnées qu'on ne remarque presque plus, sa façon de parle (ses tics de paroles, les tirets qui peuvent remplacer des signes de ponctuation) un style bien spécial et tellement agréable.
    Les personnages sont attachants ou repoussants, différents par leurs natures, et on en découvre une multitude de nouveaux et redécouvre les anciens dans ce tome. On se souvient également, car c'est la fin. La fin de la guerre ou la fin de Nouveau Monde ? Les personnages oeuvreront pour ce qui leur semble être leur quête. Et chacun n'arrivera pas à son but, on espère seulement que ce sera les bons.
    Todd est un personnage que j'affectionne beaucoup. Il n'est plus un garçon, mais un homme. Il a gardé sa gentillesse, sa tendresse, sa naïveté. Mais il a beaucoup changé et grandi, on le sent quand il "parle". Et on peut sentir que sa relation avec Viola change avec lui. Parce que c'est le Maire qui accélère les changements. Parce que Todd , son bruit disparait, et Viola elle a peur de ce qui va changer dans Todd.
    Viola aussi je l'aime beaucoup. Elle est courageuse, tendre, généreuse et loyale. Elle a l'étoffe d'une chef et ce dernier tome va nous le prouver. Mais elle a peur de mener une guerre personnelle. Peur de tuer pour Todd, même si elle le ferait sans hésiter. Mais le Maire est là, tout proche, et il change "son" Todd.
    Moi, je déteste vraiment le Maire. Il manipule tout le monde, SANS exceptions. Il est intelligent, oui, mais mauvais, sans fond, irrattrapable, mangé de l'intérieur. C'est "le méchant de l'histoire".
    Mais tout se précipite, change, Todd redevient comme avant, quand un personnage fait son Grand retour. Avec un G majuscule. Et on retrouve notre Todd. Celui du tome 1, encore un garçon, qui n'a jamais tué.
    Et pour moi, c'est là que tout se précipite et s'accélère. Les actions s'enchainent à une vitesse folle. La fin s'accélère, et on commence à se dire que tout ne va pas se passer comme prévu. Ce qui est vrai. Comme le dit le bandeau entourant le livre "Uppercut Final". Et ça y est, j'ai lu la fin. Je me souviens. La fin est magnifique, le dernier chapitre bouleversant et émouvant, et l'ambiance tellement pleine d'espoirs.

    Le final percutant de cette trilogie ne pouvait être qu'aussi bien. Un grand et magnifique pas de plus dans la littérature jeunesse. Une vrai perle.

       x Alors, le défi sera-t-il relevé ! A voir dans quelques années !

    Laissez un commentaire

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

    S'abonner à l'article | S'abonner aux commentaires

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -