• Posté par : Tom 1 avr. 2012



               x Présentation du livre
     
    Élan de vie
    Murs Oubliés
    Libre.

         x Par Pierre Bottero
         x Aux éditions Le livre de poche (pour celui que je possède)

              x Mon avis
     Un coup de coeur pour ce livre toujours si surprenant !
     
    Je crois que je vous ai déjà assez rabâché la tête, le cerveau, et tout ce qui s’y rapporte pour vous dire qu’il faut absolument que vous lisiez du Pierre Bottero ! Et je le répète encore et encore, Pierre Bottero, pour moi, c’est « the » auteur à lire, « the » auteur à découvrir ! Je pensais que c’était Ewilan mon livre préféré, après tout je les ais tous lus il y a bien longtemps, mais je pense plutôt dire que c’est le livre Ellana celui que je préfère, vraiment pour moi il n’y a pas mieux comme livre, pas plus abouti, pas plus merveilleux, pour reprendre une phrase du livre « un songe accompli »… Ellana, c’est le livre du siècle, le livre de tous les temps, le meilleur livre qui soit, le plus beau, le plus ingénieux, le plus poétique, le plus fantastique, le plus spectaculaire… trouver mes mots pour le décrire sera difficile, ne vous contentez pas de cette petite introduction, ne vous contentez pas de cette conclusion : lisez tout et ensuite achetez le livre… pour vous ouvrir au monde, c’est la meilleure chose à faire !

    Le Pacte des Marchombres, c’est l’histoire des Marchombres, l’histoire des êtres les plus libres, les plus harmonieux avec le monde qu’on n’ait jamais connu. Plus précisément, c’est l’histoire de la meilleure, de la plus étonnante de tous : Ellana. Il est difficile de raconter l’histoire d’Ellana. Je vais donc juste mettre ici deux citations magnifiques, deux citations qui ne sont que le reflet de l’histoire et d’Ellana. Une petite goutte d’un océan de vie.

    -Que devient une larme qui se brise ?
    - Une poussière d’étoile.
    […]
    - Que devient une étoile qui meurt ?
    - Un rêve qui vit.
    - Offre-moi un mot.
    - Silence.
    - Un autre.
    - Harmonie.
    - Un dernier.
    - Fluidité.
    […]
    - Marie les trois mots.
    - Marchombre.

    Doucement le prénom se posa sur ses paupières closes, glissa le long de sa respiration régulière, se coula dans son cœur, son âme et chacune des cellules de son corps.
    Il devint elle.
    Elle devint lui.
    Ellana.
    Le monde que Pierre Bottero a inventé est totalement magique, fascinant, étonnant et merveilleux ! On y retrouve une topologie, une carte, et des créatures absolument bien travaillées, mais on y retrouve surtout toutes ces choses dans un attachement certain à chacune ! C’est un monde merveilleusement bien construit, bien fait, merveilleux et unique, et on sent très bien que Pierre Bottero a du mal à s’en échapper car dans pratiquement tous ses livres, on va y retrouver un petit détail, une grande faille, des grandes choses ou tout simplement une petite Miette…

    Ce livre là, comme pour toute la trilogie du Pacte des Marchombres, est un véritable hymne à la liberté tout d’abord. En effet, par ces Marchombres qu’on retrouve, par ces êtres de biens et de beautés inventés sous la tendre plume de Pierre Bottero, on retrouve surtout l’envie de la liberté. Je me dis qu’un Marchombre est facilement comparable à la brume : on s’en approche, mais plus on est proche, plus elle est lointaine, ou en tout cas on ne la voit plus : elle est surtout extrêmement difficile, voir même impossible à saisir !

    Elan de vie.
    Murs oubliés.
    Libre.

    La liberté est la plus grande chose abordée autour des Marchombres, leur plus grande qualité, leur plus grande force : dépendre de personne, et n’avoir la responsabilité de personne. On croit être libre, on croit avoir de la liberté, mais lire ce livre nous montre que jamais nous n’avons été libres, et surtout on se prend à rêver d’être Marchombre… essayez de marcher sans faire de bruit, rien que sur du gravier ; j’ai essayé c’est impossible… Pierre Bottero nous fait croire que si, nous montre que seuls les Marchombres peuvent… marcher sur l’ombre, marcher sur le vent, chevaucher la brume, ne pas faire de bruit et danser la vie !

    Cet auteur est tout simplement incroyable : il nous offre la capacité de croire en l’impossible, et de croire en ce qui l’est mais d’une manière bien plus forte et plus persuasive. Il a un style qui fait tout son charme, comme celui de toutes ses œuvres. Il a un style qui nous montre la poésie la plus pure qui puisse exister, elle réside en son âme, et sa plume trempe dans l’encre de la vie : fluide, douce, belle, parfois rythmées par les épreuves que chacun traverse, mais surtout envoûtée par les sentiments les plus basiques, mais aussi les plus difficiles à percevoir, les plus étonnants à découvrir qui font la vie, qui font un être humain, et qui font par-dessus tout un Marchombre, pur et plein de beauté.
    Les personnages sont étonnants, et on s’attache très vite à chacun d’entre eux. Ellana est une héroïne hors du commun à laquelle on s’attache encore plus dès les premiers instants. Toutes les scènes que Pierre Bottero a écrites sont réussies en chaque virgule, en chaque mot, de la première à la dernière. Ellana en est la clé, Ellana en est l’essence même : un personnage féminin fort, captivant, le plus attachant qui puisse exister. Elle est pleine de qualités, a des défauts qui se valent, qu’elle tâche d’améliorer, mais la plus belle chose d’elle-même c’est sa profondeur, son essence même, sa voie qui s’est offerte à elle dès son premier souffle était forcément celle du Marchombre, il a juste fallu que les bons évènements, même si douloureux, parviennent jusqu’au chemin sinueux, long, mais poétique de ce personnage plein de vie, bien plus que chaque humain de notre triste existence, et bien plus que tous les personnages qu’il m’ait été donné de découvrir dans tous mes (nombreuses pourtant !) lectures.
    Il y a aussi toutes sortes d’autres personnages dans ce roman, est chacun est d’un attachement sans équivoque, avec ses qualités et ses défauts qui forgent parfaitement chaque personnage, chaque détail de chacun, ou alors repoussants, mais dans ce cas là d’une force sans égale qui nous permet d’avancer dans l’histoire, sur la voie avec plus de conviction d’avoir envie d’arriver au bout et de voir Ellana s’épanouir. Jilano et Sayanel sont surement les deux personnages masculins les plus aboutis du Pacte… il m’est difficile de choisir entre eux deux lequel est mon préféré, mais ils sont tous deux aussi harmonieux avec eux-mêmes et avec la nature, fluides, et tout simplement totalement Marchombre… totalement en harmonie avec tout ce qui les entoure : ce sont deux personnages forts, étonnants, et dignes d’être Marchombre bien plus que certains.

    Il est donc difficile de résumer cette critique en une petite conclusion. Ellana, et toute la trilogie, c’est l’histoire peu commune de la liberté, l’histoire peu commune de l’harmonie et de la fluidité réunies, c’est une histoire étonnante, magique, en totale résonnance avec la beauté du monde et l’essence même de la vie. Avec un style totalement envoûtant et charmeur, on entre avec un personnage fort, Ellana, dans un monde de fantasy unique, merveilleux et dont je suis tombé amoureux ! Cette relecture m’a rouvert les yeux : c’est mon auteur préféré, le meilleur de tous, et je veux absolument relire la suite au plus vite !

    { 5 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. Je ne peux que te plussoyer, c'est aussi un de mes auteurs favoris, et Ellana est vraiment un livre magnifique!

      RépondreSupprimer
    2. A lire, relire, rerelire jusqu'à l'infini...

      RépondreSupprimer
    3. Je les ai déjà vu en librairie et j'ai cru que c'était trop jeunesse pour moi... Tu m'as convaincue et j'ajoute tout les livres de Pierre Bottero à ma LAL ;)

      RépondreSupprimer
    4. Du Pierre Bottero, une splendeur !

      RépondreSupprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -