• Posté par : Tom 20 mars 2012



    "Ce n’est pas une simple histoire d’amour comme je m’y attendais, non c’est bien plus que ça, ce n’est ni « cul-cul », ni niais, c’est un roman qui parle de l’humanité, et c’est magnifique comment on est transportés, et surtout comment j’ai pu être surpris !"
               x Présentation du livre
     
    Résumé voir critique

    Avis de l'éditeur :
    Une intrigue amoureuse émouvante, portée par des personnages authentiques déchirés par l'amour, la culpabilité et le devoir. Un mode narratif à deux voix qui nous plonge dans l'intimité des personnages. Une écriture fluide et accessible et un style à la fois drôle et percutant. Une auteure très appréciée des bloggeuses qui ne cessent d'encenser ses romans. A savoir : Leaving Paradise (titre original) a figuré dans la liste des best-sellers du New York Times. Le roman a été finaliste du " Rita Award for the Best Young Adult Romance " en 2008. Irrésistible Alchimie de Simone Elkeles (De La Martinière Jeunesse fiction) s'est vendu à plus de 12 000 exemplaires en seulement 4 mois.

         x Par Simone Elkeles
         x Aux éditions De la Martinière Jeunesse

              x Mon avis
    Surprenant ! Un COUP DE COEUR pour ceux qui aiment l'amour, mais il n'y a pas que ça ! A lire ABSOLUMENT !


    Je vais tout d’abord remercier les éditions pour l’envoi de ce livre qui ne m’a vraiment pas déçu… quand je suis sorti de mon livre j’étais encore à moitié dedans, j’étais un peu à l’ouest, ailleurs… il était tard mais j’avais envie de me jeter sur l’ordi pour écrire mon avis. Ce que je n’ai pas fait. Je n’avais ni envie de lire un autre livre, ni mon Je Bouquine, ni réviser mes verbes irréguliers d’allemand (pour info c’est bien cette dernière option que j’ai fini par prendre malheureusement !) J’étais vraiment la tête ailleurs, car ce livre m’a surpris. Je ne pensais pas que j’allais autant aimer ! Ce n’est pas une simple histoire d’amour comme je m’y attendais, non c’est bien plus que ça, ce n’est ni « cul-cul », ni niais, c’est un roman qui parle de l’humanité, et c’est magnifique comment on est transportés, et surtout comment j’ai pu être surpris !
    Ce livre, ce premier tome je crois, raconte l’histoire de Maggie, une jeune fille de 17 ans environ, et d’un jeune homme du même âge, Caleb. Ils ont une histoire bien particulière qui les unit… en effet Caleb a renversé Maggie au cours d’un accident de voiture qu’il a provoqué après avoir trop bu. 1 an après, alors que Maggie revient au lycée après être sorti de l’hôpital, Caleb est lui aussi libéré et va devoir suivre ses travaux d’intérêt général là où Maggie se met aussi à travailler... Mais leur relation ne va pas se passer comme prévu…
    Ce livre aborde tout d’abord une histoire d’amour. Alors c’est sûr que ça en parle et pas qu’un peu, mais j’ai beaucoup aimé ce côté-là car l’amour est abordé avec délicatesse et beauté. Il n’est pas question de sexe, ou en tout cas c’est très peu évoqué et pas développé. C’est aussi l’amitié qui est abordé de cette façon là. Je crois que l’auteur essaye de nous faire voir que même dans les pires situations, il ne faut pas penser qu’à soi et que au contraire les sentiments qui nous lient nous réunissent et nous permettent d’être plus solidaires et plus amicaux. J’ai aussi aimé donc ce côté initiatique du fait que les personnages apprennent à se connaitre mieux, mais surtout à apprendre ce que représente vraiment la vie, elle est trop courte. J’ai été bouleversé. Ce livre aborde aussi la réflexion sur la prison, et surtout sur la culpabilité, qui est un sujet bien abordé et touchant, qui offre une réelle dimension d'humanité au livre et qui renforce un attachement conséquent à certains personnages...
    Il y a un côté que j’ai moins aimé mais qui ne change quasiment rien au fait de ce livre car on peut le voir aussi comme un point fort, c’est les clichés qui sont un peu trop présents, par rapport au lycée. Soit c’est des petites choses qui n’existent qu’aux Etats Unis, par exemple les pimbêches, soit je ne suis pas assez ouvert pour le remarquer. En tout cas ce point là, quoique infime et parfois renforcé par les retournements de situation et autres a eu tendance à m’énerver, notamment aussi par la vulgarité aussi qui devait être abordée…
    C’est pourtant aussi une belle critique de la société jeune et même de toute la société qu’on peut voir ressortir du roman : on se soucie bien trop des clichés. On se soucie bien trop des apparences… il y a certains personnages qui le sont vraiment, et sans les réactions, et la narration des deux héros on ne le verrait peut être pas, ce n’est pas si flagrant à vrai dire, car nous vivons au milieu de tout ça et on y peut pas grand-chose, même si on s’efforce de voir le bon côté ou de se dire qu’on n’est pas touchés par ça, on ne peut pas y échapper.
    Je parlais des retournements de situation… en effet dans ce roman le style de l’auteur aborde aussi bien des rebondissements et des surprises, que des émotions fortes… il n’y a pas vraiment d’action, ce qui n’est pas un défaut ça c’est sûr, puisque le roman parle d’amour, de sentiments de choses réelles, mais malgré cela, il y a eu souvent des révélations, des rebondissements inattendus qui m’ont surpris, et même si le roman n’est pas fait d’action, il y a aussi des scènes mouvementées qui apportent un certain rythme à l’histoire et des transitions très bonnes vers d’autres scènes, ou vers un dénouement. Il y a eu notamment une révélation qui m’a beaucoup surpris à la fin du livre, je ne vous en dirai pas plus mais cela fait qu’on a une toute autre vision de certains personnages… j’y viendrai après bien sûr, mais j’aimerais aussi dire que ce livre est totalement bien fait pour ce qui est de faire passer toutes sortes d’émotions qu’elles soient positives ou négatives, elles sont bien transmises et surtout fortes. J’ai par exemple beaucoup aimé une scène qui est vraiment très triste si bien que j’ai failli pleurer, mais qui est « fichtrement » bien faite puisque que comme je l’ai dit elle a bien failli me faire verses quelques larmes de chagrin, mais là encore je ne vous en dis pas plus !
    Les personnages, donc, sont bien construits, et surtout très attachants pour ce qui est des deux héros principaux. C’est tout de suite plus facile de s’accrocher à eux car ils alternent la narration, ce qui apporte aussi un certain rythme à l’histoire, mais aussi plus facile en voyant tout ce qu’ils ont traversé… certaines épreuves sont extrêmement difficiles, et le regard que les autres portent sur ce qu’ils sont devenus, comme des bêtes de foire, accentue cet effet horrible de la société qui est aujourd’hui construite sur les apparences. J’ai particulièrement apprécié Maggie qui est vraiment perdue au début et qui au fil de l’histoire va réussir à se reconstruire et même à devenir plus forte, et nettement plus que n’importe qui dans l’histoire. J’ai moins aimé Caleb, surtout au début car il ne se rend pas tout de suite compte de ce qu’il doit traverser pour pouvoir changer, savoir éviter lui aussi les apparences… ce que j’ai moins aimé de son côté surtout, ce sont ses amis qui sont eux complètement les « enfants » de cette société… ils sont clichés, populaires mais idiots et arrogants. Ces personnages ne sont pas attachants, loin de là, mais on va aussi se rendre compte que certains sont plutôt des victimes, et on peut alors s’y attacher, ou les repousser complètement… Leah est un personnage dont on entend parler, qu’on ne voit que très peu mais qui ne nous inspire pas vraiment la sympathie ou même la pitié… on découvrira des choses sur elle vers al fin, donc je ne peux en dire plus ! J’aimerais aussi parler de cette chère vieille femme qui emploie nos deux héros… c’est le personnage que j’ai préféré je crois. Elle est simple, pleine de vie, mais pour els autres principalement, et n’hésite pas à aller droit au but pour ceux qu’elle aime… elle est vraiment comme une grand-mère, prête à tout pour les autres : elle a son cœur à offrir !
    Alors franchement je le répète, merci aux éditions pour m’avoir permis de lire ce livre, et surtout j’ai vraiment adoré ! Ca m’a presque fait pleurer, ça m’a fait sourire, ça m’a émerveillé : en un mot la surprise totale ! Ce roman raconte la vie, ce roman raconte l’humanité dans ce qu’elle a de plus beau : c’est un premier tome à lire d’urgence !

    { 6 commentaires... lisez les commentaires ou Commentez }

    1. J'avais également complètement craqué pour ce livre :D Une très belle histoire ! J'ai tellement hâte de pouvoir lire la suite c'est atroce ^^ Faut que je sois patiente ...

      RépondreSupprimer
    2. Whaou! un avis aussi enthousiaste, ça me donne envie d'ajouter ce livre à ma wish List!

      RépondreSupprimer
    3. Un livre qui me tente beaucoup et que tu me donnes encore plus envie de lire !

      RépondreSupprimer
    4. J'ai beaucoup aimé ce livre mais j'ai eu un peu de mal avec la fin qui était loin d'être celle que je souhaitais lire...

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. J'aurais aimé que ce soit un one-shot moi ;) Un point faible mais tout petit !

        Supprimer

    Alex la Belette et moi, on aime bien les commentaires ! Ça nous donne de l'audace !
    N'hésitez pas à poster votre avis, une idée, une blague, une remarque. Tout ce que vous voulez, tant qu'on peut échanger. Parce que la littérature n'est jamais plus belle que quand on la partage.

  • - Copyright © 2016 La Voix du Livre - K-ON!! - Powered by Blogger - Designed by Johanes Djogan -