• Posté par : Tom 17 déc. 2012



    ◄►◄►◄ Présentation du livre ►◄►◄►

    « Sans hésiter, il lui tendit la main. En trois pas elle fut devant lui, entrelaça ses doigts dans les siens. Ils n’eurent pas besoin d’échanger un mot. D’un mouvement commun, ils s’envolèrent vers la Lune. Jamais Zec n’aurait cru pouvoir voler dans cette liberté totale, sans peur qu’on le voie. Il en rêvait depuis si longtemps. »
    Zec et Éden sont deux adolescents originaires de Chébérith, une lointaine planète jadis effacée par l’Avaleur de Mondes. Ils ne pourront la ressusciter que s’ils retrouvent les trois Livres-Monde.
    Les deux premiers livres ont été réunis, mais leur ouverture a provoqué des distorsions qui ont mis à mal la santé d’Eyver au point de le plonger dans le coma. Sans lui, la quête des Livres-Monde s’arrête net, car il est le seul à pouvoir lire les indices laissés en chébérien dans le carnet de Mélior. Et la rentrée approche pour les quatre amis.
    Seul motif de satisfaction, l’Avaleur de Mondes n’est pas revenu depuis quelques jours. Mais tout bascule quand un message laissé sur le répondeur de Léa leur apprend qu’il existe d’autres Chébériens quelque part sur Terre…
    Le Livre du Temps clôt cette trilogie fantastique, variation étourdissante sur le thème du superhéros.

    Par Carina Rozenfeld
    Aux éditions L'Atalante


    ◄►◄►◄ Mon avis ►◄►◄►
     



    Je l’aurais attendu, n’est-ce pas ? Deux ans et demi d’attente, comme ça je ne m’en rends vraiment pas compte, c’est passé comme le temps d’un battement d’aile. Puis le livre sorti, le temps de relire les deux premiers pour me replonger dans l’ambiance, je me suis enfin délecté des nouvelles aventures de Zec et Éden… Et je peux vous dire que même après, deux supers tomes, le dernier est encore mieux, de large le meilleur !  C’est encore une fin fracassante et savoureuse que nous offre Carina Rozenfeld… Une des scènes finales est pleine de tension, de suspens, d’actions et d’émotions… Comme tout le reste de la série, et finalement ça fait du bien d’arriver à la fin et de pouvoir savoir comment ça finit !

    J’aimerais que vous puissiez lire cette chronique sans avoir lu les deux premiers, pour faire un bilan en quelques sortes, sur la série, et en parlant du troisième tome pour parler des premiers… Zec et Éden sont deux adolescents qui voient des ailes pousser dans leur dos… ils apprennent qu’ils détiennent entre leurs omoplates l’héritage d’une planète toute entière qu’ils doivent reconstruire… Pour cela, les trois Livres-Monde détenant respectivement les âmes des Chébériens, les lieux de Chébérith et le dernier l’Histoire et la mémoire de tout un peuple… Mais la quête n’est pas si facile avec la présence terrifiante de l’Avaleur de Mondes…

    On virevolte, on vole, on décolle, on tombe, plonge et remonte… Comme les vols de nos Chébériens, l’histoire nous embarque dans un tumulte de rebondissements qu’on ne peut qu’adorer, et des émotions à l’état pur, pleines de puissance. Carina Rozenfeld nous offre encore un roman qui est empreint de mots bien choisis, bien polis, bien intégrés pour délivrer parfaitement les émotions…

    Ce n’est pas un livre sur les anges, je crois qu’on qualifierait plutôt ça d’un livre sur les super-héros. L’auteur en est grande fan, et elle nous offre ici comme une réflexion sur ces héros si particuliers… Sont-ils vraiment « super », ont-ils vraiment en eux des capacités exceptionnelles ? Peuvent-ils vraiment sauver le monde d’un claquement de doigts ? Ou encore se faire aduler pour leurs grandes qualités ? On observe ici un côté plus sombre, plus triste… Mais aussi plus gai. A travers ces adolescents, on observe leur évolution d’un plan héroïque, et aussi d’un apprentissage de la vie qui est perturbé par cette évolution anormale… Les problèmes de l’adolescence sont alors plus facilement abordés : le regard des autres par exemple.

    Bien plus que tous ces thèmes, bien sûr ce n’est pas un livre documentaire, c’est un roman empli de rêves. Tout au long de l’histoire c’est réellement un doux rêve, sibyllin, et clair. On s’évade dans une autre dimension, et pourtant si proche de la nôtre. On vole, on s’émeut, on rit, on sourit, on pleure… On aime ce splendide récit, qui nous plonge au cœur d’une intrigue unique, originale et pleine de mystères exceptionnels !

    Les personnages sont attachants, et c’est bon de les retrouver. Perdus parfois, mais toujours unis, ils s’entraident pour arriver au bout de leur quête. Zec et Eden sont tout simplement des supers héros (ah ah ah !) et on ne peut que s’y attacher, avec un jeune héros qui doit se trouver et à qui je me suis identifié, d’une extrême gentillesse, et une jeune héroïne pleine de bonté et d’amour à offrir, qui m’a charmé. Avec un Louis farceur, une autre amie (dont je ne peux pas révéler le nom ;)) très attachante par sa fragilité, et tout un tas d’autres personnages, notamment les nouveaux du tome… on ne peut que compléter avec brio ce florilège étonnant !

    Alors oui, plus que fascinante, je dirais que cette trilogie m’a épatée ! Ce tome 3, autant que les autres, et peut être même un peu plus, est ensorcelant, enthousiasmant, enveloppant, captivant, envoûtant, prenant, passionnant… Bref, c’est une trilogie dont j’attendais la fin avec impatience, et après une succession de rebondissements et d’intrigues, de joies et de peines, d’émotion et de sentiments, d’amour et de haine, de poésie et d’action… le livre se finit sur une superbe fin, comme Carina sait très bien les faire ! Je tire mon chapeau à cette étonnante cuisinière des mots, j’aimerais bien tomber encore dans ta marmite pleine de rêves, encore, et encore…


    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Coucou félicitation pour ton blog. Ca fait plaisir de voir quelqu'un d'aussi jeune sur la blogosphère. Quant à moi, si je te poste ce commentaire, c'est pour t'inviter à notre marathon de lecture ce week end. Viens voir mon blog et inscris toi si ça te dit. A bientôt.
      Morgane.

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est gentil pour ton compliment mais j'aimerais juste te dire que ce blog n'est pas une page pub !
        Bonne soirée
        Tom

        Supprimer
      2. Je n'ai pas fait de pub. C'était une invitation pour le marathon. De toutes évidences, laisser un commentaire sur un blog avec le nom du sien, c'est considérer comme faire de la pub (comme ce que tu as fait en laissant un commentaire sur mon blog avec un lien vers le tien). M'enfin bref. Merci d'être passé. Quel livre as-tu pu faire dédicacer?
        Bon week-end.

        Supprimer
      3. Beaucoup ! Mon rapport est disponible sur mon blog !

        Supprimer
    2. cette article est très bien, écrit je pourrai pas faire mieux :). Tu as mis dedans tous ce que j'ai ressenti en lisant ce tome 3, ce livre n'a pas de mot pour le décrire parmi la trilogie ils sont tous aussi fascinant les un que les autres mais celui la m'a emmené dans un autre monde !! Bravo a toi pour cette article !

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. C'est vraiment adorable de ta part... ♥ Merci !

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -