• Posté par : Tom 15 juil. 2014


    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►
    Rejetée par sa famille à cause de son don, Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultrasecrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d'entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien : la métamorphose. Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu'un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l'Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l'une des victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son oeuvre macabre... Si elle déteste cette imposture au quotidien, incarner Madison offre aussi des compensations, celles d'une vie normale que Tessa n'a jamais connue. Au-delà des faux-semblants, des multiples suspects et du danger omniprésent, elle va découvrir l'amitié et une famille soudée. Mais comment se faire aimer pour soi quand on est dans la peau d'une autre ?
    Par Suzanne Winnacker
    Aux éditions Robert Laffont - Collection R
    348 pages
    17,90 €

    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►


                    Imposteur rappelle sans aucun doute des livres ou films déjà existants. Sans penser à X-Men ou des dérivés évidents, quand on a lu d’autres romans de la collection, nous vient en tête la série Glitch de Heather Anastasiu. En fait, même si cette ressemblance troublante reste, on se prend si facilement à la lecture que le reste du monde s’efface. D’une addiction incroyable, ce roman nous entraîne dans une intrigue dynamique et remuante. Néanmoins, c’est en déception que ce livre s’affirme à la fin de la lecture… nous allons voir en quoi.


                    Tessa est une jeune fille recueillie par une branche secrète du FBI après avoir été rejetée par sa famille à cause de son don, considéré comme monstrueux. En effet, Tessa peut prendre l’apparence des autres personnes par la seule force de sa volonté si elle les a déjà touchées. Après de longs mois passés là-bas, Tessa reçoit sa première vraie mission. Elle doit prendre l’apparence d’une jeune fille morte pour enquêter sur sa mort étrange… mais si l’enquête était plus qu’une simple investigation sur un meurtre ?


                    Dès le début, l’univers des dons entraînés et utilisés par l’état pour son bien est intéressant, mais légèrement décevant. Si on étudie avec curiosité et intérêt le don de chacun, les possibilités infinies et inventées avec une imagination sans faille, on ne peut s’empêcher d’être désappointé par cet univers un peu déjà vu, notamment par Glitch, nous le disions plus haut.


                    Néanmoins les idées de Suzanne Winnacker prennent s’étoffent quand ces dons sont mis au service de missions refoulées ou intéressant cette branche secrète et que l’on découvre par cette nouvelle enquête, par cet univers policier réussi, quelque chose de plus vaste. Ces dons existent, partout, et ils sont vus comme monstrueux. Et même si les idées qui en découlent (convoitise, guerres, rejets, déceptions) ne sont pas vraiment originales, elles touchent, par leur force incarnée dans les personnages.


                    C’est peut-être l’aspect le plus intéressant du livre que de trouver l’émotion des personnages à essayer de vivre avec ce « don ». La mission de Tessa prend un goût de découverte d’une famille, d’amertume d’être seule, quand elle se retrouve au cœur d’un foyer chaleureux, doux et tendre, dont on ne peut que se prendre d’affection. La mission évolue en ce sens et on s’attache à la vie de cette Madison, de son père aux blagues paternelles bien écrites, de sa mère « poule » si touchante et de son frère un brin mystérieux, un brin séduisant. En fait, l’émotion l’emporte sur les déceptions à certains moments du livre et les pages défilent sans obstacles.


                    Notons tout de même que la psychologie des personnages, si elle révèle des points de vue différents sur ces « dons » qui sont bien pensés et réfléchis, reste superflue ou déjà vue. L’héroïne agace par son manque de sérieux et son intérêt perpétuel pour un garçon, comme les autres personnages, peu fouillés, restent des archétypes un peu ternes. Malheureusement.


                    Néanmoins le rythme est au rendez-vous et ce roman entraîne le lecteur au cœur de rebondissements trépidants et d’un récit maîtrisé avec soin. Malgré une écriture redondante et qui aurait méritée plus de travail, l’auteure écrit un policier aux allures de science-fiction addictif qui nous prend et ne nous relâche que quand on a enfin eu droit au fin mot de l’histoire. Et c’est là que réside le point fort de l’histoire.


                    En conclusion, ce roman a une intrigue au rythme et à l’addiction époustouflants, mais il déçoit par des pistes déjà trop explorées, et des pensées qui auraient pu aller plus loin. Les personnages, même si on s’y attache, restent développés en surface uniquement, et le dénouement final est la plus grosse déception : sans surprise ou stupéfaction, on découvre le tueur de Madison qui n’est finalement que la personne la plus évidente. Un page-turner efficace, mais décevant.


    ◄►◄►◄ LES + ? ►◄►◄►
    - Addictif
    - Quelques réflexions intéressantes
    - Du rythme, une intrigue dynamique bien maîtrisée

    ◄►◄►◄ LES - ? ►◄►◄►
    - Une résolution décevante du crime
    - Une psychologie des personnages peu fouillée
    - Une écriture simple


    ◄►◄►◄ EN BREF ►◄►◄►

    Un page-turner addictif mais décevant.

    Et les autres ?
    D'autres avis d'amis blogueurs !
    • Thalyssa >>> "Si le deuxième volet est aussi bon, ce sera sans doute LA série à avoir!"
    • Esmeria >>> "Un début de série vraiment très agréable et qui change de l’ordinaire"
    • Muti >>> "De la jeunesse oui, mais pas que ! Ici elle est saupoudré de poudre de super héros en herbe et j’ai vraiment adhéré."

    Si vous avez aimé...
     Voici d'autres idées de lectures si vous avez aimé celui-ci...



    Dualed, pour un thriller haletant jusqu'à la mort, analysée - "Ce roman puissant remet un message efficace et piquant d’une vérité sincère. Avec un style simple mais direct, elle tranche le récit en scènes efficaces et simples et aiguise ses mots d’une façon singulière. Un récit complexe, un univers riche, une héroïne intense : un roman au récit talentueux." >>>

    Glitch, pour l'univers des dons, pour un attachement sincère à l'histoire... et un tome 2 explosif ! - "C’est donc une histoire parfaitement bien rythmée, menée, et aux rebondissements surprenants et sincèrement détonnant ! J’ai adoré les personnages, le style d’écriture, et par-dessus tout l’univers et le message émouvant que l’auteur passe." >>>

    { 1 commentaires... lisez les commentaires ou ajoutez-en un }

    1. je suis malgré tout curieuse de le découvrir... D'Autant plus que j'ai peu lu de la collection R pour le moment :-)

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -