• Posté par : Tom 3 juil. 2015

     

    L’école des loisirs existe depuis 50 ans… et maintenant ? C’est avec un plaisir sans fin qu’on continue à redécouvrir leurs albums, mais c’est aussi avec une joie inextinguible qu’on découvre les nouveaux. Avec des nouveaux auteurs découverts jeunes et leurs plumes singulières, on n’a pas fini de rire, s’offusquer ou rêver. Petit tour de la maison et de ses dernières parutions.

    L’école des loisirs pour s’endormir sans peine
                    Les albums de la maison bercent les enfants, le soir, avant de s’endormir. Et ce depuis 50 ans. Les enfants ont compté les moutons, eu peur du noir, ou enlacé leurs doudous. Avec Grand Lapin, es-tu là ?, c’est une nouvelle aventure du quotidien. Avec un trait simple mais délicat, et un texte très doux, Emile Jadoul propose une histoire d’une grande tendresse. Petit Lapin essaie de dormir, mais la peur le taraude, et il veut sans cesse être sûr et certain que Grand Lapin est là, quand il ne le voie plus. L’auteur rappelle ici ce que tout enfant fait : obliger ses parents à rester près de sa chambre pour pouvoir s’endormir sans peine. Si le schéma de l’histoire est classique, elle n’en est pas moins touchante, et sensible. L’illustration, ronde et attachante, rivalise son texte cadencé qui raconte à merveille. C’est avec cette délicatesse pleine de joie qu’Emile Jadoul réussit à séduire.

    L’école des loisirs pour ses nouvelles façons de voyager
                    Mais c’est aussi en s’adaptant à leur temps que l’école des loisirs évolue, par exemple avec Notre camping-car, de Magali Arnal. Elle propose un récit plein de bienveillance, et empreint d’une grande joie. Malgré les désagréments du camping ou les malheurs imprévus, il y a toujours un peu de soleil quelque part. Avec un texte simple mais réjouissant, et des illustrations colorées et pastel, le tout donne un album punch, sympathique et coloré. On y apprend à voyager, à aimer ça… et à voyager au plus près de chez soi. Et on le sait très bien : la meilleure façon de le faire, c’est de lire !


    L’école des loisirs et ses nouveaux dessinateurs
                    Avec leur volonté de renouveler leur jeunesse, la maison d’édition déniche sans cesse de nouveaux talents. Avec Clothilde Delacroix, c’est chose faite : un dessin drôle et expressif, et des couleurs peu nombreuses mais onctueuses. Avec Zig et Zag, elle renouvelle la peur mais aussi la gourmandise. Ses deux personnages, attachants et espiègles, trouvent une boîte et en cherchent sa contenance. La curiosité est métaphorisée avec joie et volupté, avec ces deux personnages qui imaginent ce que la boîte peut contenir : quelque chose qui fait peur ? quelque chose de très bon ? C’est avec intelligence que l’imagination est racontée, Clothilde Delacroix le fait avec tendresse. Elle exprime les sentiments des enfants et les stylise avec humour. C’est drôle à lire, doux et singulier.

    L’école des loisirs : toujours plus de sentiments et d’humour
                    Ticho l’artichaut est aussi une preuve onctueuse et hilarante de la création perpétuelle de la maison. Benoît Charlat écrit l’histoire de Ticho qui n’ose pas déclarer sa flamme à Matmate la tomate. L’amour est introduit avec beaucoup d’humour dans le potager. C’est plein de tendresse et les codes de l’album sont savamment dérangés quand le narrateur s’adresse au personnage. La leçon est douce, quand il faut parfois être un cœur d’artichaut, et plein de sensibilité, pour que la vie aille mieux. Doucement, l’enfant rigole, tendrement, il est aussi amoureux. Et c’est avec des dessins drôles et simples, colorés et attachants, qu’il amène le tout. A lire !

    L’école des loisirs pour l’amour et les bousculades
                    Un très grand prince est un très bel album, aux illustrations fluides et délicates. Le texte est classique et sensible, mais le découpage de l’album est original et attirant. C’est l’histoire d’un très grand prince qui est dérangé par tout ce qui l’entoure… alors quand une petite princesse vient s’installer non loin de là, c’est la guerre ! Mais si c’était l’amour qui venait frapper à la porte ? Les auteures racontent l’histoire avec candeur et humour, mais aussi amour et sentiments. Cet album, pour enfants plus âgés ou adultes encore enfants, raconte avec des illustrations acidulés et un texte pétillant l’amour et les contraires qui s’attirent, ou comment ce sentiment si léger peut vous rendre meilleur. Délicat et joli.

    L’école des loisirs pour ses personnages toujours plus impertinents
                    Dorothée de Monfreid, déjà auteure classique, a créé sa famille de chien attendrissante et hilarante. Dodo, déjà, était un coup de cœur ! Attendez-moi ramène ces personnages qui deviendront mythiques au lecteur avec une excursion à la mer. La famille est drôle, les personnages attachants et d’une expressivité étonnante. Le texte drôle et léger rappelle les grands classiques de la maison mais Dorothée de Monfreid, avec ses personnages, arrive à s’en affranchir. Son style est singulier, tant au niveau des illustrations qui éclatent que des dialogues qui réjouissent, et ça donne un album coloré, frais et désopilant. 

    Vous l’aurez compris, l’école des loisirs a des nouveaux albums qui se démarquent de leurs aînés tout en se servant de leurs codes ou des schémas qui fonctionnent pour rebondir. Souvent drôles, souvent impertinents, souvent frais et colorés, l’école des loisirs n’a pas fini de faire rêver petits… et grands !

    { 3 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Trop mignon ces albums, j'adore ! :D

      RépondreSupprimer
    2. Ils ont l'air sympa ces livres ^pour enfant... ma nièce aimerait je suis certaine!

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -