• Posté par : Tom 27 nov. 2011

    Divergent, de Veronica Roth



               x Présentation du livre
     
    Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort !

         x Par Veronica Roth
         x Aux éditions Nathan, lu en avant première cet été
         x Prochain tome : Insurgent
         x Il m'a paru nécessaire de poster cette critique, car les éditions Nathan vont publier une de mes phrases sur une banderole orange, banderole disposée sur le livre ; voici la phrase : Si vous commencez à lire ce livre vous ne pourrez plus le lâcher. Les personnages sont attachants ou repoussants, mais toujours “ vivants ”


              x Mon avis

    J'ai été totalement surpris, ce fut un vrai COUP DE COEUR, et ce roman est surtout dynamique !

    Je voudrais en premier lieu remercier les éditions Nathan pour ce premier partenariat, un premier roman qui m'a vraiment enchanté. J'ai commencé ce roman avec une courte idée de ce qu'il était, sans vraiment savoir beaucoup de choses dessus. Mais très vite je m'y suis pris et l'auteur m'a happé dans son histoire au point que je ne pouvais plus en sortir. Je vais donc vous décrire ce que je dirais être les points forts du livre. Pour les points faibles, je cherche encore....

    L'histoire d'une originalité nouvelle est une dystopie. Tout se passe à Chicago, dans le futur, où l'avenir de chaque adolescent sera un choix parmi cinq. Il faudra qu'ils choisissent une faction qui met en valeur une qualité. Béatrice, elle, pour son test d'aptitude, le test qui détermine la faction relative à chacun, obtient un résultat peu concluant... C'est une Divergente.

    Cette idée que chaque faction représente une qualité est vraiment concluante, mais ce qui accentue le tout est l'évolution que l'on observe. Au début, on le voit évidemment pas mais on le devine, tout allait bien et chaque caste ressemblait vraiment au bannissement d'un défaut, mais l'on observe vite que chaque faction exploite chaque qualité maintenant d'une manière différente ce qui fait ressortir d'autres défauts plus terribles encore. On avance donc dans un monde voué à l'échec, ce que Veronica Roth a très bien retransmis.

    Son style est simple, ses descriptions pourraient l'être un peu trop mais elles décrivent bien l'état d'esprit de l'héroïne qui est la narratrice. On découvre donc à travers ses yeux l'histoire, à travers un point de vue lucide pourrais je dire, à travers une Divergente. Elle est intelligente, enfin plutôt maline, et ses qualités vont ressortir au fil du roman, ainsi que ses défauts, qui eux s'accentuent plus qu'on ne les découvre. Un style fluide et léger, à travers le regard d'un être perdu.

    Les personnages qui l'entourent sont attachants, enfin pour la plupart, comme Al, Will, Christina et encore d'autres, dont un en particulier, qui s'avérera cacher pas mal de choses. Le mystère subsiste autour de ce personnage tout au long du livre, et les révélations finales sont percutantes et tellement évidentes au bout !

    D'autres mystères rôdent autour du monde de ce futur, tant autour des personnages qu'autour des liens entre les factions, mais on ne les voie pas tout de suite, et les questions s'accumulent au fur et à mesure. On peut avoir peur, stresser ou rire au cours de ce roman, mais chaque page est une surprise !

    Les évènements et les rebondissements s'emballent vers la fin qui est vraiment percutante, c'est le cas de le dire et on perçoit un avenir sombre. Déjà qu'on découvre au début un monde bien dévasté, vous serez surpris par la fin haute en émotions, et en rebondissements.

    Je ne pourrais pas citer de points faibles, ou presque, du moins que c'est dommage que tout ne se passe que dans une ville, on ne sait rien du reste du monde. Je pense  qu'on le saura dans la suite qui promet d'être éclatante, car de nombreuses questions se posent et des mystères rôdent tout de même autour, pour promettre une suite où l'extérieur sera présent sans aucuns doutes, et j'ai hâte.

    Je conclus sur une note d'avertissement : si vous commencez ce livre vous ne pourrez plus le lâcher, tant pour le style simple mais accrocheur de l'auteur, tant pour les personnages qui pourraient exister, ils sont attachants ou repoussants mais "vivants", tant pour l'originalité de cette dystopie avec les factions, tant pour la présence moindre de points faibles, si ce n'est que j'attends la suite avec impatience ! Ce livre est une petite perle, prête à devenir un best-seller ! Accrochez vous, Béatrice, elle, ne vous lâchera pas !



    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    1. Quelle chance d'avoir une de tes citations sur une banderole ! Je suis en train de le lire, pour l'instant j'aime bien.

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -