• Posté par : Tom 18 juin 2012


    >>> Présentation du livre

    C'est si bon d'être mauvais...
    À 19 ans, Kaleb se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer. À la folie. À la mort.
    Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé. Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule... Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?
    Le premier tome d'une trilogie qui, à l'instar de la série Dexter, offre au lecteur l'un de ses fantasmes : être dans la peau du méchant.
    Déconseillé aux âmes sensibles et aux moins de 15 ans.

    Par Myra Eljundir
    Aux éditions Robert Laffont, dans la collection R
    Trilogie


    >>> Mon avis
     
    Coup de coeur ! Un point fort : les rebondissements !


    Kaleb est un livre que je voulais vraiment essayer, car j’en avais déjà entendu parler, et les deux couvertures que j’avais pu voir, une provisoire et une définitive, me faisaient bien envie ! Alors je remercie la Collection R et plus précisément Karen pour m’avoir envoyé ce livre ! Je dois le dire ce livre était à mes attentes, et même si la peur n’était pas si présente pour moi je trouve, ça ne m’a pas déçu car j’aurais pu refermer le livre sinon. Finalement, ce livre, je l’ai mis en coup de cœur, pour différentes raisons que je vais vous expliquer, même si je l’ai moins aimé que tous les autres. Un roman très original surtout, avec de nombreux rebondissements et un rythme qui claque ! Voilà la clé du livre !

    Kaleb c’est l’histoire d’un jeune homme de 19 ans, profond séducteur, et qui va un jour se battre contre un autre gars de son lycée… au point de perdre le contrôle de lui-même. Il va alors découvrir qu’il est empathe, et va commencer une lutte en l’intérieur de lui-même, tandis qu’il se transforme peu à peu… mais en bien ou en mal ?

    Ce livre est très original, par son histoire. Tout d’abord c’est fascinant de suivre un personnage sombre et qui penche peu à peu vers le maléfique, tout en essayant de rester bon…et surtout lui. On a un personnage principal fort, séduisant mais surtout complexe. A l’image de l’histoire. Car pendant tout le livre on voit que le bien et le mal se battent, se fusionnent, se rassemblent, s’écartent… on a une histoire sombre, mais surtout un côté psychologique je trouve au personne dans le sens où l’on suit son combat intérieur. Il est maléfique, mais aussi bon, et a peut être juste besoin d’amour, notamment paternel et maternel…

    Son père est un personnage que j’ai beaucoup aimé ! Il est plein d’amour, d’attachement et s’efface devant son fils qui pourtant change devant lui sans qu’il ne s’en rende tout de suite compte. Pris de pitié pour lui, mais aussi d’affection… c’est un personnage très attachant.
    Je ne veux pas trop vous dévoiler les personnages, mais il y en a tout un florilège, différents, mais toujours très bien travaillés, profonds, attachants… ou parfois, pour notre plus grand plaisir finalement, repoussants mais réels !

    J’ai aussi été étonné de découvrir un style comme celui-ci. Je ne sais comment le décrire, mais au début ça m’a fait bizarre. L’écriture de l’auteure est très spéciale, sans que je ne sache comment la décrire… elle est fluide, mais au début elle arrive par vague fort(es, ce qui m’a peut être surpris. Des fois j’avais l’impression qu’elle nous assaillait, qu’elle essayait de nous faire réagir violemment, ce qui était fort et ô combien bien fait, mais des fois c’était très fluide et très beau, avec des figures de styles très jolies…

    On a une très bonne intrigue. On suit différents points de vues, jusque dans le passé, et ça aide à installer suspens et complexité. On voit différents personnages, on garde certains mystères autour d’eux, notamment par internet... ou par rêves. On les suit, on s’en éloigne, et les rebondissements arrivent toujours au moment où on s’y attend le moins, avec des révélations fortes et du suspens, toujours, et ce jusqu’à la fin… j’attends la suite avec impatience !

    Alors je le redis, c’est un coup de cœur sur ce livre, même si j’ai moins aimé que les autres. Déjà je ne trouve pas que la peur était si présente, c’est vrai qu’il y avait des moments forts, mais pas au point d’avoir très très peur. A la fin j’ai vraiment eu peur à deux ou trois moments, en tout cas j’ai stressé, et c’étaient des passages forts. Je conseille ce livre à tous ceux qui aiment les histoires à rebondissements, avec une bonne intrigue, Kaleb nous charme… Profond, sombre, et maléfique, ce livre est vraiment une réussite !

    { 3 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Pourquoi j'ai refusé de lui laisser une chance? Et un livre dans ma wish list

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Je ne sais pas ce que ça vaut aujourd'hui, mais c'était une série très singulière en effet !

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -